JAK mélimelo la jarjille

dimanche 25 juillet 2021

arc en ciel deuxieme essai

arc en ciel filrougescraplift ss8 refait

 

Posté par JAKlineP à 08:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


samedi 24 juillet 2021

arc en ciel

La semaine dernière, une amie de passage, échanges autour d'un verre, et soudain, merveille, un arc en ciel!

Vite,   vite,  emmagasinons le dans la boite à souvenirs 

arc en ciel du 19 07-21

Posté par JAKlineP à 21:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]

REGAIN

 

bricabook dernier juin

 

 

 

Rebelle
Pas comme « tout le monde », indisciplinée, elle a toujours fait que ce qu’elle a envie de faire.
Mais ce n’est guère sociable !

Par exemple, pour les vacances, aucune préparation, surtout pas de réservation. A quoi bon, elle ne part jamais !

Ses rêves, d’évasion, elle les accumule, loin de la foule, dans sa vieille voiture abandonnée sur le pavé gris envahi de chiendent, cela lui suffit pour s’échapper.

Elle y entasse de guingois, des valises bigarrées, rempliés de petits trésors, à surtout ne pas jeter

Depuis l’an dernier, elle entrepose, sur une planche délabrée,

la « plante chérie » de son Ex-compagnon.
A l’époque, elle n’avait pas voulu, elle, aussi, l’ expulser. !
Reconnaissante, celle-ci, lui offre de beaux pétunias rouges, disséminés dans une céramique démodée

Mais ce matin, mélancolique, dans ce jardin broussailleux, elle fait le tour de sa vie,

Seule, sans enfant, sans véritables amis, elle est près de l’explosion
dans sa tête c'est une déflagration,   un débordement, elle plonge dans une sorte d'affliction!

 

Il lui faut trouver de quoi égayer chaque instant morose qu’elle vit quotidiennement

Il lui faut du sel, un but, du mouvement dans son existence monotone

Un miaulement la surprend dans ses réflexions.

Il provient du dessous la cabane vétuste et instable,

Elle se penche,

Un amour de minet abandonné, perdu, au minois tacheté de noir, la regarde, avec dans les yeux une détresse qu’elle semble reconnaitre,

Enfin fini pour eux, l’isolement ne sera plus

Ils vont s’aimer !

Posté par JAKlineP à 18:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

allo

allo parle plus fort

j'ai retrouvé cette photo de ma petite fille, ses début de smatphone ☺

 

Posté par JAKlineP à 16:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

vendredi 23 juillet 2021

Véro dans les nuages?

 

A notre Véro l’unique, , ma petite soeur, elle avait 28 ans de moins que moi, ma fille, ma confidente , mon ami, mon alter égo

Tu nous manques tant

 

pensées dans les nuages véro

Posté par JAKlineP à 08:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


jeudi 22 juillet 2021

concours été 2021 suite

étét 2021 music le temps des vacances

Posté par JAKlineP à 16:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 21 juillet 2021

ETé 2021 à l assaut des sommets...

je vois la vie en rose 

 

 

ete 2021 à l' assaut des sommets

 

dans le cadre du concours d'été SScrap

Posté par JAKlineP à 16:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

mardi 20 juillet 2021

Cet été à la rencontre de Modestine...

... sur les sentiers des Cévennes

randonnee deux

 

Posté par JAKlineP à 13:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

lundi 19 juillet 2021

Casse noisette

ma petite fille avait emprunté le maillet de son papy pour casser des noisettes....

claire noisette deux

Posté par JAKlineP à 22:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

et vous êtes-vous?

thé ou café 19-07-21

Posté par JAKlineP à 04:46 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

dimanche 18 juillet 2021

gerbera

 


gerbera

Posté par JAKlineP à 10:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

dans la rue

photos persodans la rue.

Posté par JAKlineP à 00:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

samedi 17 juillet 2021

sur la table un bouquet

 

bouquet a faire 

un bouquet avec un bel anthurium

 

sur la table 2

Posté par JAKlineP à 06:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 14 juillet 2021

14 juillet

avec ou sans _14-07-21

 

 

à nous de choisir

 

 

embarquementphoto originale ici 

calanques

 

Posté par JAKlineP à 05:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 12 juillet 2021

un arbre peut en cacher un autre

essai de masque sur photo 

 

parfois un arbre peut en cacher un autre 12-07-21

Posté par JAKlineP à 17:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

samedi 10 juillet 2021

la barque

 


defi 673 la barque

 

poésie d'Emile Véhaéren 

Il gèle et des arbres pâlis de givre clair
Montent au loin, ainsi que des faisceaux de lune ;
Au ciel purifié, aucun nuage ; aucune
Tache sur l’infini silencieux de l’air.

Le fleuve où la lueur des astres se réfracte
Semble dallé d’acier et maçonné d’argent ;
Seule une barque est là, qui veille et qui attend,
Les deux avirons pris dans la glace compacte.

Quel ange ou quel héros les empoignant soudain
Dispersera ce vaste hiver à coups de rames
Et conduira la barque en un pays de flammes
Vers les océans d’or des paradis lointains ?

Ou bien doit-elle attendre à tout jamais son maître,
Prisonnière du froid et du grand minuit blanc,
Tandis que des oiseaux libres et flagellant
Les vents, volent, là-haut, vers les printemps à naître ?

Emile Verhaeren, Les bords de la route

Posté par JAKlineP à 23:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 8 juillet 2021

qui s'y frotte

Sur le talus, insolites, des chardons majestueux  dressent leur boule azurée

ils les  ont coloré de bleu pour attirer notre regard et faire

oublier qu’ils piquent si on s’approche de trop près,

Les botanistes les étiquettent  Echinops, sans égard pour les  innocents hérissons

qui empruntent imprudemment nos routes.....

 

qui s y frotte

Posté par JAKlineP à 07:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 7 juillet 2021

a la ferme

à la ferme pour les vacances

POULES 03 2013 AVEC VERO PILAT

J'avais pris cette photo qui m'avait fait sourire pour l'attitude

du coq et de la poule accompagnée de ses poussins

On sentait la mésentente ☺

Posté par JAKlineP à 05:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

mardi 6 juillet 2021

les pieds dans l eau

dans le cadre challenge été 

les pieds dans l eau

Posté par JAKlineP à 07:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 2 juillet 2021

teckel au point de croix

peinture a l aiguille

 

Posté par JAKlineP à 11:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 30 juin 2021

Nuages matinaux

nuages matinaux dans les landes

avec la permission de 
Le ciel au matin du 7 juin...

Des couleurs "tendres" mais surtout les rayons lumineux du Soleil caché derrière les nuages...

http://lesphotosdemichele.eklablog.com

 

Posté par JAKlineP à 14:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

Helas disfonctionnement canal blog


Canalblog - Problèmes techniques

Suite à un problème technique survenu sur nos serveurs de base données ce weekend, des ralentissements ainsi que des comportements inhabituels peuvent survenir sur vos blogs. Nos techniciens sont actuellement sur le problème. Nous sommes désolés pour la gêne occasionnée et nous vous remercions pour votre patience. L'équipe CanalBlog

Posté par JAKlineP à 08:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 29 juin 2021

Dolar prénom du mercredi

 


prenom du merecredi dollar

 

 

                                                                          bel ete

Posté par JAKlineP à 23:31 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

lundi 28 juin 2021

les oies sont dans le prés cours y vite

les oies sont dans le prés 780

Posté par JAKlineP à 17:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]

promenade dominicale dans un village médiéval

Maleval

Posté par JAKlineP à 08:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 24 juin 2021

le vieux puits

dictee juin source de vie

Posté par JAKlineP à 02:53 - Commentaires [10] - Permalien [#]

mardi 22 juin 2021

 

circe bat

Posté par JAKlineP à 21:25 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

lundi 21 juin 2021

Canicule au jardin

canicule au jardin

 

Posté par JAKlineP à 17:57 - Commentaires [7] - Permalien [#]

vendredi 18 juin 2021

 

Défi #668 - Le défi du samedi

Jouet désuet ? Plaie moderne ? Trottinette

http://samedidefi.canalblog.com

Défi #668 trotinette

Posté par JAKlineP à 22:48 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 17 juin 2021

Poésie en aquarelle

Challenge SSCRAP

mettre images dans 2 masques et incluser

j'ai choisi 

Poeme de Lamartine les fleurs et de Veharen les fines fleurs 

et 2 aquarelles perso

 Lamartine et Verhaeren aqua perso anemone coquelicots

Posté par JAKlineP à 17:28 - Commentaires [7] - Permalien [#]

mardi 15 juin 2021

Eucher prénom

 

 

eucher prenom mercredipour les besoins de la cause j ai fait voyager Eucher Eveque d'orléans à Marseille

 

Posté par JAKlineP à 20:49 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

C'est beau les vaches au pré...et de loin

une photo qui date mais chère à mon coeur

vous voulez not photo

Posté par JAKlineP à 08:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

dimanche 13 juin 2021

Dans l'herbage

photo perso HL

 

 

dans l herbage

Posté par JAKlineP à 06:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

samedi 12 juin 2021

un moment de calme

après,les jeux du matin la sieste bien mériteé 

sieste mélimelo

 

Posté par JAKlineP à 14:55 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

jeudi 10 juin 2021

Scène de vie

Ce tantôt chez mes enfants, la chatte Marie avait élu domicile dans un pot de fleurs

Nos galopins, n'avaient pas l'air de l'intriguer

Et Max Luna  et Rialto, restaient en apparence désintéressés

 

scène de vie

 

Posté par JAKlineP à 22:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Fratrie

une fratrie de 5 hélas dessoudée par la plus jeune

allant des années 1935 à 1963

 

deux ans que tu nous as quitté 

 

fratrie 3

PRINTEMPS DE VERO 27-03-21 deux

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 17:51 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mardi 8 juin 2021

Remake Capulet / Montagu

 

GLORIETTE PRENOM MERCREDI

Posté par JAKlineP à 23:39 - Commentaires [11] - Permalien [#]

Coquelicots

Cette année , le moindre sentier, nous accueille avec ces têtes rouges pour notre plus grand plaisir
je les ai arborisés

L ARBRE AUX coquelicots

Posté par JAKlineP à 18:36 - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 7 juin 2021

dernière demeure

 

 

 

 

 

 

 

 Haïku

 

Hivernage feutré

Bruissement de la neige

Silence éternel

Posté par JAKlineP à 15:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 4 juin 2021

Rebelle

 

Rebelle
mot Rebelle 

Defi du samedi 666

Posté par JAKlineP à 23:52 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 3 juin 2021

Pour commencer la journée

 

 

consigne 

Choisissez cinq objets du quotidien et laissez-les écrire leur autobiographie
ou raconter quelques événements de leur vie*


 

j ai choisi 

téléphone portable

 tatanes douche 

peignoir  

sèche-cheveux brosse

 à dent  pot de crème

décrochez-moi-ça(habits d’occasion)

tasse de café.

 

 

A 7 heures , l’alarme du téléphone portable me lance un joyeux cocorico., ça cest rituel.

Lever du bon pied ou d’humeur rageuse, c’est selon le jour.

Les tatanes trainantes je pousse la porte de la salle de bain., ça c’est machinal

Quel temps fait-il ? par la fenêtre quelques fois le soleil me ramène de bonne humeur, ou je me renfrogne, ça, c’est selon la tocade du jour

Je me revigore sous la douche, ou bien  laisse couler un bain, cette action  derniere  pas  très souvent par  manque de temps

Mon peignoir blanchâtre, choppé, sur la patère et m’enserre ,  essayant d’éponger  mon corps alangui, par la nuit,   forte  hygrométrie .

 

Mes crins grisonnants  mouillés, j'manipule le sèche-cheveux  dans un baccanal vacarme, ça c’est rémanent.

 

La brosse à dent s’acharne  sur ma denture artificielle, et ça c’est navrant.

 

Un peu de  crème ravive mon teint bien  brouillé, ça c’est miraculeux

 

J’enfile en vitesse le "décrochez-moi-ça"

que chez le fripier hier j’ai déniché,  ça c'est intêressant 

 

Et alors je file dare-dare   afin  de siroter sur le pouce, une tasse de café.

 

Tout ça,

oui tout ça,

c’est mon début d'une journée

qui s’annonce bien mouvementée

 

 

 

Posté par JAKlineP à 22:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 2 juin 2021

consigne studio scrap faire un pêlemêle

pour changer de la routine j ai décidé de faire un peu dans l'incongru et j'ai mis des magnets en guise de photo de personnage

pele mele dans mon jardin 1

 

et pour continuer j'ai suspendu des photos de monjardin à une branche pele mele dans mon jardin oiseaux

Posté par JAKlineP à 14:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Valmont

 

valmont prenom du mercredi

Posté par JAKlineP à 05:12 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

mardi 1 juin 2021

Derrière la grille

ce matin grille

Posté par JAKlineP à 17:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 31 mai 2021

Je sème à tous les vents

J'avais pris cette photo l'an dernier et ces aigrettes m'avaient conquises

 

vorey 6 je seme a ts les vents

Ce taraxum, dent de lion ou pissenlit   dans notre région baraban , dont il m'arrive de faire de la confiture,

fait partie de mon enfance 

voir  Autres temps autres mœurs - JAK mélimelo la jarjille

mais hélas j 'en mange de moins en moins car où trouver des champs non polués?
je me console en faisant cette page de scrap digital

 

mettre cle usb reste fait je seme a ts les vents refait

Posté par JAKlineP à 05:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 28 mai 2021

Quai d'ici delà ici et là

 

consigne 

quai defi du samedi

Posté par JAKlineP à 23:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 26 mai 2021

☺☺☺

 

J’ai lu dans Babélio cette formule qui a retenue toute mon attention

 

Le saviez-vous ?

 

  QUE


Léonard de Vinci, passait son temps à prendre des notes.
Charles Darwin ne cessait de se poser des questions.
Antonio Gaudi s'inspirait de la nature.
Sigmund Freud faisait confiance à son inconscient.
Agatha Christie travaillait avec méthode.

 

Clic ici pour lire

le saviez vous ?

flehe

 

J’avais la prescience - peut être penserez-vous  la prétentieuse  inconscience - de croire  j’étais un génie.

 

 

 

Mais au lire de ce « le saviez-vous ».

 

 

 

J’ai compris que j’étais une emphatique prétentieuse utopique et

 

n’arriverais jamais à devenir génie, car il  me manque quelque chose :  

 

je n’ai aucun  ordre méthodique comme Agatha Christie

 

☺☺☺☺☺☺

 ☺☺☺

h

Posté par JAKlineP à 23:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Atelier 153

 

consignes Atelier 153

Par ☆Ghislaine☆ dans Atelier de Ghislaine le 3 choix pour le 153 preuve, heureux, messager, garder, amasser, partager, loi, passage .......... Ressenti sur cette image Ou Thème " Joie ou peine "

http://ghislaine53.eklablog.com

theme 153 gislaine

Posté par JAKlineP à 20:23 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

Jeufrine

 

jeufrine

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 09:16 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

lundi 24 mai 2021

Nature... tellement

ballade michelle 24-05-21

 

ancolies pivoines au jardin _24-05-21

 

un petit tour dans la nature avec le Pilat au fond 

 et un autre pour dans le jardin pour admirer les ancolies et les pivoines 

Posté par JAKlineP à 21:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

samedi 22 mai 2021

LE PACHA

 


pacha le coq defi samedi (page 1)

Posté par JAKlineP à 14:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 20 mai 2021

essai suivant formes imposées rond carre

 

dictee Moysson bucolique

fait amettre corbeile (1)

fait amettre corbeile (2)

fait amettre corbeile (3)

fait amettre corbeile (4)

Sans titre 1

Posté par JAKlineP à 16:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

mardi 18 mai 2021

KLEBER

CONSIGNES Kléber 19-5-2021

http://jill-bill.quand eklablog.com/liste-des-prenoms-du-mercredi-a113378960

 

kleber prenom du mercredi

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:20 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 16 mai 2021

PROVERBE

d

qui s'y frotte s'y pique _16-05-21

 

 

dans le Littré 

PROVERBES

Qui s'y frotte s'y pique,

c'est-à-dire celui qui s'attaque à cet homme,

qui entreprend cette affaire, en reçoit du dommage.

Posté par JAKlineP à 03:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

samedi 15 mai 2021

mon herbier

Quel plaisir de cueillir un petit bouquet de bleuets

 au bleu  Klein ou peut-être Majorelle.

En faire un modeste  point de mire qui égaie la maison  dans son réceptacle en  grès

 

BLEUET 14-05-21

 

 

 

Posté par JAKlineP à 20:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 14 mai 2021

Chez Croustade

 

 

 

 

chez_croustade-removebg-preview

 

Tout en préparant l’anchoïade
Il surveille sur la braise les grillades
Dont la senteur du bois maraudé dans la pignade
Plaisamment les narines mitraillade.

 

Il n’est pas membre de la pléiade
mais sait barbouiller la cotriade
qu’il accompagne du fameux Œillade
vin généreux au gout muscade

 

Il excelle itou pour la gargouillade
Et le soir après son labeur, s’offre une p’tite escapade
Pour danser allègrement avec des hyades
Qu’il aura su allécher avec ses œillades

 

Epuisé, à potron-minet il englouti une tartinade
Qui lui retape les gonades.
Ragaillardi, il apprête une persillade
Qu’il servira accompagnée d’une bonne brouillade
ou peut-être
d’une selle d'agneau farcie en rognonnade

 

peu lui chaut les Etoiles Michelinades

 

Chez Croustade, c’est irréfragable
tous les jours c’est régalade

 

 

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 13 mai 2021

COUPLE

au cours d'une balade  au zoo de SMLP un couple picorait

COUPLE

Posté par JAKlineP à 09:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 12 mai 2021

la mer

La mer
Qu'on voit danser le long des golfes clairs
A des reflets d'argent
La mer
Des reflets changeants sous la pluie

Charle sTrenet 

travail sur photo perso du 11 5 2021

la mer qu'on voit danser12-05-21

Posté par JAKlineP à 19:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

mardi 11 mai 2021

Valmont et Tirso

 

 

 

La semaine dernière Tirso avait appelé Valmont pour lui demander de reporter leur rencontre du 5 mai
Valmont, condescendant avait pris la place
Mais il était chiffonné d’avoir dû remettre à la semaine suivante leur rencontre.
Cependant ces 7 jours lui permettaient de pondre un billet vengeur ,

alors il écrivit ceci


Tirso tourne autour du pot assurément
Il tergiverse, balance tout le temps
Réfléchis au pourquoi et comment
Se dérobe avec aisance continûment
Obvie, détourne fréquemment


En un mot Tirso n’est pas fiable.

Mais dans la cour de la récré devant tous ces vaillants sujet, peut être va-t-il changer?

cours recle image

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:53 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 9 mai 2021

Eschscholtzia


Eschscholtzia une fleur d'un jaune qui donne la pêche à nos envie de jardinage

ESCHSCHOZIA 09-05-21

Posté par JAKlineP à 23:06 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

Dans mon jardin

Il y a quelques années j’avais installé  un heuchère dans mon jardin.

Hélas je l’avais mal placé, et il végétait envahi par un romarin qui menaçait  de l’étouffer complètement

A l’automne je l’ai déplacé, et je suis chaque  jour ravie de le voir s’épanouir

L’heuchère – nom masculin- aussi surnommé le Désespoir du peintre a de nombreuses  panicules rose-vif  ( en tout cas dans mon jardin – je crois savoir qu’il a d’autre teintes.) et des feuilles qui changent de couleur selon la saison variant du vert tendre passant par le pourpre et le cuivré

 

Dans ma tendre enfance, j’avais déjà remarqué cette plante dans la plate-bande  qui jouxtait notre maison., et je ne sais pourquoi elle m’émouvait déjà.

 

Dans certaines revues de jardinage on dit que c’est une plante

de « grand-mère. »

Terme que je trouve irrévérencieux, comme si la beauté pouvait être moderne.

 

Certes peut-être moins d’actualité, en tout cas elle a la vie dure, et  la preuve  ici, elle résiste mêmes dans des conditions difficiles et ne refuse pas d’étaler sa gracilité lorsqu’on lui offre un espace découvert.

 

heuchere un

 

 

https://www.google.fr/url?sa=i&url=https%3A%2F%2Fwww.pinterest.fr%2Fpin%2F118219558956299467%2F%3Famp_client_id%3DCLIENT_ID(_)%26mweb_unauth_id%3D%26from_amp_pin_page%3Dtrue&psig=AOvVaw0KfUUYnknw-MoNjFF-IczE&ust=1620612114877000&source=images&cd=vfe&ved=0CAIQjRxqFwoTCJibld7Au_ACFQAAAAAdAAAAABAE

Posté par JAKlineP à 04:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 7 mai 2021

Somnolence céleste

 

consignes  Défi #662 - Le défi du samedi

Nébuleuse comme ma pensée...

http://samedidefi.canalblog.com

 

 

 

 

defi 662 du samedi nebuleuse

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 5 mai 2021

Coquelicots

comme un p'tit coquelicot mon âme_05-05-21

Posté par JAKlineP à 22:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Haiku

haiku photo michele Tr_05-05-21

 

photo de mon amie Michèle

 

Posté par JAKlineP à 09:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

mardi 4 mai 2021

iL SUFFIT DE PEU

quelques fleurs au bout du chemin ....

