Farniente obligée,  soleil trop enveloppant  lecture à gogo

 

J ai retrouvé une nouvelle de Giono qui m' avait enchantée,il y a plusieurs années 

 

Je vous la transmet ci dessous pour le plaisir,

Elle est narrée par Philippe Noiret    avec l' agrément d'un petit film animé très parlant

Il y a deux parties