 

 

et puis

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 06:42 - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 3 mai 2021

Ce matin

ce matin au détour du chemin 03-05-21

 

Les chemins, ces chemins qui nous mènent nulle part, mais qui nous font rêver 

Posté par JAKlineP à 08:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]

vendredi 30 avril 2021

1er mai dictons de mai

 

 

 

 

ier mai joyeux deux

 

le petit chat vu sur 

 

Posté par JAKlineP à 23:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

mercredi 28 avril 2021

AVANT

 

mots a caser découverte, jugulaire, corona, cocorico, gastronomie, langoureusement, détruite, sous-entendu, sous-bois, pâquerettes

liste 2
http://lmarieliseetsesamies.eklablog.com

   

Blanquette, chaque matin, entravée par une corde qui lui serre les jugulaires,

S’en va dans le  sous-bois de la hêtraie qui longe la maisonnée.

 

Elle  y croise son ami le coq de bruyère  , qui pour elle,

langoureusement  parade  et

lance  des « te-lep » rapides n’ayant rien à voir avec les cocoricos

 de notre gallinacé hexagonal !

 

Et avant tout, si elle chemine ainsi ,barbiche au vent, à la découverte, c’est qu’elle est en quête  de pâquerettes.

Et elle en trouve des foisons qui se répandent en tapis blanc  dans la clairière.

 

C’est sous-entendu, je dirais dûment implicite, que notre Blanquette  est un fin gastronome.

Et ces pâquerettes au gout subtil , elle s'en goinfre.

Elles lui font  imaginer le  paradis.

 

Mais depuis quelque temps elle déprime, car confinée dans son enclos,

elle ne trouve que

la corona pour toute subsistance.

Ses illusions sont détruites 

Et à tout autre rêve de liberté , elle qui est déjà enchainée  ,

se doit  encore  de renoncer

 

 

Posté par JAKlineP à 23:29 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

mardi 27 avril 2021

Provence

 

Provence 27-04-21

Posté par JAKlineP à 23:50 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 25 avril 2021

Tout-la-haut

 

--- Les 10 mots

Trembler, Arabesque, Esprit, Sortir, Silence, Abîmé, Brouillard, Fantôme, Gloire, Décor...

https://plume-de-poete.over-blog.com

 

Il y a dejà 4 heures qu'ils  grimpent  .

 

Dans ce décor alpestre, silencieux, le brouilard enveloppe comme une chape la montagne., là haut à plus de 2000 mètres.

On devine le sommet déguisé en fantôme pour l’heure,

Les esprits sont échauffés, il règne une ambiance d’incertitude  parmi les  marcheurs.

Seront-ils à temps au rendez-vous  ?

Ils tremblent d’impatience, mais la montée les ralentis, ils ahanent, s’aidant de leur bâton ferré

L’ancêtre du groupe, dont le  visage est amoché, abimé par de profondes rides, donne l’impression de vouloir renoncer, mais il sort rapidement de cet état en respirant plusieurs fois profondément  à pleins poumons .

Allez encore quelques efforts !

Et c’est l’arrivée,

Le ciel se découvre en de nombreuses arabesques de lumière.

Il était temps, enfin ils peuvent admirer dans toute sa gloire,

ce lever de soleil, pour  lequel ils avaient tant peiné.

 

Et l'immensité splendide  qui les entoure

leur ôte tout  l’ endolorissement  qui contractait  leurs muscles

 

NB scène que j'ai veçue au temps où les grimpées ne me faisaint pas peur, et dont le souvenir reste intact

.

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:12 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

Bouquet du dimanche

bouquet du dimanche _25-04-21

Posté par JAKlineP à 06:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 23 avril 2021

challenge

 

challenge il fallait inrepreter cette image à notre façon

 

 

togen et ses bateaux sepia

 deuxieme essai

 

togen cartepostale

Posté par JAKlineP à 20:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

A chacun son goût

Entrelacs

Variations créatives sur une même idée deux entrelacs_22-04-21 trois

Realisation_du_22-04-2deux

Realisation_du_22-04-21un

Posté par JAKlineP à 19:44 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Rigolade gastronomique d'antan

 

 

 

                                                                                                        pour gaga pissenlits

 

Lorsque j’étais grabotte *, dans la campagne profonde des années 40,

le dîner chez nous , c’était vers midi.

 

Il est plus élégant de dire déjeuner pour le repas de la mi-journée.

Mais étymologiquement je ne suis pas d’accord.

 

Dans le  fin-fond  de notre  contrée, au  printemps,  à l'entrée

souvent nous mangions des Dents De Lion 

Le jour des  barabans *  un rituel  se déroulait à la maison.

Les pissenlits, ceuillis par notre mère dans des champs pas encore pollués,

étaient  équeutés,  débarrassés de leur terre, lavés à grand eau de source, 

 puis mis dans un  robuste saladier en grès

 

Et pendant qu’ils prenaient le "chaud " à four très doux,

notre père coupait en petit bouts des lardons qu’il faisait revenir doucement à la poêle

 

Lorsque le moment crucial arrivait, notre mère posait religieusement le saladier sur la  table, notre père y  jetait promptement les lardons brûlants, sans omettre un goutte de  leur jus .

 

Les ingrédients  étaient mélangés à la vitesse grand V,.

Alors chaque convive, armé de sa fourchette piquait,  dans l’énaurme saladier, pour en retirer une grande  fourchetée ,  rapidement portée dans la bouche , à peine mastiquée, car les gourmands à l’attaque étaient sans pitié, et ne partageaient  pas.

Malheur à vous si vous n’étiez pas assez prompt, vous restiez sur votre faim.

 

Ma soeur et moi-même rusions, et laissions tomber quelques brins, une réserve que nous mangions ensuite, mais qui n’avait pas la même saveur, car refroidie.

 

Bien sûr en famille on ne craignait pas de mélanger nos  microbes, et ce rituel nous affranchissait des manières mondaines de la ville. 

C’était une partie de rigolade grandiosement gastronomique.

 

Puis suivait une bonne râpée *

 

Et le repas se terminait toujours par un pâté *

 

Nous étions alors benaises *

 

Nous n’étions pas une famille de  pichorgnes*

 

Chez nous l’appétit allait bon train.

 

lexique  

*grabotte  grabot enfant parlé gaga

 

*Baraban en patois lyonnais ou stéphanois pissenlits ou dent de lion

 

*râpée galette de pommes de terre râpées, avec des œufs, de la farine (parfois de l’ail),

 

*Pâté (aux pommes) nom en  parlé gaga du chausson aux pommes

 

*benaise : ventre plein

 


*pichorgne personne  qui n’a pas bon appétit.

 

Posté par JAKlineP à 08:48 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

Comme un petit coquelicot..

 

En manque d'images, de la fenêtre de ma chambre j'ai vu

des coquelicots résister sur le macadam

Ils m’ont inspiré cette création

comme un petit coquelicot 2-04-21

Posté par JAKlineP à 07:03 - Commentaires [5] - Permalien [#]

jeudi 22 avril 2021

Terrassée par la fièvre, je suis restée alitée,

et dès qu'un moment d 'accalmie  est survenu, j’ai déliré .... 

delire fievreux_22-04-21

 

preuve que tout est redevenu normal ☺

Posté par JAKlineP à 06:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

mercredi 21 avril 2021

PRENOM DU MERCREDI WOLKAN

 


WOLKAN 20-04-21 (page 1)

Posté par JAKlineP à 10:09 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

lundi 19 avril 2021

Nénuphar de mon bassin encadré

nenuphar de mon bassin ombres alternees

 

 

Posté par JAKlineP à 10:30 - Commentaires [6] - Permalien [#]

dimanche 18 avril 2021

premiers bleuets

premiers bleutes

Posté par JAKlineP à 16:23 - Commentaires [6] - Permalien [#]

samedi 17 avril 2021

Des yeux sur un tronc et un oiseau siffleur

sur un tronc de chêne j'ai remarqué ces deux yeux qui me reluquaient 

oeil de la nature le régal des yeux

 

 

et un oiseau  a sifflé d'admiration

 

rouge gorge

Posté par JAKlineP à 23:48 - Commentaires [5] - Permalien [#]

dans mon jardin

dans mon jardin y a un epouvantail

Posté par JAKlineP à 23:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 16 avril 2021

Sans Tambour ni Trompette

 

consignes Défi #659 - Le défi du samedi

Un p'tit motqui va faire du bruit Klaxon

http://samedidefi.canalblog.com


Klaxson

Posté par JAKlineP à 23:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

mardi 13 avril 2021

Benita

prenom du mercredi


 

Oui tu n'es qu'une poire, mais à la récré tu vas régaler touts ces petits assoiffés d'écriture 

benita prenom mercredi

Posté par JAKlineP à 23:14 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

HUMEUR DU JOUR AVEC UN PEU D'HUMOUR

ma chienne euphorie

Posté par JAKlineP à 17:13 - Commentaires [5] - Permalien [#]

lundi 12 avril 2021

croa croa

consigne  les 8 mots pour le 149 Dernier, page, silence, honteux, honorer, recevoir,
atmosphère, toucher ou thème " Rumeur " ou Ressenti sur cette photo  n.http://ghislaine53.eklablog.com
---------------------------------------------------------------

Malédiction c’est un  corvidé, certainement pas atteint  de comorbidité, mais détesté par la rumeur qu’il engendre.

Il est  noir comme l’orage et silencieusement il enrage.

Il n’a  pas son pareil pour rendre l’atmosphère délétère.

On dit de lui que c’est un  hypocrite délateur. Qui sème  la terreur par ses crailles.

Il trompe mon monde en restant anonyme, ainsi il peut   baver  sur ceux que bassement il envie

C’est  une espèce inutile, l’honneur n’est pas son étendard.

 

 Et lorsqu’il fermera la dernière page de sa vie, ayant  touché le fond de la vilenie, il ne sera même pas  honteux des dégâts que sa couardise aura générés.

 

Patemment, ni d’un homme sapient, et encore plus moi-même , il ne pourrait  recevoir l’absolution.

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 22:08 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 11 avril 2021

Mezenc

vivement le retour dans cette contrée qui me manquie

Pour compenser j'ai fait un montage de "mon" Mezenc

mon Mezenc photo jak

Posté par JAKlineP à 08:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

samedi 10 avril 2021

Malgré moi Jacques Prévert

dans le cadre d'un challenge scrapdigi couleurs primaire et poemes

poeme Jacques Prévert

Posté par JAKlineP à 23:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

vendredi 9 avril 2021

 

Défi #658 - Le défi du samedi

Si, si, c'est dans le dico,j'ai vérifié ! Jodhpurs

http://samedidefi.canalblog.com

 

jodhpur defi du samedi

Posté par JAKlineP à 23:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

mardi 6 avril 2021

tonio 7 4

 

tonio 7 4 2021

Posté par JAKlineP à 20:40 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

lundi 5 avril 2021

Ouvrez la cage au zoziaux


Atelier 148

........ les 8 mots pour le 148 Bougie, fondre, lumière, vitre, flou, sombre, chercher, dire.

http://ghislaine53.eklablog.com

 

La cage est vide, les oiseaux se sont envolés,  

Fortunée ,la femme de  Jean   a beau dire  que c’est

« la vie qu’entendre ses zoziaux chanter » 

lui,  Jean , des fientes il en avait assez car c’était lui qui les nettoyait ;

maintenant il aura tout son temps pour laver les vitres.

 

Mais malgré tout, Jean aime sa femme, il a fondu devant ses larmes.  

Adonc,   il a fouaillé, cherché, dans  toute la maisonnée,

il est même aller jusqu’ au sombre  grenier sans lumière électrique,

il a dû s’éclairer à la lueur floue d’une  bougie,

Mais il ne les a pas trouvés

Serait-ce  le chat  qui les auraient mangés ?

Non ils se sont échappés, envolés vers la proche forêt.

 

 

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 04:36 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 4 avril 2021

réalisations

proverbe quebequois_04-04-21

 

PREMIER AVRIL

le bois le papier et la plume30-03-21

chat guetteur moyson avril 2021 format

Posté par JAKlineP à 16:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Joyeuses Pâques

 

joyeuses paques04-04-21

 

Posté par JAKlineP à 04:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 2 avril 2021

Idole or not Idole

 

 

 

Les gens l’appellent  Gogole  l’empoté  foiré de la toile
Mais il n’y en a pas qui l’envie car  sa bêtise n’ a pas de fin

 


Mais ils ne savent pas que souvent
dans la vie, dans sa p’tite tête  mal farcie  

Il  cherche des idées  à filouter  qu’il fait siennes
En faisant  de les copier/coller de  wiki


Sur son ordi  obstinément , il  s'entraîne
mais il ne fait que bêtement scribouiller et

Et souvent tard dans la nuit ,il insomniaque


Gogole est  une nouille qui toujours glandouille


Quelle infortune ! on ne le reconnaît jamais  dans    rue

et ça le chagrine


Pourtant depuis  longtemps, avidement, il cherche à  être notoire.  

Il aimerait  bien faire la conquête  des bloginautes  de la sphère

Mais niet, ceux-ci ne  lui  laissent   que de polis   commentaires

-

 

Et pourtant, et pourtant ♪ ♫…

 

 

Pourtant , pourtant   Il a  tout  essayé pour sortir du nombre,

Mais il demeure  bien ancré  un fantôme   dans l'ombre
C’est pt’ être ben que  son style n’a jamais  été compris

 

Et pourtant, et pourtant ♪ ♫…

 

 

S’il  n’est  pas l’idole des jeunes

 Aujourd’hui la sagesse des ans l’a guéri

Il renonce à plaire à tout prix

Il  ne sera jamais une idole

Et tant-pis c’est bien mieux ainsi

 

Sans un remords, sans un regret, il partira
Droit devant lui  sans espoir de retour

 

 

Nota

 

Un certain Charles et un dénommé Johny m’ont inspirée

Posté par JAKlineP à 23:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Dans mon jardin

 

 

 

dans ma maison 02-04-21

 

 

Des coqs  des poules, ma maison en est décorée- ma cuisine exactement.

 

J’en ai quelques-uns que j’ai aquarellisés, d’autres points de croix-risées,

 

et pas plus tard que ce jour  à midi, gloutonnement, honteusement mangés.

 

J’aurais aimé avoir un poulailler, mais dans mon potager cela est impossible.

Alors, j’ai acheté des poules métallisées, et ai dessiné sur le vilain mur en béton,  

une cabane à poules, dans le gazon cela donne illusion.

 

Pour les œufs, je vais chez mon coquassier, ce coquin me vends des œufs pas toujours

labellisés, mais que je sniffe cuits mollets dans mon coquetier  aux formes de coq ; bien colorié tout en faïence fabricoté  

 

Nota une amie bloggeuse m’a inspirée pour son magnifique billet à voir ici

 

 

 

Posté par JAKlineP à 18:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

jeudi 1 avril 2021

souvenirs lointains

souvenirs de quelques pas , sac à dos, bâton, et pataugas près du Lot en occitanie

 

 

quelques pas

Posté par JAKlineP à 21:26 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

mercredi 31 mars 2021

premier avril

et j ai une pensée toute particulière pour ceux vont en pâtir

 

 

PREMIER AVRIL

Posté par JAKlineP à 23:26 - Commentaires [7] - Permalien [#]

mardi 30 mars 2021

Historiette

Mariette 31-3-2021

http://jill-bill.eklablog.com/liste-des-prenoms-du-mercredi-a113378960

 

De bon matin, Mariette telle une midinette

Légère et court vêtue ,coure sur   la gariguette

Elle laisse  balancer ses  couettes 

Au rythme de ses pas

Elle va retrouver son ami Houelette

Qui chaque jour, laboure là-haut, à la houe

Son  grand champ de violettes

 

Ils les aiment, tous  deux   ces fleurettes

Car elles embaument, itou la farigoulette,

Cette contrée unique sur not ’planète.

 

De surcroit   ces violettes

Leur rapportent des pépettes

Car c’est au parfumeur du coin

Qu’ils vont céder leur collecte.

 

Mais  aujourd’hui c’est le grand jour,

Houelette va  culbuter l’avenir de Catherinette.

De cette gente Mariette

 

De facto

 

Ils vont  s’unir , pour perpette

Avec pour témoin les cigalettes

Qui savent si bien jouer de la clarinette

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:34 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

Plaisir du tricot

plaisir du tricot 29-03-21

En attendant de jardiner, finissont le tricot entamé 

Posté par JAKlineP à 07:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

lundi 29 mars 2021

CHAT guetteur

Ce coquin de Garfield guette les oiseaux dans l'arbre.

chat guetteur moyson avril 2021 format

 

Posté par JAKlineP à 15:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

samedi 27 mars 2021

Dis- entends-tu...

PRINTEMPS DE VERO 27-03-21 deux - Copie

Posté par JAKlineP à 23:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 26 mars 2021

Arc en ciel

Défi #656

 

Aujourd hui je mélancole et broie  du noir

Eh oui, quoi, je reste coi, là  devant cette  page blanche

Ce mot   d’houille m’indispose.

Je songe  à chercher des rimes,

L’une  d’entre s’propulse  directe de ma matière grise

J’en deviens tout écarlate

Non jamais je n’oserais ici dactylographier

Le nom de d’un tel organe rosé !

 

Je pourrais parler du charbon, mais c’est  trop fuligineux

Ça manquerait de clarté,

 

 

Je me paie un petit noir  pour bichonner mes neurones

Mais mes idées restent  grivelées , tout se transforme en grisaille

 

V’là que  j ’ai les petzouilles, car il va me falloir conclure  

Tout ceci devient bien glauque. !

 

Alors ce billet  très particulièrement  smaragdin

Va-t-il partir dans la corbeille ?

 

Non car mes doigts aux ongles corallins, sur les touches du clavier tapouillent

 

J’espère,

Je   reprends des   couleurs,

Mon sourire redevient azurin,

Mes pommettes de joie rosissent, enfin révolu  le ton anthracite.

 

Vite, vite, à Walrus j’envoie toute  cette carabistouille,

C’est certain,

Tout au moins je l’escomptouille,

Il aimera mieux que du Marcel !

 

Posté par JAKlineP à 23:20 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

Mojácar

d après une carte postale  pour souligner la blancheur 

dictee mars moyson mocajar

Posté par JAKlineP à 08:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

jeudi 25 mars 2021

reflets

Mes idées se reflètent dans l’eau

et la rehausse de mille éclats

dicteemoyson 20 3 2021 reflets

dicteemoyson 20 3 2021 reflets2

Posté par JAKlineP à 20:29 - Commentaires [6] - Permalien [#]

mercredi 24 mars 2021

Quelques croix

J’aime à la croisée des chemins photographier des vieilles croix

Ce n’est pas tant le symbole religieux qui m’intéresse, mais la vie des

Paysans tailleurs de pierre qui marquaient par cet ouvrage, plus ou moins simple,

 un carrefour.

dicteemoyson 20 3 2021

Posté par JAKlineP à 21:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 23 mars 2021

Calixte

 

 

 

Calixte

Posté par JAKlineP à 23:44 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 21 mars 2021

soif

soif 21-03-21

Posté par JAKlineP à 08:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

samedi 20 mars 2021

Nolan

 

DÉFIS LA PLUME D'EVY

ATELIER D'ÉCRITURE N ° 308 : THÈME " PALPITANT "

--- Les 10 mots

Blottir, Liberté, Pur, Songer, Peuple, Joindre, Multiple, Jeune, Sauvage, Germe...

..


 

 

Il était resté blotti  , jeune  sauvage accroché  aux multiples méandres

 d’une caverne bien protégée.

Puis il lui prit une envie de liberté, de connaitre  enfin le monde peuplé  

 

Alors ,il  est arrivé, ce  germe après s’être  propulsé par un pur  hasard ,

il avait sut se faire  une place parmi  tant d’autres qu’il avait éliminés .

 

Il avait songé longtemps à ce palpitant moment où enfin il serait expulsé.

 

Alors joignant ses efforts à  ceux de la matrice

 

C’est,  en cet instant que Nolan est né.

 

 

 

Posté par JAKlineP à 14:43 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 19 mars 2021

Bienvenue au printemps

PRINTEMPS bienvenue

Posté par JAKlineP à 23:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

GARGOUILLE

 

Défi #655 - Le défi du samedi

Un petit truc ex-cathedra(le) : Gargouille

http://samedidefi.canalblog.com

 

 

gargouille samedi

Posté par JAKlineP à 23:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Haiku sur printemps espéré

 

 

 

HAIKUS 19 03 2021 (page 1)

Posté par JAKlineP à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

jeudi 18 mars 2021

dehors la bise

Mi mars,  un jeudi, la bise souffle, il fait un temps à ne pas mettre un toutou dehors

chouchoutée par Mich et Jak, nous pensons à nos compères qui divaguent et ont du vague à l’âme

 

 

sieste et re-sieste

Posté par JAKlineP à 22:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 16 mars 2021

OBELINE

 

 

Babou  le menuisier est au bord de la ruine

Bientôt il va  devoir déposer  son bilan

Une idée le taraude, il prend son élan

Il dit à sa femme , avec sa mine chafouine :

 

 

Obeline il va falloir que tu cherches du travail

Babou tu sais bien que j’ai d’autres occupations

Et bien peux-tu me les énumérer

Loyale j’aime me consacrer à ma famille

Insuffisante point ne suis-je ,j’ai horreur de la médiocrité

Nonpareille, je suis irremplaçable à la maison

Efficace   est ma gageure première  

 

Babou en reste coi.

Il doit donc renoncer, trouver une autre solution

 

Et Obeline, avec sa marmaille sasse et ressasse les leçons

pour remplacer la maitresse, emprisonnée dans la Covid

 

https://pixabay.com/

 

Obeline 17-3-2021

vu sur https://www.sonprenom.com/

De nature discrète, réservées, ce sont des femmes très actives, courageuses et travailleuses
Leur efficacité est reconnue par tous et elles ont horreur de la médiocrité
Elles adorent les enfants et la vie familiale
Elles sont peu attirées par une carrière professionnelle et préfèrent consacrer leur temps au service de ceux qu'elles aiment

Posté par JAKlineP à 21:17 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

Montages photos divers

mon blog digiscrap (http://jakdigiscrap.canalblog.com/)

sera désormais ici 


 

QUELQUES MONTAGES 

Elle est chouette la vie  ( montage photo perso )

Realisation_du_15-03-21

Dans la famille un nouveau venu Rogan

photos prises dans tous ses ébats de jeunesse

ROGAN 2

ROGAN 1

 

carte ancienne et photos perso montage sous un beau ciel 

un bonjour de st malo compo

 

Posté par JAKlineP à 08:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

vendredi 12 mars 2021

FORTUNE

 

 

Obeline depuis l’aurore est d’attaque, mais ce n’est pas pour contempler le lever du soleil.
Non, elle est aux fourneaux, son emploi du temps rigoureux et chargé, l’y oblige. Elle doit toujours trouver de nouvelles tambouilles, sinon ça rouspète dur autour d’elle
Soixante bouches à nourrir, elle doit cogiter afin d’apporter du changement à leur subsistance. Mais son cœur de nullipare avec dévouement veille sur tous ces estomacs à remplir
il faut dire qu’elle est cuisinière dans un internat pour enfants déshérités, une ribambelle de gamins que la vie n’a pas gâtés
Elle bosse dur, sans rechigner.
Ce n’est pas Léon, l’homme à tout faire, un fifrelin de la pire espèce qui ne pense qu’à courir le guilledou, qui peut lui donner un coup de mains.
En douce pour se stimuler, elle lampe de temps à autre une lichette de rogomme
Cela lui réchauffe le coeur, et les membres.
Membres endoloris, engourdis par l’arthrose.
Il lui semble alors être moins patraque
Son médecin lui a bien dit de ne pas forcer sur la dive bouteille, mais elle n’en a rien à faire, et évite de le rencontrer.
Pourtant , le mois dernier, elle a bien dû le voir à cause d’un sal virus, qui lui avait mis le tournis.

Bon, cela s’est passé au mieux et la voici de retour après 15 jours d’observation, qui a repris sa besogne pour nourrir sa marmaille.
Ses galapiats qui ont toujours bon appétit !
Mais ce matin, pour des raisons indéterminées, que même le psy du service ne pourrait analyser, elle en a soudainement ras la casquette.
Elle a envie de crier Stop.
Dans sa petite cahute, de longue date, avec Jules le facteur, lui aussi arthrosique ils ont pris l’habitude de faire la causette chaque jour, juste avant le coup feu,
Il lui évoque souvent sa prochaine retraite : il réfléchit à se retirer aux Caraïbes où il a un lointain cousin.
Il n’a rien d’un foutriquet ce Jules, avec sa belle moustache gominée.
Obeline s’octroie ces moments sans se désheurer.

Pendant qu’il pose le courrier, elle lui sert, un petit vulnéraire alcoolisé, versé avec déférence dans l’unique verre de cristal qu’elle a hérité d’une vieille tante, Itou, elle s’en rempli un douteux gobelet Durex. Et ils trinquent à leur santé respective,
Une sorte d’inclination a surgit en elle pour ce primesautier préretraité, et il lui semble que c’est réciproque
Et depuis qu’Obeline s’est remise de la corona elle voit tout différemment.
Aujourd’hui, pour Obeline, c’est décidé, toute honte bue, ce tantôt, elle va lui faire une proposition, à laquelle elle songe depuis peu:
Elle projette lui offrir toutes les économies de son escarcelle, et de partir avec lui !
Ce fin gourmet aurait une cuisinière indéfectible, c’est là son argument infaillible
Dans son rêve elle s’imagine dépaysée dans une thébaïde embaumée, se voit décorant une hutte avec des hibiscus, et sur une table en bois, avec seulement…. deux assiettes.

On sonne à la porte, elle s’y rend en courant ….
-Ah !
Une charmante blondinette est là, courrier à la main

-Jour M’dame, je suis la nouvelle préposée.

Je remplace Jules qui est parti la semaine dernière avec sa bourgeoise aux Caraïbes.

Adieu vaches cochons couvées, il ne reste plus alors à la naïve
Obeline que de pleurnichailler dans son arrière-cuisine

 

 

 

 

 

 

Jak pour Défi #654

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:09 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

mardi 9 mars 2021

Agapanthe

 

iagapanthe

Posté par JAKlineP à 23:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 7 mars 2021

SURSAUT

 

Les Cabardouche à la barre du défi n°247 - Cabardouche

Les Cabardouche prennent la barre de la coquille pour cette quinzaine et vous proposent les sujets suivants : Pour le lundi 8 mars. Voici un portrait à partir duquel vous raconterez une anecdote, vous devez impérativement utiliser les verbes suivants....

Barguigner Renauder Vermiller Ecuisser Musser

http://francois-marie.fr

 

 

François était devenu grand procrastinateur devant l’éternel. En d’autres termes il barguignait, tergiversait pour le moindre effort, la plus petite  initiative.

 Cela, depuis le sombre jour de son accident.

 Ce matin là il était parti guilleret pour écuisser les grands pins dans les bois du coteau.

Un arbre  géant, plus que véreux s’était abattu sur lui le laissant  inanimé, exsangue, presque sans vie  .

Et depuis, le cerveau pantelant , il lui était difficile de  se décider à entreprendre quoique ce soit.

 

Lorsque Gertrude, sa moitié était dans  les parages, alors entre ses dents il renaudait, râlait, rouscaillait contre elle.

il ne pouvait plus supporter de lui être subordonné ; les directives qu’elle lui donnait le rendait hargneux.

Depuis quelque temps, , cette fouineuse, qui vermillait  sans cesse, fourrant son nez partout, lui avait octroyé une besogne bien précise.

Il devait tricoter des socquettes tout en s’occupant du marmot que leur petite fille leur avait abandonné afin  de courir le guilledou.

Mais dès que Gertrude s’éloignait, il  se mussait, se faufilait en silence, avec le peu d’agilité qui lui restait, pour  ouvrir le  grand buffet de chêne et s’offrir une goutte de gnôle .

Un certain jour de décembre, la neige recouvrait  totalement  les poireaux du jardin, il eut un sursaut d’énergie :

Il partit, chaussé de ses vieux sabots en bois.

Gertrude l’attend toujours.

 

Et maintenant c’est elle qui tricote et berce le marmouset .

 

Posté par JAKlineP à 22:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

Chevaux au pré

Une petite balade sous un ciel grisâtre 

L'air est vif, mais nous stimule

Des chevaux impassibles affamés

paissent près du petit lavoir abandonné 

 

cheveaux au pré vers le lavoir la Cula

Posté par JAKlineP à 16:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 5 mars 2021

chemin faisant

 

exercice M R Moyson

trizngles moysan


un scraplift est l'action de copier la page que je vous propose, en respectant au mieux la mise en page, les proportions, les textures,
vos propres photos et votre ressentit

https://galerie.studio-scrap.com

mon travail

 

au bout du chemin le ciel est bleu

 

Posté par JAKlineP à 20:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 4 mars 2021

méditation

 

detente

 

 

 

Posté par JAKlineP à 21:41 - Commentaires [8] - Permalien [#]

mercredi 3 mars 2021

NOUR

 

NOUR PRENOM DU MERCREDI

Posté par JAKlineP à 23:06 - Commentaires [9] - Permalien [#]

ombres sur la neige dans le Pilat

ombres dans la neige

Posté par JAKlineP à 13:25 - Commentaires [7] - Permalien [#]

lundi 1 mars 2021

Un matin au pas de marche

Ce tantôt, malgré l’air légèrement frisquet, nous avons grimpé dans des sentiers pierreux, et ravinés

Un petit coin d’eau bucolique, quelques violettes nouvellement nées, des nombrils de vénus cueillis sur de vieux murs pour vitaminer notre salade, ont suffi à rendre cette matinée pleine de bonheur .

Et le dénivelé imposant pour nos vieilles gambettes , n’a pas réussi à calmer notre ardeur.

 

vers la ronze 01 03 2021

Posté par JAKlineP à 17:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

lire c'est le bonheur absolu

dans le cadre challenge scrap fil rouge incorporer cette image 

 



2ieme réalisationlire c'est le bonheur absolu

 troisieme réalisation 

dans ma bulle de petit lutin

Posté par JAKlineP à 04:14 - Commentaires [6] - Permalien [#]

samedi 27 février 2021

le petit lutin de la lecture

fil rouge fev 2021

1er  essai exercice dans le cadre d'un challenge scrap MRM il fallait incorporer cette image d elutin


lepetit lution de la lecture

 

 

Posté par JAKlineP à 17:49 - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 26 février 2021

dans la futaie

le printemps s annonce au jardin (page 1)

 

 

Dans les arbres  légèrement  reverdis, on entend les moineaux piailler.

Ils se chamaillent en bâtissant leurs nids  et cette volubilité de langue est délectable

Sur le mur de pierres un lézard tente sa première exposition au soleil hivernal de midi.

Le chat ronronne en boule, ignorant tout ce qui  l’entoure, itou , les chiens somnolent,  comme si ils étaient fourbus de n’avoir rien fait de la matinée

 

Dans un coin  abrité du jardin, les pétales jaune-orangé de l’abricotier parfument l’air.

Elles sont audacieuses, car une gelée tardive pourrait bien les anéantir.

 

Quelques pissenlits  et herbes folles désordonnés rendent la pelouse un peu moins shabby-romantique,

mais qu’importe, on est bien dans ce décor qui annonce le printemps.

Posté par JAKlineP à 20:54 - Commentaires [3] - Permalien [#]

jeudi 25 février 2021

matin d'hiver

 

 

matin d'hiver fev2021

Posté par JAKlineP à 17:26 - Commentaires [5] - Permalien [#]

samedi 20 février 2021

alors inattendue

alors, innatendue bat

Posté par JAKlineP à 05:10 - Commentaires [6] - Permalien [#]

mercredi 17 février 2021

au parc

 

 

 

Posté par JAKlineP à 22:34 - Commentaires [3] - Permalien [#]

samedi 13 février 2021

ST VALENTIN

valentin deux

à tout ceux qui s'aiment

aux delaissés

aux imcompris

qu'ils aient,  eux aussi  une journée remplie d'amour 

valentin

 

Posté par JAKlineP à 23:42 - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 12 février 2021

j attends l'instant...

 

j attends l'instant où j aurais des miettes

 

11 ans de mon arrière petite fille

le bougies clignotent un peu mais la joie y est 

 

Posté par JAKlineP à 16:56 - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 10 février 2021

RODOLPHE

 

 



rodolphe prenom meecredi 10 2 2021

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 06:54 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 5 février 2021

un peux d humour

dans cadre challenge  deuxieme compo.un peu d'humour

Posté par JAKlineP à 05:54 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 4 février 2021

automne

un poème de Jules Breton façon scrap 

Automne Courrières, 1875

Jules Breton, Les champs et la mer

 

La rivière s’écoule avec lenteur. Ses eaux
Murmurent, près du bord, aux souches des vieux aulnes
Qui se teignent de sang ; de hauts peupliers jaunes
Sèment leurs feuilles d’or parmi les blonds roseaux.

Jules BRETON Automne Courrières, 1875

Posté par JAKlineP à 18:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

mardi 26 janvier 2021

 

 

NIL cour de la récrée

 

 

L'Antilope Nilgaut est une espèce de bovidés qui se rencontre en Inde.

 

Posté par JAKlineP à 23:56 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

lundi 25 janvier 2021

La tanière

 

 

 

 

Annonce Croqueurs de mots N° 244

Embarquement prévu le 25 janvier 2021 Jouons sur le double sens des mots ! Je vous propose d'écrire une brève histoire commençant par la phrase suivante : - Depuis que je loue cette chambre à des hôtes
avec les mots charmants.Adresse Baie Grève IndexJour 

http://lacachetteajosette.blogspot.com


Depuis que je loue cette chambre à des hôtes charmants  dans ce petit coin de campagne,

j’ai enfin du temps pour moi.

J’ai quitté la ville pour me ressourcer , et malgré mon manque de ressources

j’ai pu me  payer ce petit havre qui ne paye pas de mine.

 Là, tout près de l’océan.

Et dans le petit recoin qui m’est alloué, tapie  dans un fauteuil à bascule,

 je m’adonne à mon hobby préféré, la  broderie,

Dans cette nouvelle adresse, avec adresse, dès la pointe du jour,

je brode  des jours sur de la toile en lin.

Pour protéger  mon index, un dé à coudre, qui lui aussi déserteur,

 sans cesse glisse sur mon ouvrage.

et je songe que j'ai bien fait de me mettre  volontairement  à l’index

de la société consumériste . 

Mais cela  ne m’empêche pas de  songer à mes amis .

Je dois les convier  à temps   pour les inviter à un pic-nic

sur la grève  à l'occasion de mon anniversaire

Cependant je dois prévoir une date  avant les sempiternelles

grèves des trains au moment des vacances.

 

Mes amphitryons sont accueillants, je vous l’ai déjà dit, je rajoute généreux.

Ils me permettent  de cheminer  dans leur potager  où je cueille des raisins .

J’en  extirpe  de même des  poireaux et ciboulettes.

Et là, juste sous ma baie, vitrée  il y a un beau sureau noir,

Il donne à foison des baies dont je raffole  pour confectionner 

des confitures  pleines de vitamines.

 

Ainsi mollement et calmement passent les heures, qui ont l’heur de me plaire.

 

Oui, je me réjouit  d’avoir tout lâché, peut-être à la façon d’une lâche.

 

Mais qu'importe ! 

 

 J’ai battu la retraite devant tous les soucis de la ville , 

J’ai opté pour cette vie de retraité en vacances perpétuelles .

 

 

 

Posté par JAKlineP à 14:17 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 20 janvier 2021

EVONNE

 

evonne prenom 20 01 2020

Posté par JAKlineP à 08:57 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 15 janvier 2021

I'am

 

DÉFIS N °299 : THÈME " Être ( Définir un état ) 

Souffle, Frisson, Onde, Principe, Bienveillance, Flamme, Douce, Parfum, Enivrée, Gré ... 


https://plume-de-poete.over-blog.com


    

 I'am

 

 

les mots requis en gras

En principe si les femmes aiment le même parfum. 

Pour ma part, au gré de mes envies j’aime en changer.

 Selon mon humeur  ou mon activité et je m’en asperge Ce sont alors des émanations en  ondes bienveillantes  qui flottent autour de moi. 

Dans les  moments où je suis tendre et  douce, quelque peu romantique je choisis des notes florales qui comme un souffle, sorte de  voile arachnéen  qui m’enivre et flottent autour de moi.  

Si j’ai envie de plaire et d’être ensuelle je choisi des notes ambrées  mais à mon âge,

la flamme s’épuise, cela devient de plus en plus rare 

Pour mon   côté sportif pour aller   jogger, mon humeur a besoin de fragrances hespéridés.,

alors  la bergamote et le citron me stimulent 

Mais ma préférence va aux notes chyprées  qui font  apparaitre le coté adolescente qui demeure en moi 

Aussi ais-je des flacons de toutes dimensions et aspects . 

Et  depuis en est née une collection de flacons de parfum

Et j’ai une maladie rare, je suis cuthomiurophile


 [JP1]

Posté par JAKlineP à 08:43 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 14 janvier 2021

HU MEUR

 

Atelier 140

Par Ghislaine53 dans Atelier de Ghislaine le Atelier no 140 les 8 mots Ressentir, éprouver, dire, parler, confidence, aveu, secret, joie Où le thème " Humeur "" 

http://ghislaine53.eklablog.com

Realisation_du_14-01-21ateliers d ecriture 144 humeur

Posté par JAKlineP à 10:28 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

mardi 12 janvier 2021

prénom du mercredi JUDA

 

pre,om du mercredi Juda

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:53 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

mardi 5 janvier 2021

Zizi JEANMAIRE

 

zizi jeanmaire

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:43 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

samedi 2 janvier 2021

aigrette

 

cconsigne 
Participez au Café Thé n° 128 - L'aigrette garzette en Fée Clochette... - Une bonne nouvelle par jour - le blog d'écureuil bleu

Pour ce 128 ème Café Thé, je vous propose de délirer autour de cette photo, que je vous ai montrée il y a quelques jours dans mon article : "L'aigrette garzette en Fée Clochette" (suggestion de Chantal du blog "Livia augustae"). Brodez autour de cette...

https://www.unebonnenouvelleparjour.com

 

 

ou courres tu aigrette

Posté par JAKlineP à 08:03 - Commentaires [6] - Permalien [#]

 

Défi #644 - Le blog de Jak digiscrap

consigne Défi #644 - Le défi du samediAh, vous avez cru que j'allais choisir Vœux à cause de la fin de...

http://jakdigiscrap.canalblog.com

 

Posté par JAKlineP à 01:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 28 décembre 2020

PRENOM DU MERCREDI

 

 

 

prenom du mercredi

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:43 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

mardi 22 décembre 2020

Douce amère

 

Liste des prénoms du mercredi...

La cour de récré de JB (Participation à mettre sur votre blog le mercredi matin, personnage réel ou fictif au choix... Ecriture, dessin, photo acceptés, merci !) Voici la liste des prénoms...

http://jill-bill.eklablog.com

 

 

Douce nuit chante le poète

Odieuse nuit suffoque le  miséreux

Une nuit à vivre  cette année dans le

Confinement planétaire  

Et bien Douce je ne te reconnais  pas.

 

Et surtout n’entre pas dans la cour

de la récré pour nous contaminer.

 

Chers maitresse et  élèves de la récré

 Pardonnez-moi si aujourd’hui Douce

m'a donné  un grand coup de blues.

 

masque fantaisie

 

 

Posté par JAKlineP à 23:23 - Commentaires [10] - Permalien [#]

CHAUSSONS

 

fait main chaussons marie 12 2020

 

j'ai delaissé un peu l'ecriture et le scrap pour faire ces chaussons.

 

voir le modèle très bien explicqué sur le site 

Tricocotier - Aglaé Laser - Tricot crochet modèles gratuits

Blog d'Aglaé Laser. Tutoriels, techniques et astuces pour le tricot, le crochet et la couture. Créatrice de patrons pour les débutantes et les expertes

https://tricocotier.com

 

 

 

Posté par JAKlineP à 08:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]

samedi 19 décembre 2020

haiku du vendredi*

ma participation avait été mal dirigéé 

a voir ici 

 

 

Posté par JAKlineP à 06:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Surprise- partout

 

Atelier 139

Par Ghislaine53 dans Atelier de Ghislaine le Atelier 139,et Récap du no 138 avec toutes mes excuses pour l'oubli les 8 mots clé, volets, arbres, prairie, souffler, sentir, bouger, ouvrir Faire un texte avec au moins 5 mots commençants par ""car"" ..............

http://ghislaine53.eklablog.com



 

 

 

Dans la nuit  sereine, il avança en silence, traversant  la prairie, aux hautes herbes, où il s’était tapis dans la journée.

 

La lieu semblait sûr, seul un bruissement léger faisait remuer les arbres .

 

En reluquant  les volets de la  maison, bien  clos  sur la nuit, il n’eut  crainte de les voir s’ouvrir.

 

 Carrément, il sorti de l’ombre pour traverser l’endroit.

 

En mains son   trousseau de caroubes indispensables, il ouvrit la porte cochère, de ce  cottage  alléchant.

  

Alors il sentit le « vent souffler dans les branches de sassafras », et laissa tomber son trousseau de fausses  clés .

 

Paralysé par la surprise, il ne put plus bouger, le souffle coupé.

 

Une troupe  de de carabiniers, carrément armés jusqu’aux dents, l’attendaient en embuscade dans le patio

 

Le coquin, ce dur à cuir   tombé  dans ce  guet-apens eut un accident cardio-vasculaire, 

 

Les argousins  ,dépassés par l’ évènement , en furent à leur tour  fortement ébaubis.

 

 

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 05:45 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

mardi 15 décembre 2020

 

guyot prenom mercredi

Posté par JAKlineP à 23:17 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 13 décembre 2020

Nuit décisive

 

 

Défis n °296 : Thème " La nuit " Liste des mots ... - Plume de Poète et ses Défis

Reflet, Bercer, Consoler, Sourire, Goutte, Reflet, Royaume, Bouger, Pénombre, Peurs...


https://plume-de-poete.over-blog.com

 

 

 

Ah ! Tu as encore une crise de goutte, je t’avais bien dit de ne pas forcer sur le scotch.
Sur, maintenant que tu es alité, il t’est impossible de bouger et d’aller courir la prétentaine, dans les bars du quartier

Tu es cloitré la dans ta chambre, les yeux fermés, et je n’ai pas envie de te consoler
Les yeux boursouflés, tu ne pourras même pas voir dans le miroir, le reflet de ton sourire disgracieux.

Cette Nuit De Noël, en bas, je resterais , enfin seule, près de la cheminée , attendant vainement que le père Noel y dépose ton hypothétique cadeau, qui immanquablement serait empoisonné
Là-haut je te laisserais dans la pénombre, seul dans ton royaume, à méditer sur ce qui tu as mérité.
Ne te berce pas d’illusion, en cette fin d’année, je n’ai plus peur, je vais définitivement te quitter
et te laisser à tes ribouldingues.
Enfin je vais pouvoir faire le tour du monde !


 

Posté par JAKlineP à 09:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 10 décembre 2020

par les temps qui courent

par les temps qui courent

 

 

Posté par JAKlineP à 04:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 8 décembre 2020

PHILOTHEE

 

philothee

Posté par JAKlineP à 23:38 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

lundi 7 décembre 2020

Retour de marché

au retour du marché, les légumes étalés  sur la table m'ont donné envie de  raconter leur sort

Quel plaisir d'avoir des légumes frais chaque semaine

 nota j'ai oublié le petit céleri rave qui tient dans une main.

Les carottes et poireaux avaient dejà pris place au cellier 

j'apprécie de trouver des légumes qui ne sont pas énormes

RETOUR DE MARCHE (page 2)

 

Posté par JAKlineP à 15:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

jeudi 3 décembre 2020

Incompréhension

 

 

consignes 

Liste 40 1 regretter 2 rasoir 3 torchon 4 ressemblance 5 zinzolin 6 post-it 7 glisser 8 impression 9 extravagant 10 voltige 11 attirer 12...

https://atelierecrituretreizealadouzaine.blogspot.com

 

 

 

Dis ma Louloutte, tu  m’étonnes  qu’elle idée de peindre sur un  torchon !

J’ai l’impression que de plus en plus tu glisses vers la médiocrité.

 

Tu pourrais être plus aimable et admirer ces zinzolins  magnifiques que j’applique avec ardeur sur cette esquisse  de violettes, dont je trouve la ressemblance parfaite

 

Tu parles ! Tu ferais mieux d’appliquer des post-it !

J’ai vu à Inter ils en ont de toutes les couleurs. Cela donnerait pour une fois une extravagance à tes œuvres !

 

Tu me lasses, va plutôt t’occuper avec ton rasoir, ta barbe pousse, à une allure vertigineuse   les miettes s’y engloutissent que c’en est répugnant.

Décidément, tu  n’es plus  très attitrant depuis que vous avons   fêté nos noces d’émeraude pour nos   40 ans de mariage. Tu te laisses aller…

 

Oh ma Louloutte, je regrette de t’avoir fait de la peine, mais le barboton à la graisse d’oie que tu as   mitonné à midi est mal passé, ma  digestion  est difficile,c’est  mon estomac qui dirige,  et lorsqu’il   fait des voltiges qui me tancent,  je deviens irascible

 

Tiens, met la bouilloire en marche, et fais-toi une tisane de verveine, cela te rendra moins grincheux, pendant ce temps j’aurais la paix !

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 16:51 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

lundi 30 novembre 2020

LAZARE

 

 


Le hasard fait bien les choses, à la gare saint Lazare, j’ai croisé mon vieux pote  Hadard , qui prenait le train pour se rendre dans un haras d’Arras .

J’ allais dans la même direction

Mon ami  voulait retrouver son cousin Lazare qui avait ressuscité dans sa vie par la voix des réseaux sociaux  de l’internet.

Le monde est petit.

Dans le compartiment qui nous emportait nous discutions de choses et d’autres, soudain il me dit

Lève toi et marche jusqu’au couloir, je viens d’entrevoir une silhouette qui me rappelle notre copine d’enfance.

C’était Marthe, le soeur de Marie, qui nous parla de son frère qui comme par hasard se nommait aussi  Lazare .

Nous avons bien discutaillé

Quand enfin  elle nous dit qu’elle se rendait aussi à Arras.

A bon tu y habites ?

Oui, avec mes enfants et mon nouveau copain qui est lad dans un haras d’Arras,.

Ce qui est bizarre, c’est que dans son récit  , il ne s’appelait pas Lazare.

 

Avec tout ce bazar, j’ai oublié de vous dire que j’allais à Aras chez un pote caviste  acheter pour Noel 2 ou 3 balthazars à prix d'amis.

 

Si vous lisez ce billet jusqu’au bout, je vous rassure, non ,non, je n’ai pas encore entamé une bouteille de champagne !

 

Je vous le redis, le monde est petit.

Et parfois si joli.

 

objet cuisine seau champ

 

Posté par JAKlineP à 16:57 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 29 novembre 2020

A mes aminautes

 

 

 Chers ,visiteuses (eurs)

Je n'écris plus tellement occupée par le scrap sur ordi.

LE DIGISCRAP

si cela vous intéresse un petit tour ici

 

http://jakdigiscrap.canalblog.com/

 

OU CLIK ICI ci-dessous 

 


http://jakdigiscrap.canalblog.com/

Posté par JAKlineP à 09:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

vendredi 27 novembre 2020

haiku du vendredi

 

Acteurs et comédiens, nouveau thème de haïkus - Lenaïg - Le blog de Lenaïg

Bon dimanche les zaminautes ! Je reste vieux jeu, l'écriture inclusive me casse les pieds, pour moi la moitié féminine de l'humanité est bien comprise dans les pluriels comme celui du titre de la page. Et quand on dit l'Homme avec un grand h, la Femme...

http://leblogdelenaig.over-blog.com

haiku 1

haiku 2

haiku 3

 

 

Cinq beaux mâles
Entre eux choix impossible
Je les aimes Tous

Moreau qui est tu
Le style et l'élégance
Le cerveau en sus

BB un corps
Une moue
Et c'est tout


Delon beau gosse
Bebel l'incorruptible
J'ai su choisir

 

Posté par JAKlineP à 11:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 26 novembre 2020

Travaux d aiguilles

travaux d aiguille

Confinement oblige, les rangements prennent le dessus dans les maisons !

Au grenier dans des boites  soigneusement enrubannées, j’ai retrouvé ces fins mouchoirs ,

La brodeuse, une aïeule,  a dû s’armer de patience pour les réaliser !

Mais ce travail d’application demeura-t-il dans ce règne de smartphones où les mains sont très souvent  occupées à pianoter sur des touches ?

Peut être ces précieux mouchoirs serviront à nettoyer l'écran d'un  téléphone!

Mais leur fin est certaine

Ainsi va la vie 

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 18:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

mardi 24 novembre 2020

prénom du mercredi

 

 

prénom du mercredi janelle BAT

Posté par JAKlineP à 23:59 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

mardi 17 novembre 2020

Maximilien et l'intolérance

 

 

 

 

 

tolerance

maximilien et l intolérance

 

 

 

Posté par JAKlineP à 22:57 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

lundi 16 novembre 2020

Télé travail confinement

tele travail

 

mon nouveau chef de bureau   

la caméra ou le chien ?

Posté par JAKlineP à 09:31 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

samedi 14 novembre 2020

je compte les jours

sur mon blog http://jakdigiscrap.canalblog.com/je compte les jours

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 05:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

vendredi 13 novembre 2020

mots deguisés remake

 

en mode confinement, j’avais du vague à l’âme et feuilletais, comme un album photo, mes textes anciens

Je suis tombée sur  celui-ci qui m’a bien amusé.

il s'agissait de tranplanter  une suite de mots deguisés.

Comme quoi, avec des mots à n’y rien comprendre, on peut quand même  entendre !


texte mot jeux mots deguisés chez Filigrane

En 2015 publie ici 

https://filigrane1234.blogspot.com/2015/02/jeu-2-nouveau-texte.html#comment-form

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 03:17 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

mardi 10 novembre 2020

DEOTILLE

 

 



 

deotille prenom mercredi 11 11 2020

Posté par JAKlineP à 23:48 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 5 novembre 2020

hopper

 


consigne 


55 ème devoir de Lakevio du Goût
J'en ai vu, des femmes et des hommes comme ça, sur des marches.Je ne sais pas ce qu'ils faisaient là.
Peut-être le savez-vous.Alors à lundi.Pour qu'on le sache tous...

http://le-gout-des-autres.blogspirit.com

 

 

que fais tu

 

 

Je me souviens,

 

C’était un dimanche.

 

Le temps était maussade, je m'étais attifée de   mon vieux   tranche-Coat.

 

 

A cette époque, où  tu imitais  Hopper, tu voulais à tout prix  m’immiscer dans une de tes toiles.

 

Cela me surprenait car mon look ne correspondait pas aux femmes de ce peintre.

 

Tu m’avais donné rendez-vous   rue de Lille, devant l’atelier d’un pote artiste,   , où, il t’avait octroyé  un emplacement  pour peinturlurer à ton aise.

 

Je me morfondais, regardant à droite à gauche, mais Anne ma sœur ,  Anne je ne voyais rien venir.

.

Mes pataugas nouvellement achetés, malgré leur réputation de souplesse,  commençaient à titiller mon hallux valgus

 

Je me suis laisser  choir sur l’escalier du peintre.

 

 Je rageais intérieurement ne pouvant désamorcer une  moue  sur mon visage.

 

Mais que tripatouillais - tu, toi le plagiaire ?

 

 

Un scooter stoppa là , devant moi, et tu sautas comme un endiablé.

 

Tu m’avais  simplement oubliée !

 

Ce fut le comble, estomaqué, sidérée , stupéfaite, énergiquement, illico , je mis fin à notre acoquinement.

 

 

 

 

nota le bleu de la porte, la forme  des escaliters  et le pinceau 

 m'ont fait instantanément  songer à Hopper

 

 

 

Posté par JAKlineP à 17:11 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 3 novembre 2020

mère pressée

 

 

 

 

 

pepito

Aujourd’hui c’est la fête à   Pépito

Sa mère attentionnée lui demande : 

Aimerais-tu  des  Sablés au chocolat façon Pépito, pour  toi et tes copains cet après-midi ? 

Oh oui Mam ! 

Elle entreprend le dessert, mais remarque au dernier moment qu’elle n’a pas assez  d’œufs . 

Elle  abandonne  son tablier de cuisinière sur une chaise, et dévale l’escalier pour aller au super du coin. 

Pressée ,elle a omis le masque et le permis de circuler.

Et bien sûr, à peine quelques mètres faits sur le trottoir elle est interpellée par un agent.

Où z’allez vous p’tite dame ? 

Au super,  là au coin de la rue. 

Ah ? et vous avez une permission ? et qu’allez-vous acheter ?

J’ai oublié mon laisser passer sur le coin de la table, pressée d’aller chercher des œufs pour faire un gâteau à mon fils,  aujourd'hui c’est sa fête.

Ah oui ? Il  a beaucoup  de  chance, cela ne m ‘est jamais arrivé ! 

Et  bien chère madame, il va vous en couter 135 euros. 

Car non seulement vous n’avez pas mis de masque , ni  pris le permis de circuler, mais en plus vous allez faire un achat de futilité. 

La mère penaude remonte ,toujours  courant,  les escaliers, et déçue confectionne des Madeleines au chocolat végan, sans oeufs. 

Ses copains sont tout de même ravis. 

Et le lendemain, dans la cour de la récré Pepito relatera l’aventure de sa mère.

 

 

Moralité rien ne sert de courir

Il faut partir masqué

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:56 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 29 octobre 2020

haïku

 



 

 

Hiver avancé

Buches  dans la cheminée

Pas de restriction.

 

Virus contagion

Claustration monacale

Solution finale

 

Sombres nouvelles

Couvre-feu généralisé

Espoir guérison

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 07:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Mon pote Einstein

 consignes 

 

Mot mystère - saison 1 - 9

13 lettres vous porteront chance pour ce nom masculin A A E O O O C C N T TG N Cette semaine je vous propose d'aller explorer les abysses mathématiques. Le mot mystère est une figure géométrique qui comporte de nombreux cotés. 

http://lilousol.wordpress.com



 

 

 

A l’école, mon copain Einstein me l’avait bien dit, les MATH c’est la barbe !

Et de barbe il pouvait en parler car il était atteint de psilose

 non -non il ne se faisait pas analyser, mais il n’avait pas un poil, et dit savamment : il était imberbe

Mon pote était cependant un as en calcul mental, nul besoin d’être connecté pour savoir compter ses billes à toute allure.

Il était content de les dénombrer, les comparer, et vérifier si elles n’étaient pas abimées .

 D'’une pichenette, il pointait, coinçait , calait .

Il faut le reconnaitre c’était le roi de la Tic ,du Lot, des Pyramides , 

le jeu de bille n’avait pas de secret pour lui !

Ses Agates,étaient  nombreuses, car il gagnait tout le temps.

Il en faisait une sorte de cagnotte  comme l’avare de Molière,  et les gardait  dans  son petit sac cousu mains par maman Annetta

 

Il passait tout son temps à cette pratique.

 

Les révisions étaient toujours remises aux calendes grecques.

 

 Mais vint le moment de passer le certif.

 

Alors là, il cala, et ce ne fut pas une bille.

 

IL y avait,  dans la suite des épreuves qui l’avaient déjà grandement  exténué, une histoire dingue de calcul.

On lui demandait de calculer la surface d’un octacontagone.

(pour les rares ignorants lisant ce texte ,je précise, c’est   polygone à 80 sommets, donc 80 côtés et 3 080 diagonales .)

 

Il savait ce qu’était un octogone, car pas plus tard que la semaine dernière l’instituteur  avait dit en montrant la pendule murale de l’école : c’est l’exemple d’un bel octogone  qui a 8 cotés,

-heureusement que l'instit. l'avait souligné , car le lui-même

il ne les aurait pas comptés !-

 

 De sommets il en avait entendu parler par  son tonton  Gaétano qui avait été guide dans les Alpes.

Il lui avait causé de cotés durs à escalader, mais jamais ne lui avait évoqué ces   fameuses  diagonales.

 

Comment s’en sortir ?

 

Comme il avait un beau coup de crayon il dessina une sphère dans un cube,

et un triangle isocèle  lui-même inclus dans un carré

(et là il fallait y arriver !)

Il pensât que son beau dessin attendrirait le prof.

Mais non, ce barbu était intransigeant, il lui accorda un gros O.

 

Il n’obtint pas le certif, mais comme il était débrouillard et malin, il réussi cependant à devenir  en quelque sorte un arpenteur, :  il devint applicateur de marquage routier.

 

Mais il se fait aujourd’hui du souci, le chômage semble poindre, car bientôt ce seront des robots qui exécuteront son travail.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 07:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

mardi 27 octobre 2020

Nicéphorecène

 

Nicéphorecène 28-10-2020

 

 

consigne
Liste des prénoms du mercredi...
Nicephorecène 
La cour de récré de JB (s...

http://jill-bill.eklablog.com



aujourd hui c est la rentrée

 

 

 

Rentrée des Classes au manoir.

 

La maitresse fait l’appel

 

-Romaric

présent

 

-Haize

présent

 

-Ezéquiel

présent

 

-nincéphorecène,

présent

 

ah celle là on ne me l’avait jamais sortie

 

.. Nicéphore c’est ton prénom et Cène ton nom de famille, mon petit ?

Non m'âme, c’est Nicephorecène,  un point c’est tout.

 

(maitresse en elle-même : Nicephorecène, en v’là une connerie)

 

Elle encoche le nom sur la feuille mais reste dubitative…

Elle renonce d’en connaitre davantage.

 

Bon passons au suivant

Bertille,

 ah!  que voici un joli prénom de fille,

 Mais m'âme je suis un garçon !

 

Décidément aucune cohérence aujourd’hui pense l’institutrice,

elle s’attend au pire

Elle poursuit

Berk

Pouah c’est dégoutant comme vous prononcé mon prénom , maitresse,

 il faut dire Berque, comme barque sans mais avec un e

 

Maitresse en a ras le bol, hausse les épaules.

 

Elle appelle toto

Oui m'âme

Toto c’est un diminutif ?

Oui m'âme

De quel prénom

Salvatore m'âme

Maitresse ironique

 Ah voici un prénom bien de chez nous

 

Mais ton nom de famille alors c’est ?

TOTO m'âme

Ah bon et que fait ton  papa Toto TOTO

 

Il est fabricant de toilettes au Japon  .

Rires dans la classe

Au secours de la maitresse,  la cloche pour la  récrée sonne, maitresse,  est heureuse  d'interrompre l' appel.

 

Elle en a ras le bol  et va se ressourcer à la cantine pour dialoguer,  échanger, avec ses collègues

Dans le couloir elle croise  Toto  qui se délecte d’un jus de fruit

Elle veut en savoir plus sur ses compétences et lui pose la question :

 

Toto, quand un poème n’est pas en vers, en quoi est-il ?

En plastique m’âme.

 

 

Il fait bon de  vivre un jour de rentrée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:03 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 25 octobre 2020

SECRET

CONSIGNE 

Pour le 135 je vous propose.

Secret, jour, cœur , dos, vitesse sens, beau, principe.

Ou le thème "" Alphabet au plus large du terme ""

 

 

 

alphabet

 

 

SECRET

 

 

 

Posté par JAKlineP à 03:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

samedi 24 octobre 2020

L'as de l'accordéon

 

 

consignes 
Sujet 39/2020 - du 24 au 31/10 - Mil et une, atelier d'écriture en ligne

image Frank Horvat clic et clic ----- Le mot à insérer facultativement est : SCORPION Les textes, a

http://miletune.over-blog.com

 

 

Je suis l’as de l’accordéon.

M’lasse pas de jouer sur mon bandonéon.

 

Je joue pour me faire un peu de pognon

mais sur la plage ce n’est pas facile, oh non !

 

Sur ma tête rythment  les  pigeons

qui se foutent pas mal des scorpions

qui dans le sable harcèlent mes  arpions .

 

Mais un jour je serais le champion

D’la guinguette ornée de lampions

Et tous, au son de mon accordéon

avec langueur ils danseront

 

Alors là je deviendrais le garçon

Qu’on salue bas, car plein de picaillon

 

Posté par JAKlineP à 16:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

mardi 20 octobre 2020

Ezequiel

 

 

 

 

ezequiel deux

ezequiel un..

 

 

Posté par JAKlineP à 23:55 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

scrap

 

 

Posté par JAKlineP à 16:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 18 octobre 2020

Mon refuge

 

 

 

la consigne est Défis n °288 : Thème " Refuge " Liste des mots ... - Plume de Poète et ses Défis

Exquise, Ombre, Astre, Monde, Soie, Feuillage, Respire, Voile, Montagne, Danse...


http://plume-de-poete.over-blog.com

 

elfe je danse

 

 

voici le texte en entier 

Dans mon petit monde

Je  m‘entoure de douce soie

J’apprécie  la légèreté exquise

De cette étoffe qui me voile

Ainsi parée je parcours la montagne.

Et j’♥à l’automne  y voir en pluie tomber les feuilles

Enfin là-haut loin de tout, mes poumons respirent

Et j’ai la sensation  de régner sur les astres   

Alors comme une elfe je danse

Posté par JAKlineP à 21:31 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

samedi 17 octobre 2020

Gare au grabuge

 

consignes N°14 

Cette semaine il est  proposé de faire un texte avec un minimum

de 6 mots commençants par la lettre G

 

 

 

L’heure est grave, mes gents amis.

Gaïa, notre généreuse, est en grogne.

Sur elle tout est poubelle, gâchis, gadoue, gravelure.

Tenez, zieutez  les bois, il n’ont plus leur  gueule  d’ autrefois où régnaient les gnomes, et les farfadets.

On n’y voit plus que du gibier de ville abandonnant bouteilles et sacs Mikdo, et qui cherche le grabuge, et puis  gaspille leur  souffle, en chichon dévastant leurs méninges.

Et quand-est-il de nos mers, itou nos  océans , qui deviennent des poubelles, gâchant nos crustacées si gouteux à nos gosiers gourmands. Au tréfonds de leurs eaux n’y règne plus que plastique garanti imputrescible ad vitam eternam!

Mêmement de nos cieux glissent  des hallebardes qui détruisent  férocement en un instant des villages si gais.

Et pour bien goupiller  le tout v’là qu’un germe inconnu arrive pour nous gâter !

Les guinguettes sont fermées, les gargotes où le menu-gratin s’rendait  se goberger à midi, c’est fini !

 

Mais comme je ne veux pas gâcher votre fin de semaine, j’arrête de griffonner,des galimatias  inutiles, je sais très bien que  ma voix restera grêle dans la cacophonie générale organisée.

 Peut-être, un jour,  un gigantesque  retournement, une belle gambade  feront  gicler  des lendemain qui chantent .

 

 

🌺✨J@K✨🌺

 

et pour rajouter une poésie  à ce sous bois 

Théodore de Banville 

 

sous bois

 

 

Sous bois

Théodore de Banville

A travers le bois fauve et radieux,
Récitant des vers sans qu’on les en prie,
Vont, couverts de pourpre et d’orfèvrerie,
Les Comédiens, rois et demi-dieux.

Hérode brandit son glaive odieux ;
Dans les oripeaux de la broderie,
Cléopâtre brille en jupe fleurie
Comme resplendit un paon couvert d’yeux.

Puis, tout flamboyants sous les chrysolithes,
Les bruns Adonis et les Hippolytes
Montrent leurs arcs d’or et leurs peaux de loups.

Pierrot s’est chargé de la dame-jeanne.
Puis après eux tous, d’un air triste et doux
Viennent en rêvant le Poëte et l’Ane.

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 03:14 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 15 octobre 2020

Il est mort le soleil

 

 

Défis n °287 : Thème " Soleil " 

Triompher, Éteindre, Champs, Senteur, Fontaine, Papillon, Dame, Mystère, Onde, Symphonie...

http://plume-de-poete.over-blog.com

 

 

Il est mort le soleil quand  tu nous est apparu!

Une onde de choc sur ce monde  s’est soudain affalée

L’eau de la fontaine vilainement  contaminée

Même les papillons ont eu les ailes brisées

Les roses ont perdu leur senteur de rose,  un masque trompeur est venu pour   boucher le nez ,

Beethoven lui-même ne veut plus jouer la  Pastorale, sa 6ieme symphonie, car dans les champs la terre s’est soudainement tarie,

 Mais quel est ce mal appris qui vient se permettre de  percuter nos vies ?

Mystère ! Même les plus grands savants n’ont toujours rien compris

Et les fausses nouvelles dans tous les médias, alors pullulent.

Mais je sais au fond de mon âme que la dame nature va enfin triompher

et le soleil sera alors victorieux, inondant le monde de toute sa clarté.

 

 

Posté par JAKlineP à 11:18 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

mardi 13 octobre 2020

HAIZE

 

 

 

 

 

haize falaise

 

 

Sur la falaise, cheveux au vent la vieille HAIZE

Frétille et gigotte  sur ses charentaises

Il faut dire que tantôt cette niaise

A lampé du  madère à son aise

Voulant cacher son défaut elle biaise

Et psalmodie une ballade irlandaise

Alors là elle estropie tous les dièses

Sourde comme un pot elle étire ses portugaises

Et divague à qui mieux mieux sur cette  falaise

Elle promet à qui veux-tu ses bolognaises

Qu’elle accommode avec une mayonnaise

Puis arrive le moment où bien-aise

S’en va roupiller dans un hamac sous les mélèzes .

Alors là,  gourmande  elle rêve d’un poulet basquaise.

Il faut le dire, c'est un comble pour une portugaise!

hamac jak

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:56 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

samedi 10 octobre 2020

LIBERTE ♫♪♫♪

 

Défis n °286 : Thème " Liberté "

Abri, Espace, Musique, Peuple, Survivre, Brise, Joindre, Tendre, Jeune, Amour...



http://plume-de-poete.over-blog.com

 

Dis Ginette te souviens-tu, lorsque nous étions deux jeunes dégourdis, de nos rendez-vous d’amour ?

 

 

-Kéque tu dis ?

 

Sapristi tu  as encore oublié de prendre ton sonotone!

Tiens, l'vlà tu l'avais bien  caché  à l’abri dans notre espace de 35  mètres carrés.

 

-A merci mon Loulou, donc tu me causais de notre carte du tendre ?

 

Oui ma Ginou, en quelque sorte. La première fois que l’on s’est vu, sur la place du Peuple à Sainté, pour survivre tu te produisais au son de l’accordéon, avec ton copain Léon

 

-Tu remues de durs moments, mon Loulou ! j’avais une belle voix et cet  été-là, je chantais  sur des   musiques de swing.
Et j’me suis trouvée fort dépourvue 
Quand la bise  fut venue.
Pas un seul petit morceau de pain ou de camembert pour apaiser ma fringale aigüe .

Alors tu  m’es apparu et de la misère tu m’as sauvée, in situ. Et depuis  notre amour dure encore.

 

Et bien vois-tu, nous sommes sempiternellement  heureux dans  notre p’tit studio , même si nous joignons  toujours notre budget à deux bouts, comme au temps de notre jeunesse..

 

-J’aime tes mots si bien réfléchi  mon Loulou!

 

 

Et j'te dis que  notre belle union, même Corona ne saura  la briser.

Et  surtout qu'il ne s'avise pas de nous enlever notre liberté.

 

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 07:20 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 9 octobre 2020

Dénombrer sans ennui à l’envi !

 

 

C’est un mec qui s’ennuie.

La devise "rester chez vous " l’ennuie

Seul dans devant une  chaine-télé  pour abruti

Coronalisé, il renifle, et toujours s’ennuie.

Il lui vient une idée de génie,

Il va réglementer l’ennui.

Mais déjà

Sans masque se promener c’est interdit

Pédaler sur sa bécane c’est prohibé, pas permis

Galoper dans les sentiers s’est banni

Acheter du cola c’est prescrit

Utiliser du viagra devient un délit

Boire un coup c’est défendu dans les débits.

Il  ne sait plus comment réglementer l’ennui. 

Un seul   baiser à sa dulcinée chérie

et v'là que ca devient trop hardi.

 

Il en a ras le nombril de tout ce gâchis 

et de la sinostrose qui s'ensuit  

 

 

Alors, il éternue une dernière fois sans bruit, 

Et va compter les moutons dans son lit.

Dans ses rêves la vie lui paraitra plus jolie!

 

                                                                                    

cpmpter les moutons

 

 

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 03:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

mardi 6 octobre 2020

Saga Romaric

 

 

 

 

Marc, Omar et Rica, les meilleurs amis de Romaric avaient envie de  changer d’air .

Ils en avaient assez des rues de  Remiremont où Romaric, chaque jeudi,  les recevait dans le jardin de la cure où son oncle était bedeau.

 

Après une partie de bataille navale, ils descendaient en ville .

Là,Ils arpentaient les rues  en chantant à cors et à cris :

« Romaric, roi puissant et glorieux  tu es la fierté de notre ville. »

Mais, ils n’en savaient pas plus.

Ils tenaient ce leitmotiv du parent de ce Romaric, qui   descendait- de loin-  de Romaric  l’ évêque fondateur de la ville.

C’était une époque sans smartphone, ces galapiats  s’ennuyaient ferme et n’avaient que ce moyen pour se distraire.

Ce qui paraitrait ringard naïf et  improbable aujourd’hui !

 

Au cours d’un certain  jeudi, ils prirent la décision  de se rendre au Maroc, où, Omar , avait un parent versé dans la liturgie du coin.

Il fallait trouver le moyen de traverser.

Justement, l'un d'entre eux , avait une un cousin issu de germain, qui  avait besoin d’aides cuisiniers sur le paquebot « Ville de Marseille » qui faisait la traversée Marseille Maroc

Ils embarquèrent joyeusement  un matin de 1956.

Conquis par la contrée  ils décidèrent de rester sur cette terre de contraste.

Marc s’y mariât avec une belle andalouse.

Rica, retrouva une amie d’enfance  italienne  Lila, que d’ailleurs il trompa avec sa meilleure amie Helena

Quand à Omar, il  se convertit et devint imam .

Mais leur amitié perdura, et ils se revirent fréquemment.

Cependant, aucun d’eux n’eut d’enfant, alors ils adoptèrent  un môme ,

trouvé perdu , et abandonné  dans les rues de Tanger.

Ils l’ appelèrent Romaric II

Aujourd’hui ce Romaric, grand père à son tour, a un petit fils   Romaric III

Dernièrement, lors d’une fête de famille, les trois anciens compères, éprouvant de la nostalgie pour leur Europe, on écrit à une célèbre maitresse d’école pour que leur progéniture vienne s’instruire au Château.

Leur requête aura-t- elle son  acquiescement ?  

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:34 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 2 octobre 2020

Qui l'eût cru ?

 

 


Atelier #3 Turlu tutu...

Par Pixelie25 dans Mes propositions le ... chapeau pointu !Un atelier avec deux établis pour bricoler les mots... en vous amusant. : Écrire un poème, dans le style qui vous plait, dont tous les vers se terminent par le son U : Raconter une histoire en incluant au moins 5 des mots suivants : rideau - cintres - scène - balcon - poulailler - réplique - fosse - souffleur - critique - cabotin (cabotiner est accepté) En scène !

http://rimarien.eklablog.com

 

On voit Au début

Sur la scène, le présentateur habillé en queue-de-morue

Qui a  soulevé un  rideau cramoisu.

 

Au balcon, le cintre, il y a des bourgeois qui s’évertuent

à vouloir à tout prix être vus et même entendus

 

Puis, Haut perché  le poulailler garnis d’intrus

qui cherchent  gouailleusement   à faire du chahut.

 

Dans   la fosse, le souffleur répète à qui veux-tu

Des textes alambiqués  qui le rendent  hypertendu .

 

Au-dessus de lui le cabotin de service, un vrai m’as-tu-vu

Donne la réplique  à Miss cabotine, une belle  morue

Dont on sent, -et c’est le cas de dire-, que grâce à ses attributs

Elle a pu  momentanément séduire  pour être ici apparue.

 

Au premier rang le critique un crayon en mains, taillé  bien pointu

Note avec passion tout ce qu’il en comprend, il en traduit même  les sous-entendus

 

 

Et qui l’eût cru ?

 

Grâce  à lui la farce de ce  vaudeville restera à jamais inconnue  

 

Posté par JAKlineP à 10:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

mardi 29 septembre 2020

Georgina

 

 

 

Georgina tiens-toi droite !

Georgina essuies tes lèvres !

Georgina laves toi les mains !

Georgina  en a assez

D’être admonestée à longueur de journée

Aussi Georgina le jour de ses 18 ans

et bien , elle a filé pour se marier.

 

Et depuis elle entend chaque jour

Georgina où as-tu mis mes chaussettes?

Georgina vas donner le biberon au môme qui pleure!

Georgina vas m’acheter des cigarettes!

Georgina en a  plus qu’assez.

 

Au couvent elle rentrée

et là constamment, elle entend :

Sœur Georgina lisez nous un psaume

Soeur Georgina allez au potager cueillir les potimarrons

Soeur Georgina faites pénitence pour vos péchés.

 

Georgina en a une nouvelle fois plus qu'assez.

 

C’est avec le bedeau qu’elle s’est pacsée

Et depuis chaque jour il lui sonne les cloches.

 

georgina

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 21:20 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

lundi 28 septembre 2020

Panne

 

Qu' ai- je écrit ? - Michel Saint Dragon

Les mots sont : Aire, Buller, Éolien, Allure, Décoller, Foehn, Vaporeux, Insuffler, Fragrance, Chambre à air Qui veut jouer ? Atelier dix mots à venir !

http://michelsaintdragon.eklablog.com

 

J'étais là sur cette aire d’autoroute, l'air benêt , mon pneu crevé, la chambre à air à la main, essayant de trouver une aide.

 

De  la cafétaria des fragrances de frites à l’huile  venaient insuffler à mes papilles une folle envie de manger.

 

Je laissais mes outils en rade, ma voiture ne risquait pas de s’envoler, et je me dirigeais vers le resto Service

.

Je passais  près  un camping -car Suisse , où un bel Appolon se coiffait. J’avais l’intention de lui demander conseil.

Mais  au moment où j’allais lui parler  il mit  son foehn sur air chaud, ce qui fit ondoyer sa crinière vaporeuse, mais il ne m’entendit pas.

Il n’y avait pas que le sèche-cheveux qui réchauffait l’air.

Eole et Phébus s’étaient donné rendez-vous sur le parking bétonné  , ce qui rendait l’atmosphère presque insupportable.

J’étouffais, et cela mis fin à ma faim.

Je revins  vers mon point d'attache. 

 

Un jeune homme barbu, d’allure prime-sautière, m'attendait.

Il avait remarqué mes essais infructueux de réparation, et me proposa de remédier à ma panne.

J’abandonnais définitivement mon envie de me restaurer, et acquiesçais.

 

Sur un banc, à l’ombre, en train de buller, un verre d’eau à la main, je le regardais s’activer.

Il me dit être auto-stoppeur, et me demanda en compensation de le ramener à Paris.

Nous avons décollé rapidement pour enfin profiter de la clim de la voiture.

 

Je n’ai pas regretté de l’avoir pris à mon bord, car depuis, en  couple presque parfait,  nous avons ouvert un garage.

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

Voyage

 

 

 

 

Défis n °285 : Thème " Voyage " Liste des mots -

Fond, Pluie, Nuage, Temps, Trouble, Silence, Recoin, Lumière, Lune, Enfuir

http://plume-de-poete.over-blog.com

 

Me voici dans mon septième ciel,  au  grenier, mon havre.

Dans ce recoin, sans lumière, sauf celle de la chandelle, j’aime me réfugier.

 

J’y resterais des heures en période de mélancolie.

 Sur un vieux rockingchair,   balancée mollement , je pars en voyage.  

Rien ne trouble le silence qui règne ici.

Un fond de poussière s’y respire,  remugles de vieux papiers, vêtements, jouets d'autrefois  que le temps à oubliés .

 

Par les nuits de pleine lune cependant on peut y voir un farfadet qui s’enfuit.

Je ne sais si ce revenant est réel où si c’est mon imaginaire qui le fait vivre.

Mais le temps d’un nuage ,venu obscurcir le grenier mon lutin s’éclipse

Le bruit humide de la pluie, alors me fait frissonner.

 

Je relève mon col, et me voici à nouveau partie en voyage avec  mon livre .

 

lutin

 

Posté par JAKlineP à 14:04 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 24 septembre 2020

Au Jeu du plus fou que moi

-

 

 

49ème devoir de Lakevio du Goût

Que fait-il ?Qu'attend-elle ?J'ai bien une idée, mais vous ?Je saurai sans doute lundi ce que vous a inspiré ce tableau de Vettriano.Oui, ces temps-ci j'explore l'œuvre de Vettriano.Ah, j'allais oublier, j'aimerais que vous commenciez votre devoir par " J'entrai dans le café de la jeunesse perdue "Et le terminiez par " Mais enfin !Vous y étiez nue parmi les bananiers

http://le-gout-des-autres.blogspirit.com

 

 

J’entrai dans le café de la jeunesse perdue, après  avoir erré   au hasard dans Paris,  repoussant  le moment de l’endormissement, afin de  fuir mes tristes souvenirs d’enfance,

-J’avais été abandonnée, sous un cocotier, sorte de tour d’abandon, quelque part dans les tropiques. Recueillie pas des indigènes  Thénardiens  qui m’exploitèrent.        Chaque nuit, de façon cauchemardesque je revivais cette période.-

L’atmosphère enfumée, le son sourd d’un piano désaccordé me plongèrent  dans un état second., mon « ça »  ne faisait plus  la part du réel et de l’imaginaire

Une voix pénétrante et suave à la fois, m’ordonna de me déshabiller  , et de m’allonger sur une sorte de table recouverte d’un linceul.

Pas du tout désarçonnée, j’obtempérais sans la moindre résistance.

La lumière  des bougies vacilla, alors  un mage parut.

Il murmura une sorte de supplication dont je ne saisissais pas le sens,

 tout en faisant des gestes d’enveloppement au-dessus de mon corps.

Je me sentais bien, enfin calmée., sereine

 

Une sirène stridente me tira de mon rêve.

 

j’entendis Babylone ! Babylone !

Quoi Babylone articulais-je ?

 

Alors

une infirmière psychiatrique , une seringue à la main, me répondit  :

Mais enfin ! Babylone ! Vous y étiez nue parmi les bananiers

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 19:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 23 septembre 2020

JUPITER

 

 

 

 

jupiter prenom mercredi

d'àpres un dicton de LEROUX DE LINCY (1806-1869)

 

 

Maitresse veux-tu accepter Jupiter et son fils, dans ta cour ce mercredi.

et pour les aminautes voici quelques précisions relatives au mot Jupiter

que tout le monde à en tête, bien évidemment, mais qu’il est bon de rappeler  ☺

 

 

Nom du roi des dieux dans la mythologie gréco-latine.

La plus grosse des planètes,

Dans l'ancienne chimie, nom de l'étain.

Sel de Jupiter, le chlorhydrate d'étain.

 

Terme de charpente.: Trait de Jupiter,  

                                                                                          jupiter trait de  

 Trait de Jupiter, assemblage de deux pièces de bois, placées à la suite l'une de l'autre, et entaillées de manière à présenter à peu près la forme que l'on prête aux foudres de Jupiter.*

Le trait de Jupiter est un assemblage de charpente qui tire son nom de sa forme en zig-zag (les éclairs étant un des attributs de Jupiter, roi des dieux romains et dieu du ciel). Cet assemblage est utilisé pour assembler des pièces en bout (aboutage), dans le sens de la longueur. Il en existe plusieurs variantes, plus au moins élaborées, en fonction de l’application.

 

&

Et pour conclure en coup de foudre,* (de Jupiter)  

j’espère que vous en aurez un en lisant mon texte

 pour la rédaction duquel je m’étais trouvée au départ

 devant une immense page blanche.

 

et comme le dit si bien Christian Bobin  

"Mon vrai pays, c'est la page blanche"

  

 
 

 

 Mais

,Il suffit d’écrire  un premier mot, et tout s’enchaine …

 

Et c’est là mon mot de la fin.

 

 

Posté par JAKlineP à 03:24 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

samedi 19 septembre 2020

Les Folies

 

 

Thème Folie et les mots adieu, vrai, vertige, avouer, flâner, liberté, jamais, aile.

http://ghislaine53.eklablog.com

 

 

 

 

 

Isolée dans la campagne, les « Folies » Maisons campagnardes avec de beaux jardins ont eu du succès dans la bourgeoisie du XVIIIe siècle.

 

Notamment autour de Paris.

 

 

 

Au XIX siècle du  leur succès s’est accentué  partout, et particulièrement dans la Provence autour des grandes villes

 

Il est vrai, qu’il y avait  l’attrait de la mer, de ses plages où il faisait bon flâner avec une ombrelle, ce qui avait de quoi attirer ces citadins qui grâce aux récents moyens de locomotions pouvaient s’exiler de la grande ville.

 

Ou bien  alors le choix se portait sur   les Alpes de Haute Provence, dont Giono sait si bien nous parler, et où l’on ne risquait pas le vertige des hautes altitudes, là  où  la vue, l'ouïe et l'odorat sont constamment attentifs,

 

Tout ceci   attirait les amateurs de scènes pastorales.

 

Ces aristocrates en herbe avaient dit adieu aux  affres de la ville, ils se ressourçaient.

 

Ils avaient découvert grâce à l’automobile, une liberté que   jamais ils n’auraient imaginé

 

Les propriétaires  de ces « Folies » avaient souvent  la folie des grandeurs, ornant ces bâtisses   d’effets architecturaux absurdes et aberrants.

 

Elles  avaient souvent  plusieurs ailes, qui   servaient parfois de refuge amoureux.  

 

Que reste-ils de ces  demeures, qui ont probablement été modernisées, ont – elles gardé ce charmant vocable de Folies ? plus agréable à l’oreille et à l’imagination  que "résidence secondaire"

 

 

 

Mais  dans ces nouvelles demeures existe-t-il  encore cette sensation de fraicheur, de renouveau que devaient éprouver ces propriétaires d'alors ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

  image vue

sur http://ferdinand.dupont.pagesperso-orange.fr/FDSEITE/Brayer/Printemps%20en%20Provence%201961%20.jpg

Posté par JAKlineP à 21:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 16 septembre 2020

Faustine

 

 

 

 



 

Faustine fine fleur du village se pavanait sur son âne

A la ville, elle s’en allait gaiment  monnayer  ses énormes  œufs de canes

Un malotru mal famé, lui barra le chemin avec acrobatie 

Surprise, Faustine feinta, et  usant de diplomatie

Tiens lui dit-elle, aides moi  donc à maintenir sur ce foutu baudet, mon  panier.

Interdit, l’obtus  obtempéra derechef, ne voulant passer pour gougnafier

Notre  Faustine séant aussitôt le conquis , il devint son ami très fidèle

Enamouré, dès lors chaque semaine c’est lui qui visita la clientèle.

 

Ainsi Faustine chaque semaine eut quartier libre pour courir la prétentaine.

A benêt bien flatté, libertine maligne.

 

 

 

Posté par JAKlineP à 18:02 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 13 septembre 2020

Torpeur caniculaire

 

 

 

 

Ce tantôt, j’étais dans une torpeur comateuse, due à la canicule qui  cette année insiste, malgré l’automne  programmé pour bientôt.

 

Au loin dans le jardin, les feuilles des arbres bruissaient, sous une légère brise, essayant d’annihiler  la chaleur, et

Le  vieux hamac, faisait son show en chaloupant langoureusement, m’invitant à m’abandonner  dans ses bras.

 

Mais  là-haut, Phébus plombait, et  me faisait hésiter, car il me fallait traverser les longues allées que mon mari avait chaulées*pour éradiquer les aoûtats.

 

Il m’a semblé alors entendre marmonner  à mes pieds mon chow-chow (avec lequel j’ai des relations  anthropomorphiques) 

animaix schow schow

 

-Tes hésitations « Peu m’en chaud » -me susurra -t-il

– n’hésite pas, après tu pourrais te remettre sur ton blog pour écrire tes bêtes-ises .

 

J’avais envie de le croire, et  je traversais le jardin, munie de mon ombrelle.

 

objet ombrelle

Le hamac m’attendait, je  m’y  jetais, et sombrait illico  dans les bras de Morphée…

Au clocheton de l’église cinq coups égrenés avec gaité, vinrent me sortir de ma somnolence.

Aussitôt avec ma  souplesse d’octogénaire, je m’extrayais de ce hamac où je m’étais mollement balancée.

 

hamac jak

Il était temps ! mon chow-chow s’impatientait  pour sa lampée

de lait, que je sortis bien fraiche du frigo.

 

*Pour combattre ces sales bestioles épandre du lait de chaux 

                                                   *aoutats voir 

http://melimelojarjille.canalblog.com/archives/2020/08/31/38507854.html

 

Posté par JAKlineP à 17:41 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

lundi 31 août 2020

Trucs et astuces

 

 


Sujet 30/2020 - du 22 au 29/08 - Mil et une, atelier d'écriture en ligne

Le mot à insérer facultativement est : ASSAISONNEMENT
theme   truc et astuces 

 

 

 

Je suis pleine de tocs, ce qui gâche ma vie, mais quand  vient l’été, en prime, me v’là  dévorée par les aphaniptères , de sales pulex  assoiffés de sang.

J’essaie vainement de trouver des  astuces pour les déloger et ainsi calmer cet infernal grattage.

J’ai tout essayé  en vain !

 

Ma grand-mère  Pierrette m’a laissé un cahier  rempli de trucs et d’astuces, mais que nenni pour ces bestioles -là , elle ne prévoit aucun bon assaisonnement pour les débusquer .

 J’en conclu qu’elle ne les  connaissait  pas ,  quelle veinarde !

 

 Etaient-elles moins voraces en ces  glorieux temps là ?

Mon cousin Gaston me dit que des puces y’en a plein  dans son transistor, et qu’il y  écoute de la musique  qui  le calme.

Mais j’ai beau mettre à tue-tête cet engin, les puces c’est certains doivent aimer Mozart, car avec entrain elles s’en reviennent vite pour pomper  mon sang.

Les huiles essentielles, qui pour moi  le sont véritablement, ont le défaut d’être essentiellement chères, et de ne posséder  aucune qualité vraiment intrinsèque pour  calmer  mes  démangeaisons.

 

A bout de ressources, dans mon quotidien  hebdomadaire préféré, j’ai fini par faire  paraitre  une annonce ainsi formulée :

« j’ai des puces et encore des puces, auriez vous un truc pour qu’elle cessent de venir me visiter, afin de calmer  leur perpétuel prurit ?  »

 

Un vieux bougon de célibataire, m’a répondu  textuellement :

 

« débarrassez-vous de votre chien. »

 

Ah ça non, jamais !

 Finalement j’préfère me gratter indéfiniment et garder mon compagnon de grattage, après tout avec lui ,  j’aime tant partager de   si bons moments   

 

Posté par JAKlineP à 15:33 - Commentaires [5] - Permalien [#]

mardi 25 août 2020

Le vieux de la montagne

 

 

Liste 34

1 frimousse 2 encastrer 3 pion 4 lavande 5 frémir 6 supposition 7 acte 8 feuillet 9 origami 10 assurance 11 vexé 12 victorieux ...

https://atelierecrituretreizealadouzaine.blogspot.com

 

 

                                                                                                      

 

 

C’était un ermite, perché là-haut sur les collines de Giono.

Avec l’acuité   de son regard perçant, il était une sorte de   pion ,  surveillant en fin observateur  la nature qui régnait à ses pieds.

Sa passion créer des origamis aux ailes de papillon, qu’il confectionnait dans de vieux journaux, pliés en feuillets de 4 ou 6

Lorsqu’il avait peaufiné, ses créations, il les  encastrait dans les plants de lavande pour les faire frémir sous le ponant méridional , il affectionnait  voir ce mélange incongru.

C’était presque  la seule occupation qu’il avait dans sa vie de solitaire. Elle lui procurait  un apaisement, il se sentait victorieux de lui-même.

Cependant, les nuages n’avaient pas de secrets pour lui, il y voyait des formes qui lui parlaient, et cela le faisait frémir.  Des parhélies à n’en plus finir , naissaient  dans sa tête.

Les cumulonimbus avaient sa faveur, il les bénissait  car précurseurs d’averses, cette pluie tant attendue,   aussi fraiche qu’une frimousse d’enfant lapant à l’eau claire de la fontaine.

Il aimait  autant contempler les mammatus, magnifiques dans un coucher de soleil., comparables à un troupeau de moutons.

Au matin à la fraiche, du haut de sa colline il surveillait la nature en action,

Jubilait lorsque  des buses peu farouches, avec assurance, s’envolaient   victorieuses  avec dans leur serres un pauvre rongeur égaré.

 

C’était un indompté, et vous l’auriez vexé si vous l’appeliez le vagabond.

Dans la contrée on connaissait et supportait son exitance, et je suppose que certains autochtones lui procuraient quelques victuailles pour l’aider à vivre.

 

Puis, un jour, on le trouva mort, mort de sa belle mort, au mieux des champs de lavandes.

 

Les origamis étaient décrépis, mais nul ne s’en souciât.

Autour de l’église dans le vieux cimetière, il fut mis à nu dans une fosse commune.

Seul reste un acte d’état  civil pour mentionner qu’il a traversé un bout d’existence dans cette morne vie.

 

 

ROGER

Posté par JAKlineP à 16:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

lundi 17 août 2020

En ce temps là

 

 


Mot mystère - 35 - le jeu

pour dimanche 16 août mot mystère 12 lettres A E E I O Y C C G N R T nom féminin - f

le mot mystere 

Gynecocratie

les mots trouvés soulignés 


http://lilousol.wordpress.com

 

 

On raconte  qu’en ce temps-là  Corina n’avait pas encore vu le jour.

 

 La croyance en la femme guerrière était planétaire.

Elle était là pour  gouverner.

Pour  assurer leur progéniture, ces   amazones de belle prestance aux forme nacrées , sélectionnaient parmis  les hommes  les plus intègres  , ceux 

aux organes  écatis, bien lisses afin qu’ils s’accouplassent   avec elles .

Seules les filles issues de ces unions avaient droit de vie,

les garçons  qui naissaient  de ces coïts  

étaient , soit exécutés, soit  éloignés vers des contrées éloignées.

 

Mais un mois d’aout, une pluie d’astéroïdes  couleur orange est  descendue sur terre.

 

Alors est apparu un bel Appolon  venu régenter le négoce .

 

Rétrospectivement, il  mit  un tel brouillamini ,  qu’hélas  tout, sur cette terre parti à vau-l’eau.

 

C'est ainsi que   Corina ,

ce sal virus,

ce grand escogriffe  enragé , 

 promptement en a profité,

il  est apparu  ganté -pour ne pas laisser d'empreinte -afin de semer la graine de la  pagaille .

 

                                                                                                      virus coronarovirus

 

La gaieté s’en est enfuit de ce monde,

l’homme, le visage encagé a fait  disparaitre son sourire derrière un masque.

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 21:03 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

samedi 15 août 2020

Dans la file d’à coté

 

 

Ce matin au petit-déj, l’humeur morose, j’étais en souci.

Je sais bien que ce tracas à propos d’une chose dont l’issue n’est pas certaine, ne sert  absolument à rien, mais c’est ainsi.

Jo, ma meilleure copine, me téléphone pour m’entrainer   au supermarché

Je dis « m’entrainer, » car je n’aime pas faire les emplètes, je préfère me promener avec Luna, et Max mes deux Shi- Tzu, cela me donne plus de satisfactions.

Mais enfin il faut bien s’alimenter un peu ☺ !

Donc nous voici parties dans sa vieille guimbarde.

Nos achats respectifs effectués, nous prenons notre sempiternelle file de caisse, et comme toujours, il semble que nous n’ayons pas fait le bon choix, car « ca » va plus vite dans la file d’à côté !

Soudain un hurlement, d'une véhémence inhumaine, nous interpelle tous.

 

Deux files plus loin, un garçonnet de 8/10 ans fait un caprice, il est complétement déchainé, que s’en est presque révoltant !

Et sa mère, mais que  fait- elle ?

Rien !

La trentaine bien prononcée, elle est affligée d’un  certain embonpoint,

qui est même bien installé, tout comme chez  ses deux enfants d’ailleurs.

Elle  continue impavide à poser ses achats sur la banque, sans sembler  s’inquiéter des  regards réprobateurs  des autres chalands, on a l’impression qu’elle ne fait aucun effort pour  calmer son capricieux rejeton.

Un gardien vient à la rescousse mais reste dans l’impossibilité de le faire taire.

Je me doute du problème, et avance pour essayer de l’apaiser.

Dialogue de sourd, mais je réussi à comprendre qu’il voulait du chocolat, et sa mère n’en a pas acheté.

Le  chariot plein, la maman  et ses deux fils, s’éloignent,à notre tour nous passons  en caisse et sortons du supermarché.

Dehors, le gamin ne cesse de crier et gesticuler, je tente à nouveau de l’apaiser,

mais peine perdue car j’apprends qu’il est autiste, ce  dont je me doutais.

Quel calvaire pour cette maman !

 

Au même moment, apparait un bel italien sortant  du supermarché.

Il lance allègrement  son masque en l’air, en criant

« Oh ce que ça -fait du bien de s’en débarrasser !

et part chantant

« Oh Solémio » à tue -tête 

 

Aujourd’hui, des cris de désespoir et des cris d’allégresse,

tout en un, voici de quoi m’interroger sur cette tranche de vie !

 

                                                                                                 ................

Posté par JAKlineP à 04:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 13 août 2020

Pour passer le temps.....

En panne mes  mots,  mes pauvres mots, partis en goguette...

mais pour passer le temps,  je scrap... je scrap...

A voir tout au long du blog ci dessous 

 

http://jakdigiscrap.canalblog.com/

 

Posté par JAKlineP à 17:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 11 août 2020

PEINDRE

 

Défis n °278 : Thème " Peindre " 
.

Amour, Magie, Nuage, Forme, Lumière, Pose, Imagination, Création, Brode...



http://plume-de-poete.over-blog.com

 

 

peindre aquareelle

 

 

 

Peindre à l’aquarelle

Broder  avec le pinceau grâce  de la magie de l’eau

Donnez forme à ses rêves  , laisser courir son imagination

Oublier la douleur de l’âme, en soutirer  la lumière

Poser un regard neuf sur les nuages pour en faire surgir toute la quintessence

En un mot peindre pour créer, se recréer, se régénérer

Et puis contempler avec amour sa création,

Celle qui part du cœur.

Peindre pour acquérir  la sérénité

Posté par JAKlineP à 22:43 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 7 août 2020

mais ka Nicule?

 

 

 

 

farniente 3

Posté par JAKlineP à 18:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

jeudi 6 août 2020

Avant le retour de la canicule

 

 

 

 

 

Atelier 13 - 2020 - Sujets de l'été

Respirer, rhabiller, tiroir, élastique, corps, cuisine, renifler, trancher, vivre, 

https://www.les-mots-de-montpellier.com

 

 


 

 

Un peu de calme dans la chaleur de l’été, enfin on respire un peu. 

Vivre les fenêtres fermées, oh là-là, mais c’est un remake  du confinement !

 

Cependant, comme dans ma cuisine, l’air est frais , je vais me rhabiller, car jusqu’ici j’arborais une  tenue extra légère.  De mon tiroir, j’extrais une étole  qui protégera mon grand corps frileux.

Et ce tantôt, devinez ce que je vais faire !

 le vais aller promener Max et Luna, qui reniflent d’aise dès que je prends leur laisse élastique.

Ils sautent  comme des fous furieux.

 

                                                                                     chienchien caricat 4g

 

Dehors, tout est en mouvement, on  s’active avant le retour de la canicule.

On  vaque à nos occupations. Il faut trancher, couper dans le vif, ne pas tergiverser avant que l’on ne puisse  plus bouger, tous écrasés par les ardents rayons de Phébus.

 

 

♥♥♥

Posté par JAKlineP à 16:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 31 juillet 2020

HIBISCUS

 

 

Lorsque la  canicule  nous tient,

L’eau fraiche  nous procure un grand bien

Mais mille fois plus rafraichissant

L’hypocras  façon hibiscus  est glaçant

Alors,

profitez de mon humeur généreuse

 

je  vous exhibe cette recette mystérieuse.

céans,

 

                                        sam defi recette hibiscus

   

Tout d’abord à la fontaine allez quérir 2 litres d'eau

Dans la réserve tisanière prenez 2 grosses poignées de fleurs d'hibiscus qu’antérieurement  vous aviez fait  sécher et stockées. (Vous pouvez les acheter en herboristerie) moins compliqué☺

A l’épicerie bio du coin,

Choisissez

- 2 citrons verts  que vous couperez en 4

&

-60 g de gingembre  que vous éplucherez et fractionnerez en petits morceaux.

 

Dans le sucrier en cristal, raflez 4 c. à s. de sucre de canne  en poudre

&

dans le placard à épices 5 ou 6 clous de girofle.

 

Un saut dans le jardin pour y cueillir 4 branches de menthe fraîche.

-si le soleil darde trop ses rayons prenez votre ombrelle, cela vous évitera une insolation-

 

Voici, vous avez en mains  vos ingrédients.

 

Alors aux fourneaux !

Mais sur plaque induction, cela ne fera pas monter la température de la cuisine !

vous  ferez alors  bouillir 1 litre d'eau, ajouterez les fleurs d’hibiscus, laisserez bouillonner doucement 10 minutes.

La vieille passoire de votre grand-mère servira à tout filtrer dans un pichet en terre

et  alors, vous ajouterez le deuxième litre d’eau,

Puis, le gingembre, le sucre, les clous de girofles et la menthe, les citrons.

Avec patience vous laisserez  refroidir et  réfrigérerez au moins 5 heures.

 

Alors avec amour décantez  ce breuvage,

 

Sans oublier, avant  de l’offrir de le  gouter et éventuellement ajouter du sucre 

 

♫☼♫

Posté par JAKlineP à 19:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 24 juillet 2020

la grenouille engluée

 

 

 

Défi #621..........

 

J’en ai marre d’être dans ma mare.

C’est vraiment pas marrant !

 je dirais  que c’est même gonflant !

Moi sur ma pierre, je coasse dans la crasse mousseuse des roseaux

Tandis que Les carpes, mes copines ont tous les soins du jardinier

Le chat voudrait bien me faire un sort, mais il a peur des nénuphars et se contente de me guetter.

Ah il est dur le sort d’une grenouille,

lorsqu’elle n’est pas de  bénitier!

 

 

 

Posté par JAKlineP à 18:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

samedi 18 juillet 2020

Un salmigondis de mots à mettre à toutes les sauces,

 

 

Mot mystère - 32 - le jeu

pour dimanche 19 juillet

mot A I I O D G L M N S S


http://lilousol.wordpress.com

 

                                                                      salgimondis

 

 

 

Alison, mondait les amandes qu’elle isolait sur la table. Elle  en croquait quelques-unes au passage. Son Adonis ,  était sur ses gonds, car la saison du  mondial foot  à Milan, était à son final et les français risquaient de prendre un gadin.

Leur gamin, surnommé L’Aiglon, et son  amigo au minois  à la mode gomina, glosaient dans le salon.

Ils cherchaient à comprendre le sens du dernier slogan à la mode

« le gasoil n’est plus de saison, carburez au champagne »

Gildas, leur copine en devenait dingo.  

 

On entendit  la cloche de l’église sonner midi.

On vit alors  tout ce petit monde réuni, le colonel et ses galons y compris, qui dinait d’un excellent aïoli , sous les ligias en fleurs.

 

Et ce tableau dissonait  par son ramassis disparate, dans la maison de Salson  et Danilo.

 

 

 

☺☺☺

Posté par JAKlineP à 20:41 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 17 juillet 2020

Fermeture du Sourire

 

Liste 33

1  balustrade
2  situer
3  plâtre
4  ouvrir
5  orage
6  verre
7  cordon
8 naufrage
9 responsabilité
10 perméable
11 identique
12 conscience  et le 13 ème pour le thème : fermeture
https://atelierecrituretreizealadouzaine.blogspot.com

 

 

 

Moi petit rien du tout, comme un orage, tel un raz de marée,véritable naufrage,   j’ai chu  sur toi Homme qui se croyait le plus  fort !

 

Plâtré d'un zèle sans concession, je vais te rendre fragile comme du verre, dorénavant tu seras méconnaissable.

Situé sur tes lèvres, je vais poser un garde-fou, telle une balustrade ,rendre ton visage inanimé. Et ton   sourire, l’expression de ton  âme, deviendra inexistant.

Je vais rendre  tes mots  inaudibles, à peine perméables pour les oreilles sensibles, alors le dialogue , inéluctablement, peu à peu  sera interrompu.

J’empêcherais  les  baisers sur des lèvres ouvertes, un morceau de chiffon tenu par un cordon en barrera l’entrée.

 

 

Homme ,ne reste pas à l’identique  ,ne ferme plus les yeux , ta responsabilité est grandement  engagée par  ton comportement à l’origine de ce tsunami.

Homme, laisse ton instinct de survie, et ton ouverture d’esprit,  faire le chemin vers la prise de conscience.

 

   Alors tes lèvres sur un masque de fortune ne seront plus fermées.

 

Posté par JAKlineP à 04:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

mardi 7 juillet 2020

Danse

 

Lumière, Tourbillons, Remonte, Irrécupérable, œil, Pleurer, Installe, Pluie, Voyage, Instant...


http://plume-de-poete.over-blog.com

 

Je remonte le temps et je pleure.

Le passé, fini, fichu, foutu, irrécupérable.

Tout danse dans ma tête, tourbillonne et m’entraine

dans une  nostalgie  qui voudrait  s’installer

Mais par force de résilience, j’entrevois  la lumière, le futur qui m’attends, les voyages à venir, le plaisir d’être en vie, et mille choses encore, instants dès lors,   sans délai  à saisir

La pluie à  drue peut  bien tomber, rien ne me détournera du chemin que j’ai choisi de suivre.

 

 

 

273 evy

Posté par JAKlineP à 08:51 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 5 juillet 2020

BLOG DIGISCRAP

http://jakdigiscrap.canalblog.com/

Posté par JAKlineP à 18:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 3 juillet 2020

Un tournant...

 

 

louise s'en va

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 22:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 2 juillet 2020

Farniente en noir et blanc

 

 

ils suivents le tempo

 

Un moment de repos

j'écoute Chopin, en extase,

mes musiciens avec leur queue

suivent le tempo

 

Chopin

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 16:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

mardi 30 juin 2020

Juin se termine

 

 

Oui, la saison de l'été me riffaude, me brûle, tôt j’en ai l’appréhension.   

Envie d'avoir les pieds en éventail, un verre de glaçons à mes cotés, et c'est tout.

Sur la chaise longue, le livre tombé des mains, le chapeau de guingois, Morphée fait son apparition.

Mais quand même prend l'envie  forte de faire quelque chose.

Quoi ?

Tout et rien sans queue ni tête, les doigts et l'esprit sollicités pour ne pas devenir zombi.

Un peu de digiscrap que vous pouvez voir ici

Des fleurs à   l’aquarelle, l’eau en effet ça rafraichi ☺ !

Eradiquer  quelques herbes au jardin, mais là -haut le soleil brule, alors vite se remettre à l’ombre.

Après tout, laissons-les vivre ces mauvaises herbes !

Des plats à préparer soi-même – brochettes maison, taboulé à ma façon,  Pizza originale…dans une cuisine fraiche  volets clos, que la menthe séchante , embaume .

Voici les efforts à accomplir, dans la quiétude de ces derniers jour de juin.

 

 

Posté par JAKlineP à 11:06 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

mercredi 24 juin 2020

 



philibert

Philibert n’en a pas l’air, mais il est

Hardi et dynamique.

Idéaliste et volonteux

La tradition veut qu’il annonce le printemps

Il sait alors faire chanter le coucou

Bondir l’odorante Violette dans les bois

Epoustouflant jardinier il

Réussira surement le passage  

Très prisé de l’entrée de la récré  

Posté par JAKlineP à 05:10 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 19 juin 2020

Elégante Eglantine

 




defi du 20 juin elegante et eglantier lettre E
http://mamylor.canalblog.com

elegante eglzantine

Ce printemps  , lors de mes étriquées   promenades d’une heure

- pas plus de  1K500 de pourtour-

dans ma campagne environnante,

 j’ai remarqué que les églantiers étaient magnifiquement

plus abondants, plus  vigoureux que d’habitude.

Leur élégance aérienne m’a semblée d’avantage arachnéenne

J’en ai vu partir à l’assaut d’arbrisseaux, les enveloppant entièrement.

Est-ce que Corano les auraient, au passage, fertilisé ?

Munie d’un masque, je ne fleurais  pas leur odeur subtile, mais en revanche, avec mon reflex j’ai fait une collection de clichés.

 

Après les gelées , je me vois d’ici préparer la    bonne  Cancoillotte , cette confiture faite avec leurs cynorrhodons., communément appelés « gratte-culs-

 

Je ne donnerais pas ici la description botanique, des églantiers, les dicos le feront bien mieux que moi, mais je définirais  l’églantier par ses qualités qui m’inspirent.

La sobriété de ses pétales, son port  humble et royal à la fois, , son  parfum subtil, d’ailleurs les parfumeurs de Grasse ont bien su tirer parti du Rosa Canina.

Je suis toujours émerveillée lorsque je croise un églantier sur mes pas, cela fait 8 décennies que celà dur.  Peut être une remontée de jeunesse

Rosa Rosaa rosam rosaé .

 

 

Posté par JAKlineP à 23:10 - Commentaires [6] - Permalien [#]

mercredi 10 juin 2020

DUC

 

 

Duc, comme un prince  veut faire son entrée à la cour de la Reine

Son père, Marquis, compte bien sur ses appuis pour le faire agréer.

Sa mère est certaine que tout ira très bien  et chante à tue-tête 

 

Mais Comte se le dise, si Duc se sent si sûr de lui c’est qu’il a le ventre bien rempli,

car il  a mangé un Baron d’agneau égaré par  le rôtisseur du château

 

duc

 

Posté par JAKlineP à 06:09 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 4 juin 2020

au jardin naît un Haïku où presque ☺

nenuphars naissants

Posté par JAKlineP à 21:29 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

mardi 2 juin 2020

Inès l'ânesse

 

 

inès l'anesse

Près de la remise demeure Inès

INES a un amour  inescomptable pour  ses parents ceux-ci lui  rendent des services inestimés, en la protégeant comme  ils peuvent

En effet Inès a un défaut, elle est d’apparence inesthétique, et s’inquiète de ne pas plaire

Aussi  d’une manière inespérée , ses parents l’ont transformée, et lui ont confectionné- tout comme peau d’Anne- une cape qui la couvre de la tête aux pieds

Mais à la cour de la récrée, les élèves les plus inestimables vont bien sûr, se moquer

Et  les humeurs chagrines d’Inès   lui feront détester ses parents  qui alors regretterons d’avoir mis au monde un tel ânon.

 

 

Posté par JAKlineP à 23:20 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

mardi 26 mai 2020

Zorba

 

 

Liste des prénoms du mercredi...

Pour le mercredi 27-5-2019

Le prénom suivant sera: "Zorba" (masculin)



http://jill-bill.eklablog.com

Une démonstration magistrale  où l’instinct prime sur l’intellect

 

zorba

 

Zorba,  saura-t-il convaincre la maitresse  , lui qui a tout saisi sans avoir potassé sur les bancs d’une école ?

 

 

Posté par JAKlineP à 02:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

lundi 25 mai 2020

Le chemin choisi

 

 

Défis n °267 : Thème " Le chemin " et où aux choix 

Lascive, émoi, message, doux, bousculer,

beauté, cent, silence, chemin, carnet.


http://plume-de-poete.over-blog.com

 

 

En traversant le patio Laure jeta un coup d’oeil dans le miroir du parloir.

Il refléta une  beauté lascive, crinière retenue par un  bonnet, .

Sur une table basse, elle vit son  carnet, et lu le message laissé par Roman.

Sans émoi, elle   déchira la page

Elle ne voulait rien savoir, rester dans le silence des non-dits, ne pas donner d’explications

 En un  mot comme en cent elle détestait  être bousculée, brulait de  suivre le chemin qu’elle avait choisi.

Non, le doux Roman, son directeur de conscience, n’obtiendrait pas d’elle un acquiescement.

Demain, elle ne prononcerait pas ses vœux.

Elle n s’en retournerait  sur les chemins   du vaste monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 18:24 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

mardi 19 mai 2020

Autres temps autres mœurs

 


https://maviesoenienne.wordpress.com

consignes  Soène en mai avec la lettre D :

Dent de Lion et Dîner

baraban

 

Lorsque j’étais grabotte *, dans la campagne profonde des années 40, le dîner chez nous c’était vers midi.

Il est plus élégant de dire déjeuner pour le repas de la mi-journée. Mais étymologiquement je ne suis pas d’accord. 

Dans le  fin-fond  de notre  contrée, au  printemps, pour donc, diner  à midi, souvent nous mangions des Dents De Lion

Le jour des  barabans *  un rituel  se déroulait à la maison.

Les pissenlits, que notre mère avait ramassés dans des champs non pollués, après avoir été équeutés,  débarrassés de leur terre, lavés à grand eau de source,   étaient mis dans un  robuste saladier en grès

Et pendant qu’ils prenaient le chaud  à four très doux, notre père coupait en petit bouts des lardons qu’il faisait revenir doucement à la poêle

Lorsque le moment crucial arrivait, notre mère posait religieusement le saladier sur la  table, notre père y  jetait promptement les lardons brûlants, sans omettre un goutte de  leur jus .

Les ingrédients  étaient mélangés à la vitesse grand V, et  alors chaque convive, armé de sa fourchette piquait dans l’énaurme saladier, pour en retirer une grande  fourchetée , mise en bouche rapidement, à peine mastiquée, car les gourmands à l’attaque étaient sans pitié, et ne partageaient  pas. Malheur à vous si vous n’étiez pas assez prompts, vous restiez sur votre faim.

Ma soeur et moi-même rusions, et laissions tomber quelques brins, une réserve que nous mangions ensuite, mais qui n’avait pas la même saveur, car refroidie.

Bien sûr en famille on ne craignait pas de mélanger nos  microbes, et ce rituel nous affranchissait des manières mondaines de la ville.

C’était une partie de rigolade grandiosement gastronomique.

 

Puis suivait une bonne râpée *

Et le repas se terminait toujours par un pâté *

Nous étions alors benaises *

Nous n’étions pas une famille de  pichorgnes*

Chez nous l’appétit allait bon train.

 

 

*grabotte  grabot enfant parlé gaga

*Baraban en patois lyonnais ou stéphanois pissenlits ou dent de lion

*râpée galette de pommes de terre râpées, avec des œufs, de la farine (parfois de l’ail),

*Pâté (aux pommes) nom en  parlé gaga du chausson aux pommes

*benaise : ventre plein

*pichorgne personne  qui n’a pas bon appétit.

 

Posté par JAKlineP à 20:32 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 13 mai 2020

Oh mondieu

 

 

 

Quand Dieunodort dort

Il est sans odeur

Quand Dieunodort rit

Il est sans soucis

Si Dieunodort pleure

C’est qu’il a du  remord

Parfois  Dieunodort évangélise

Alors  avec le diable il pactise

Surement  si Dieunodort fait l’idiot

Au trou il ira tout de go.

Hélas Dieunodort   a fait des petits

Et à  la récrée ils vont être estourbis.

Aussi Maitresse interdisez du même coup

Que les rejetons de cet  Olybrius entrent chez nous

 

personnage vu sur Le Monde 

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/12/25/le-juteux-business-du-pasteur-evangelique-dieunedort-kamdem_4838146_3212.html

Liste des prénoms du mercredi...

La cour de récré de JB (Participation à mettre sur votre blog le mercredi matin, personnage réel ou fictif au choix... Ecriture, dessin, photo acceptés, merci !) Voici la liste des prénoms...

http://jill-bill.eklablog.com

 

Posté par JAKlineP à 23:25 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

lundi 11 mai 2020

haiku

 

 

Cailloux de silex

Inlassablement vivants

Escortés  de roses

haiku cailloux

 

Première journée de déconfinement

Envie d’espaces et de plein air

Une vielle porte m’a séduit.

 

 

Posté par JAKlineP à 19:39 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

dimanche 10 mai 2020

un petit haiku en regardant le jardin de mes enfants

Haiku 

 

Jardin printanier

Regard jamais rassasié

Charme véneré 

 

jardin haiku

Posté par JAKlineP à 15:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Haiku 

jardin haiku

Posté par JAKlineP à 15:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 6 mai 2020

Orner la comme vous voudrez.....

 

 

 

 

 

Orner autant que vous le voudrez

Le masque auquel vous êtes consignés

Jamais de sitôt vous ne retrouvez

Ce qu’avant  nous semblions sous-estimer

En un mot,  comme en deux, le vocable   liberté.

Orner la tant que vous le voudrez

A jamais elle va nous échapper

cette  liberté.

Mais tous  élèves assemblés dans la cour de la récré

Vont peut-être se révolter

En effet il  va falloir décider, sans l’avis de tous ces spécialistes- spécialisés ,

Faire notre  choix

Entre  vivre longtemps en cage bien protégée

Bien aseptisée

ou

comme les roses, seulement  l’espace d’un matin..

 

De nouveaux temps viennent d'arriver. 

 

Pensées d'une grand-mamie bien peinée d'être évincée de la récrée,

où les distances réglementées vont faire qu'il n'y aura plus de gaité

 

Posté par JAKlineP à 14:52 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 3 mai 2020

a propos du digiscrap

 

Une aminaute m’a demandé à quoi servait ces montages de photos.

 

Pour moi la finalité de toute création se suffit à elle-même peu importe si elle a un sens pourvu qu’elle donne du plaisir

Parfois ces compositions, je les remets aux intéressés  qui au lieu d’une banale photo ont une création plus poétique.

 J’en fait des cartes postales  ou d’anniversaire et j’en  encombre mon ordinateur, car j’ai peine à les détruire .

J’ai ,  ainsi  , aussi, des cartons à dessins remplis d’aquarelles … elles ne servent à rien

Des armoires remplies de  mes broderies ou autres confections… qui  ne servent à rien

Je collectionne des boites…cela ne sert à pas grand-chose sauf de  piste d’atterrissage pour la poussière .

J’ai des PAL en attente de ma visite

 

 

Etc.......

C’est mon petit monde : il a le mérite de me rassénérer, et en ces temps d’incertitudes mondiales, cela fait du bien.

 

Et si vous en avez envie  voici quelques réalisations ici

Des  moments de bonheur saisis et immortalisés

file:///C:/Users/JAKELINE/Desktop/TRavail%20en%20cours/book%20jak/Scrap%20digital%20%20travail%20jak%20premier%20album%20a%20garder.pdf

Je vous souhaite une bonne journée 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 15:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

jeudi 30 avril 2020

digiscrap

 

 

Posté par JAKlineP à 04:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 28 avril 2020

Castor

 

 

 

 

 

castor

Avec leurs vélocipèdes, Castorine, et Castor partent pour fuir la ville  où ils se rongent d’inquiétude.

Bien casqués et assurés   sur le porte bagage ,  Castorette et Castorinou,  leurs deux rejetons s’en donnent à cœur joie .

Ils vont revoir plus tôt que prévu les rives de leur petite rivière où ils s’entrainent à la construction de cabanes   avec des brindilles d’arbres.

Prévoyante  Castorine a acheté au SuperCasto, les ingrédients qui leur seront nécessaires tout au long de leur dépaysement.

Coquette la poule rousse  aux oeufs journaliers a pris place dans un panier.

Tout est bien arrimé dans la remorquette de chacun  . Il y  a de quoi se voir venir !

 

Sans encombre ils traversent plusieurs départements.

 

Arrivés sur un énième rond-point, identique à ceux  où flottaient des gilets   jaunes l’an dernier, ils sont contraints de poser le pied  à terre

Des représentants de l’ordre, vêtus, eux, de bleu règlementaire, leur somment  de montrer patte blanche, ce qui est impossible pour un Castor, étant donné que ses pattes sont  couleur marron.

Castor est existé, frappe sa queue  à terre en guise de désaccord. Il émet de petits grognements et frotte ses dents.

Attention M’sieur l’agent de ne pas recevoir un coup de niaque !

Mais Castorine a prévue la réaction de son cher et tendre.

Elle le calme en détournant l’attention :

elle simule un éternuement très violent,

qui a le mérite de faire fuir nos  deux argoulets,

et  laisser le champ libre à la famille Castor en errance de confinement.

Mais leur foi en l’entreprise de voyage est ébranlée.

La poule affolée claquette comme si elle allait pondre. 

Castorette et Castorinou pleurent impressionnés par la maréchaussée.

 

Castorine, et Castor,  comprennent qu’ils vont sans arrêt être harcelés,  contrôlés, pénalisés car ils entrent dans une zone de turbulence plus contagieuse que celle qu'ils ont quittée

Mais comment s'en retourner chez eux  ? Ils en  sont déjà bien loin .

 

Pris un peu de court, il téléphone à m'âme Jill

qui bienveillante les accueille en  son manoir.

 

Et  là,  Castorette et Castorinou vont s’en donner à cœur joie dans la champêtre rivière.

 

PRENOM MERC CASTOR

 

 

 

Posté par JAKlineP à 22:29 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 26 avril 2020

Un Fédérateur qui s’ennuie

 

 

 

C’est un mec qui s’ennuie.

La devise rester chez vous l’ennuie

Seul dans devant une  chaine-télé il s' abruti

Coronalisé, il renifle, et toujours s’ennuie.

Il lui vient une idée de génie,

Il va réglementer l’ennui.

Mais déjà

Sans masque se promener c’est interdit

Pédaler sur sa bécane c’est prohibé, pas permis

Galoper dans les sentiers s’est banni

Acheter du cola c’est prescrit

utiliser du viagra devient un délit

Boire un coup c’est défendu dans les débits.

IL  ne sait plus comment réglementer l’ennui.

Alors, il éternue une dernière fois sans bruit

Et va compter les moutons dans son lit.

Dans ses rêves la vie lui paraitra plus jolie

Posté par JAKlineP à 16:50 - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 24 avril 2020

Avril lettre D antiblues

 

 

 

Nouveau défi du 20 ! - Antiblues !

Hello les défieuses du 20 et tous ceux qui veulent se joindre à nous ! Après concertation, voici de nouvelles règles pour le défi du 20 février:Il s'agira d'un essai, à transformer après rodage, si elles plaisent !(Toutes les propositions sont les bienvenues!)

http://antiblues.canalblog.com

avril lettre D

Posté par JAKlineP à 14:15 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

lundi 20 avril 2020

Troène

 

 

 

Dans mon jardin y un troène

Il vient de Californie

depuis peu  dans mon jardin le troène s’ennuie

Car il ne voit plus passer les petits

Les petits de l’école d’en face

Mais direz vous grand bien lui fasse

Son air n’est pas pollué ainsi

Et des atchoums il est garanti

Mais le troène ça l’agace

Car les petits de l’école d’en face

C’était  la vie  quoi, ces ses- petits.

Et mon troène se fane, il devient tout flétri.

Et moi qui le regarde ainsi

Je me demande si tout sera un jour fini ?.

 

 

 

 

 


 

Posté par JAKlineP à 15:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

samedi 18 avril 2020

Journal de bord quotidien de deux sœurs octogénaires

 

 

 

 

 

CONSIGNE 
Liste 29

1 virée 2 sot 4 colère 5 couleur 6 vase 7 respiration 8 part 9 brun 10 touche 11 entreprendre 12 jonquille et le 13ème pour le quatidien 

https://atelierecrituretreizealadouzaine.blogspot.com



samedi 18  avril

Suite de notre quotidien depuis le confinement

 

Toujours du soleil, malgré la météo qui annonce du temps  couleur maussade.

pour ma  part  c'est tant mieux, il est  plus agréable d’être "confiné "dans le jardin, les moineaux friquets brun-châtaigne  viennent nous rendre visite.

Je pense à tous ceux qui n’ont pas cette chance  et sont en vase clos entre quatre murs ! Je comprends  leur colère, ainsi que  leur envie d’évasion coûte que coûte.

Je vais faire une virée de bonne heure d’un pas accéléré avec mes  deux jeunes galopins de SHIH TZU .

Ils n’ont même pas le temps de reprendre leur respiration tellement je les titille pour qu'ils me  suivent  au pas de course

Ils m'escortent , sans chercher à renifler ! Ils ne flairent, ni même ne touchent aucune des offres alléchantes qui leur sont offertes tout au long du chemin, aujourd’hui c’est jogging, un point c’est tout !  

A mon retour, avec Michelle nous allons faire un tour pour voir si le magasin de plantes à coté de Biocoop est ouvert.

Je prends ma voiture qui s’était assoupie depuis le début du « conflit »

 La poussière en a  fait un terrain d’atterrissage, besoin d’un bon seau d’eau pour l’évacuer !

Nous voici dans les rues presque désertes de R*, cela fait du bien de se sentir en vie, dans la ville déserte.

Chez Brico , qui vend  également des plantes -  d'où son ouverture,- je cherche une ficelle qui m’aiderait à réparer le parasol  dont j’ai entrepris le retapage

Le modèle proposé  est trop gros, la réparation attendra !

Pendant ce temps, patiemment Michelle a pris place dans la queue de Biocoop ;  à mon retour je m’avance  près d’elle, nous décidons d’arrêter cette quête vaine  et sotte du graal au milieu de cette longue file. Rien de précis nous manque.

Demi-tour et nous  traversons R* par son centre
 Vide la place de l’hôtel de ville. Notre petit marché du samedi s’est envolé !

Nous décidons d’aller compenser notre besoin d’achat en s’arrêtant chez l’horticulteur : là aussi l’afflux nous rebute, les fleurs au jardin, cette année se borneront aux pissenlits et autres herbes incontrôlables !  

Tout l’été nous attendrons le retour des Jonquilles de l’an prochain.

Retour dans nos pénates, heureuses malgré tout.

Un boudin aux pommes nous attend !

Posté par JAKlineP à 16:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 17 avril 2020

coup de blues

 

 


consignes essais de poemes japonais - Le blog de Lenaïg

Bonnes Pâques confinées les zamis, certains d'entre nous sont plus chanceux que d'autres, disposant d'un jardin, sinon il reste aux autres le ciel bleu par les fenêtres et il faut dire que ce ciel bleu est resté très présent depuis le début du confinement*....
http://leblogdelenaig.over-blog.com

 

 

 

De l’air, encore de l’air

De l’espace, encore de l’espace

Confinés reclus

 

 

Bing bang où es-tu

Mystère  bientôt résolu

Nous sommes tous perdus

 

 

Homos est arrivé

Grands espaces déflorés

Misère annoncée

 

 

Mais pourtant

 

 

Ciel bleu immuable

Coucou sur son arbre perché

Le chant des cigales

 

Un jardin enclos

Joie  de voir croitre  les poireaux

Espoir  implanté

 

 

pour les curieux , ceux qui veulent savoir ce que signifie la séparation

surligner et mettre dans une autre police d'écriture 

 

 

Posté par JAKlineP à 15:49 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

lundi 13 avril 2020

prenom du mercredi JARNO

 

 

 

 

 

Jarno n’est pas barjo, ni follingue,  ni givré Jarno, 

A tout d’un homme qui dort au soleil , debout 

Résolument  il aime phébus un point c’est tout.

 

Naturellement  , il l’honore,  l’exalte , le glorifie,. 

Obédient   envers lui,  il fait acte d'astrolâtrie .

 

 à la cour de la récrée par sa présence il va  tout illuminer.

par les temps qui courent on ne va pas rechouiner 

 

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:17 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 8 avril 2020

Baguette magique

 

DÉFI N° 53 THÈME " CONTES, LÉGENDES, MYTHES " - Plume de Poète et ses Défis

Défi ouvert à tous Pour occuper nos journées Du 01/04/19 au 15/04/19 Les contes de fées, légendes, mythes ont toujours été un bonheur pour les enfants. Mais est-ce toujours vraiment le cas aujourd'hui ? Et quels sont les bienfaits des contes ? Même si...

http://plume-de-poete.over-blog.com

 

 

 

Il était une fois, il n’y a pas très longtemps, Lucie, une  sage jeune fille , rêvait de devenir le médecin des bêtes.

Elle vivait à la campagne, dans la vieille ferme  de ses grands-parents.

Ils n’étaient pas riches et n’avaient qu’une vache, nommée Rouquine,  un cochon et quelques poules, et surtout une chèvre qui la suivait partout.

Mais cela suffisait au bonheur de Lucie .

Sans tablette ni smartphone, elle avait tout son temps pour admirer la nature, regarder les fourmis traversant le sentier, entendre  les merles jaboter , et le coucou chanter

Et elle rêvait, elle rêvait.

Bien évidemment d’un prince, qui de surcroit serait charmant.

Blanquette sa confidente , un jour se transforma en Fée,

biquette baguette magique

et d’un coup de baguette magique, inculqua  sous une forme bénigne, la brucellose à Rouquine.

Malgré leurs difficultés financières les grands- parents firent venir le vétérinaire.

 Un vieil homme rempli de savoir et de sagesse, qui ne faisait pas toujours payer ses clients.

 

Et alors….

Sur une moto débridée, les cheveux au vent, son petit fils arriva……

Et vous devinez la suite

Un coup de foudre immédiat fit trembler la maisonnée.

Et Lucie, qui rêvait de devenir vétérinaire, en  épousa un.

Ils sont heureux, elle attend leur premier enfant.

 

Posté par JAKlineP à 04:12 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

FATOU fataliste

 

 

 

Fatou travaille à la chaine toute l’année.

 

alors en aout, Fatou sort son auto démodée.

 

vieille totoche

Ouf, ce sont de vraies  vacances que  Fatou s’offre

Vite, Fatou fout  toutes ses fringues dans le coffre

 

Mais Fatou n’avait pas prévu

Qu’un  l’insidieux  Coronavirus, ce sal individu

La forcerait à reprendre son travail éreintant.

Après ce long  confiné repos du printemps.

Elle est dépité Fatou, mais obéissante

Les forces de la nation  devenues décroissantes

Elle obtempère et repart s’échiner à la chaine.

Mais si aucune autre calamité n’est programmée

Par les forces de la nature ou de l’homme, où les deux associés

Elle partira l'an prochain s' mettre ses pieds sous un cocotier .

 

vacances sous les cocottiers

 

Posté par JAKlineP à 03:24 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

lundi 6 avril 2020

Quelle vie de chien!

 

consignes Texte atelier 117 

Les 8 mots à incorporer 

Difficile,, coup, réaliste, esprit,souci, adepte, égarement, indépendant. ou theme nature

http://ghislaine53.eklablog.com/mon-texte-pour-l-atelier-no-117-a184607480 

 

 

avec baton

 

Corona oblige, depuis 16 jours il est difficile de s’évader de la niche

Du coup, chaque jour, permission en mains pour promener toutou,  ma maitresse et moi devenons  , adeptes du jogging en laisse.

En effet, ma patronne , par souci respectueux du confinement,

masquée gantée, 2 fois par jour matin et soir, m’emmène courir faire le tour du stade.

La laisse bien fixée à son poignet, je ne suis plus indépendant, je ne cours plus seul.

Pourtant ce vieux stade désaffecté est rempli de pissenlits et autres herbes.

Il ne lui vient même pas à l’esprit que j’aimerais lever la patte sur les touffes odorantes où quelques congénères, il y a longtemps, juste avant le grand malheur, avaient laissé quelques messages à mon attention.

Non on ne s’arrête pas, on ne sait jamais si quelques microbes stagnaient.

Nous courrons, sans perdre haleine, pendant une heure, pas plus, aller et retour compris .

Je me demande jusqu’où son égarement va durer, sa crainte d’attraper quelques postillons ?

Elle, si réaliste d’habitude est devenue pointilleuse.

A notre retour je passe dans une sorte de pédilavepieds, au cas où j’aurais récolté,

à l’insu de mon bon vouloir, quelques cochonneries

Vivement que tout ça s’arrête !  

 

chien en laisse

 

Posté par JAKlineP à 15:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

samedi 4 avril 2020

Cookies

 

 

employer les mots 

PÂTISSERIE AMOUR SUCRE ORGUE SEL FRAISE SORTILEGE CAPRICE TRIO

FAMILLE COOKIE DOUCEUR ECOEURANT

 

Maintenant, vu mon grand âge et que je sucre les fraises, les cheveux poivres et sel,  par sortilège me voici  de surplus revenue en enfance.

 

Les restrictions  pendant la guerre de 30/40, je les ais vécues.

Et la situation actuelle  de confinement et d’interdit , les longues queues pour faire ses courses, me font penser à cette période.

 

Nous étions trois frères et sœurs, un trio de galopins plein d’envie de pâtisserie.

Dont nous étions comme tous privés.

Nos parents se privaient pour nous maintenir le strict nécessaire, en nourriture,  mais de gâterie aucune.

 

Dans la famille nous avions un cousin boulanger-pâtissier, spécialiste de cookies dont il tenait la recette d’un collègue  cook autrefois  dans le Massachusetts .

 

Le jeudi, jour sans école à cette époque, nous allions faire un tour pour lui dire bonjour.

 

Son commerce   se nommait « LE CAPRICE DES DIEUX »

Nom qu’il lui avait attribué au temps des grandes abondances  d’avant-guerre

 

Là, attablés auprès de petites tables en zinc, nous nous bâfrions de ces fameux gâteaux.

 

Le sucre qui était rare à l’époque, inondait nos papilles, et pour ma part, j’appréciais ce coté de douceur, un peu écœurant, de ces petits gâteaux fabriqués avec amour par notre cousin. En effet il lui en fallait de l’amour pour rendre dégustables ces gourmandises faites avec les moyens du bord, sans beurre ni chocolat !

 

Les ersatz qu’il employait ingénieusement faisait de lui un chef renommé !

 

 

Notre  point d'orgue, ce moment intense,  était à l’apogée lorsqu’il nous proposait un second cookie, qu’alors nous dégustions, moins affamés, avec religiosité ; profitant de toutes les saveurs qui éclataient dans notre bouche.

 

 

 

   

 

 

Posté par JAKlineP à 17:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

Pour s'occuper ....

Hello

Pour les parents ou grands-parents qui veulent initier leurs rejetons à l'aviation  sans risques ni pollution voici quelques entraînements qui rappelleront des souvenirs d'ecoliers

Fold 'N Fly " Paper Airplane Folding Instructions

A database of paper airplanes with easy to follow folding instructions, video tutorials and printable folding plans. Find the best  airplanes that fly the furthest and stay aloft the longest.

https://www.foldnfly.com

Et pour se distraire .....sans happy-end ☺️

 

 

Bonne journée les aminautes

J@K

 

Posté par JAKlineP à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 31 mars 2020

Confinement restons libres dans notre tête !

Mamazerty m’a donné une idée

Je suis devant des pages blanches en ce moment, rien ne sort, de ma tête,

 et bien sûr je surfe.

J’ai trouvé quelques sites qui peuvent éventuellement vous intéresser

en voici deux pour commencer 

 

A vous de faire votre choix ou pas, en tout cas bonne journées à tous toutes

 

Pour se cultiver

Gallica que je parcours régulierement 

 

Gallica

Cartes, livres, globes, applis, dictionnaires ou dossiers thématiques : lors d'une rentrée des classes, Gallica avait rassemblé toutes ses ressources pour les classes, de la maternelle à l'université.

https://gallica.bnf.fr

 

 

 

pour  oxygéner ses poumons

 

Pompes au mur

Possible à n'importe quel âge dès que l'on peut se tenir debout. Matériel Tout est en vous : vous utilisez vos muscles anti-gravitaires en simple bascule vers le haut, associée à votre respiration. Les muscles anti-gravitaires qui permettent votre bipédie sont les

http://pulscircula.fr

 

sur ce dernier site, à la fin de la page il y a une petite vidéo explicative à télécharger

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

bonne journée 

 

28 MARS 2020 (10)

 

28 MARS 2020 (5)

photos prises lors de  mon "échapée" quotidienne 

 

 

Posté par JAKlineP à 11:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

jeudi 26 mars 2020

Quoi de neuf?

 

 

pour blog

Posté par JAKlineP à 17:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

mardi 24 mars 2020

Sale Cabot

 

 


Ecrire un texte avec 8 mots en imposé

« Aurore, plaisir, lac, faux, gloire tranquille, matin, chaleur »

Ou sur le thème : « Scène de vie »

 

 

 

Ce matin, juste avant la chaleur, je vais faire le tour du lac avec mes trois toutous.

Quel plaisir de les voir gambader sans se soucier  du gros Corano,la gloire du moment ,   un  sale cabot   à la mode  bien mordant ..

 

Mais ‘aurore’ ô désespoir voilà que se pointe devant moi

Un agent représentant de la loi.

« z’avez vos papiers ? »

 me demande-t-il civilement.

 

Je ne me sens pas tranquille car je n’ai aucun justificatif.

 

Il est faux de croire que l’on peut contourner la loi !

Il me dresse un PV à illico acquitter   .

 

Rageant, me voici en courant retourner dans mes  foyers,

 

Avec en poche un trou de 135 euros.

 

Moralité si consigne pas respectée

Tôt ou tard il vous faudra payer 

Posté par JAKlineP à 18:18 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

lundi 23 mars 2020

Frédegonde

 

 

fredegonde

 

Dans ces moments pénibles que nous traversons, pensons à ceux qui sont au front, mais gardons notre humour 

 

et une pensée particulière pour

Jill Bill

 

Posté par JAKlineP à 23:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 20 mars 2020

Le 20 mars....

20 03 2020 vero premier anniversaire sans elle

Posté par JAKlineP à 09:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 13 mars 2020

O-rante O-désespoir !

 

 

 

« Agenouillez vous tous les vilains de ce monde

Le sort en est jeté vous serez punis par la colère  divine . »

Me disait ma grand-mère âgée de 85 ans  , dans ses moments de grande foi.

 

Et aujourd’hui que je l’ai dépassé en âge, point question de mettre sur les genoux, l’arthrose est passé par là..

mais O-rante !  O désespoir !

Pire que, la colère divine   me voici confinée dans mon EHPAD.

Mes petits enfants profitent de l’occasion pour ne plus venir me voir

- la bonne excuse ! -

 

Les temps ont  bien changé.

La colère divine est devenue virus, de survie  il n'est dès lors  que la seule  obsession  !

 

Inclinons-nous, et espérons  sous ce ciel chargé d’ozone.

 

Nous avons maintenant tout notre temps pour surveiller nos rentes.

 

VIEILLARD

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 4 mars 2020

Prénoms du mercredi

 

 

 

vivant

 

Vivace, il avive sa vie en éclats de lumière

Ivre d’envie de vivre , de fouler  la  bruyère

Vigoureux il  a soif de voguer pour découvrir le monde  

Au début il vagit, braille de tous ses poumons

Nerveux ,flexible ,  roseau devenu grand, émouvant

Tenace ,  malgré bien des périls  il veut rester vivant.

 

 

    Tel prétend être   l’homme sur  cette terre

et dans la cour de Jill Bill fera bon  locataire  

 

                                                                                             jak

 

 

Posté par JAKlineP à 02:09 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 28 février 2020

Quand le mime osa

 

 

le mime osa

 

 

 

Là, sur l’esplanade le mime  inlassablement mime les gestes des passants.

Je le regarde avec attention.

Il scrute mon regard, le mime, alors devin, y discerne

 mon sentiment.

Et lors au lieu  de m’imiter, il  a pris la parole

Et là ,sur l’esplanade,  devant la foule intriguée

le mime osa me dire : moi aussi je vous aime.

 

 

Posté par JAKlineP à 23:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 26 février 2020

Il est libre l'oiseau, sans cage

 

consigne
Défis n °254 : Thème " Rêve ou réalité "  - Plume de Poète et ses Défis

mots à placer 

liberté, Impossible, Inaccessible, Inventer, Sereinement, Toucher, Broder, Douleur, Transfigurer, Pénétrer. 


 

 

J’ai 10 ans, et je suis mal dans mon être.

Trop de contraintes m’assaillent, me turlupinent rendant ma   vie irrespirable, j’ai besoin d’air !

Mes copines sont sereines, insouciantes et ne pensent  qu’à jouer.

Dans mon coin, inaccessible, je phantasme, je m’isole.

Je m’invente des histoires impossibles, brode dans

ma tête des contes extraordinaires, inspirés par  les nombreuses lectures, que  ma réclusion dispense.  

Je touche le fond de la solitude, tout est douleur en moi.

 

Mais, étrangement, ce matin, à mon réveil, j’étais dans une volière...

 

Alors revint dans ma mémoire le songe  extravagant  que j’avais fait cette nuit.

 

-J’ai rêvé que j’étais devenu oiseau.-

Je pénétrais avec agilité dans un nid douillet, je m’emberlificotais parmi les brins de pailles, au chaud, bien protégée, je devenais un oisillon quémandeur.

Une mère nourricière me tendait un vermisseau que j’avalais impatiemment 

Un père protecteur assurait la garde dodelinant de  sa tête, en écouteur.

J’étais bien.

Comme dans les rêves tout va très vite, de devenais un petit oiseau prêt à voler.

Alors je m’élançais du nid nourricier pour aller voir ailleurs.

Et je voletais, de branches en branches,

La fée des oiseaux alors m’apparut et avec sa baguette magique me transforma en un gentil perroquet tout bariolé. 

 

Hélas dès lors j’ai encore perdu  ma liberté, à nouveau je suis en  cage.

 

 

Posté par JAKlineP à 16:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

lundi 24 février 2020

Chat perché

 

 

chat pour scraap

Ce matin j’étais tranquille dans mon royaume.

 Le soleil brillait, le fond de l’air agréablement chaud.

Je chassais un mulot qui avait eu le culot de venir s’exhiber sur ma plate- bande.

Ma maitresse me guettait du seuil de la maison avec des yeux de merlan- frit. 

Avec langueur, je me suis approché d’elle et j’ai eu droit à ma caresse.

 J’ai profité de ce moment de tendresse pour me faufiler à l’intérieur, j’avais envie de croquer des croquettes.

Las… que nenni …il n’y avait plus rien dans ma gamelle.

Trois ostrogots étaient passés par là.

Lajak, & Lamiche , amies de ma patronne  avaient introduit dans mon antre cette bande de vauriens.

C’est pourquoi, ce beau dimanche ensoleillé je n’ai plus eu que le choix de jouer à chat perché,

évitant ces accapareurs, qui m'ont chipés ma soupe 

mais surtout 

l’attention de ma maitresse.

 

Posté par JAKlineP à 07:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 21 février 2020

Printemps précoce

 

printemps precoces21-02-20

 

 

Posté par JAKlineP à 23:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

jeudi 20 février 2020

haikus en habits

 

 

 

 

haku habit

Posté par JAKlineP à 23:20 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 19 février 2020

 

 

 

CHRYSOLEdu_19-02-20

Posté par JAKlineP à 10:57 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 14 février 2020

paréidolie

 

 

paréidolie

 

 

Un nuage m'a inspiré ce petit texte.....

 

 

Le ciel est en colère, l’orage gronde, le chien est nerveux,

 

Sa truffe frémit, sa gueule s’exaspère en un rictus peureux, et ses longues oreilles arrondies, mobiles testent le vent.

 

-Mais que fait tu là-haut dans les nuages cher toutou demande sa maîtresse.

 

-Je regarde le monde s’agiter et cela me donne bien envie de rester dans ma rêvasserie

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 16:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 13 février 2020

Amour toujours.....

 

♥♥♥♥♥

 ♥♥♥

  ♥

 

haiku st valentin 13-02-20

 

 

♥♥♥♥♥

 ♥♥♥

  ♥

Posté par JAKlineP à 23:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

mardi 11 février 2020

 

 

prenom du mercredi

Posté par JAKlineP à 23:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

lundi 10 février 2020

DIX ANS

 

 

Joyeux anniversaire ma sportive 

joyeux anniversaire

Posté par JAKlineP à 10:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 6 février 2020

Azertiop et la toile

 


consignes
les claviers pour Haikus du vendredi 

 

azertyop et la toile haiku

 

Clavier initié

D’une Caresse surfeuse

La toile s’étale

 

Bureau encombré

Ecran diligenté

La souris danse

 

Oreille greffée

Fakes news à gogo

pléthore décibels

 

Lever nébuleux

Le clavier du smartphone

Réveille le geek

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

mardi 4 février 2020

Aimé CESAIRE

 

 

 

hommage à Aimé Césaire

 

« ma négritude n'est pas une pierre, sa surdité ruée contre la clameur du jour

 

ma négritude n'est pas une taie d'eau morte sur l'œil mort de la terre

 

ma négritude n'est ni une tour ni une cathédrale »

 

Aimé Césaire dans Cahier d'un retour au pays natal, 1939

 

 


Un immense poète

 voici l’un d’entre eux

 

Chemin 

 

Reprenons l'utile chemin patient

plus bas que les racines le chemin de la graine

 le miracle sommaire bat des cartes

mais il n'y a pas de miracle seule la force

des graines selon leur entêtement à mûrir

parler c'est accompagner la graine

jusqu'au noir secret des nombres -

Nul doute qu'il sera le bienvenu dans la cours de la récré.

Posté par JAKlineP à 23:51 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 2 février 2020

Mont Blanc

mont blanc 29 01 2020

 

Pour combien de temps ????

Posté par JAKlineP à 18:21 - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 31 janvier 2020

Eclairement logique

 


Défi #596 - Le défi du samedi

Essayons d'y voir plus clair... Illumination

http://samedidefi.canalblog.com

 

Défi #596 31 1 2020

Posté par JAKlineP à 23:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 30 janvier 2020

Bien se conduire

 

 

haiku 31 01 2020

 

 

Arrosage

Un verre deux verres trois verres

Dégâts assurés

 

Convivialité

Que vive la fête

Bulles champagne

 

Tomates cerises

Porto -Pineau des Charentes

Gaité patente

 

Boire souvent

A perdre haleine

Intempérance

 

Boire ou conduire

In fine « That Is the question »

L’ivrogne choisi

 

Vin compatissant

Désespoir d’amourette

Bienfait au cœur

 

 

Jeûne austère

Sobriété ascétique

Pour moi que nenni

 

 

Posté par JAKlineP à 23:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Féérie

 

CONSIGNES
Défis n °250 : Thème " Le monde magique " 

Parfois, Enchanté , Voyage, Lune, Brume, Emportait, Virevolte, Doucereuse, Royaume, Atmosphère

http://plume-de-poete.over-blog.com

feerie

 

J’aimerai être emporter sur la lune

Parfois, dans la brume de mes songes, je voyage vers elle.

Un royaume à l’atmosphère magique alors m’enchante.

Puis d’une virevolte mon rêve s’estompe

et je me retrouve enveloppée doucereusement dans ma couette dont des plumes  

 plus curieuses que moi   s’envolent là où j’ai laissé mon rêve.

 

Au matin plus rien n’a existé.

Posté par JAKlineP à 19:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

mardi 28 janvier 2020

Vanille

 

  

vanilleprenom mercredi

 

 

ligne orchide

 

 

Posté par JAKlineP à 23:16 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

lundi 27 janvier 2020

Devinette

gustave courbet

 

Ce tableau de Gustave Courbet me fait penser à une autre  peinture célèbre ???

Devinez laquelle !

 

Petit indice il manque sur celui-ci-dessus le toit du Japon 

 

 

Posté par JAKlineP à 17:06 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

dimanche 26 janvier 2020

Le mariage de l'eau et de l'aquarelle

 

La thématique et les dix mots " au fil de l'eau "

aquarelle, à vau-l'eau, engloutir, fluide, mangrove,
oasis, ondée, plouf, ruisseler, 

http://www.dismoidixmots.culture.fr

 

 

 

 

Elle laisse tout d’abord aller à vau l’eau le liquide fluide , sur le grain fin qu’elle a choisi. Tout d’abord il va  ruisseller, puis par la grâce des mouvements de sa main, qui fait tournoyer le papier, il va  s’ engloutir, dans  le grammage voulu.

Dans une coupelle elle a préparé « ses » pigments pour le fond de son œuvre.

La brosse remue la couleur, par plouf réguliers, et lorsque celle-ci est assez fluide, elle pose avec délicatesse, en de petits oasis,  une teinte, puis  un autre,  au gré de son envie, comme  une ondée de courbes et de rainures

 

On voit alors apparaitre une sorte de mangrove, qui  lui servira de fond pour la réalisation d’un  paysage irréel .

 

Alors l’aquarelliste se relève et contemple de haut le résultat de son ouvrage.

 

Il est ainsi définitivement :  elle ne pourra pas le retoucher.

 

C’est là le mystère de l’aquarelle et de son mariage avec  l‘eau .

 

 

 

Posté par JAKlineP à 16:27 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

vendredi 24 janvier 2020

Saute-mollusque

 

consignes 
Défi #595 - Le défi du samedi

Oui, on a déjà eu dynamitemais on saute quand même : Hop là !

http://samedidefi.canalblog.com

 

 

DEFI 595 SAM DEFI

Posté par JAKlineP à 23:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 23 janvier 2020

Haiku du vendredi

 

 

 

 

Cheval de bataille

Je le veux  et je l’aurais

Mordicus

 

Pic-vert sur l ’arbre

Tambourine, tambourine

Larves dévastées

 

 

Cabocharde

A travers les cévennes

Va Modestine

 

Têtu comme mule

S’entête à tout tenter

Se tue à s’entêter

 

¥¥¥

Posté par JAKlineP à 23:58 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

Illusoire analepsie

 

CONSIGNES 
Liste 24 1 

1 grain2 téléphone3 turbulence4 couche5 farine6 publicité7 abstrus8 griotte9 vacarme10 rentrer11 comparaison12 étoile et le 13ème pour le thème : convalescence

https://atelierecrituretreizealadouzaine.blogspot.com

 

 

Il est sorti de la clinique ce matin, la tête encore  dans les étoiles, pour rentrer en ce lieu austère, dont pourtant, la publicité chante les mérites .

Un grain de folie nimbe encore son cerveau, comme s’il était enrobé d’une couche de farine où tout y est abstrus, en  turbulence .

De surcroit y règne le vacarme des acouphènes,

 Et griotte sur le gâteau, il ne sait plus se servir de son téléphone, il en a oublié le fonctionnement. Il voudrait tant appeler sa vieille mère !

Mais il ne sait plus  qu’elle est défunte.

 

Non, en comparaison avec sa vie si active d’autrefois, cette entrée en soi-disant convalescence  ne présage rien de bon pour son devenir.

Il va lui falloir maintenant vivre passivement  un nouvel apprentissage de la vie.

 

 

.

 

Posté par JAKlineP à 04:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

mardi 21 janvier 2020

JAO

 

CONSIGNE
Liste des prénoms du mercredi
JOA MERCREDI 22 01 2020

♂♀♂♀♂♀♂♀joa♂♀♂♀♂♀♂♀joa♂♀♂♀♂♀♂♀joa♂♀♂♀♂♀♂♀joa♂♀♂♀♂♀♂♀

 

jao

 

 

♂♀♂♀♂♀♂♀joa♂♀♂♀♂♀♂♀joa♂♀♂♀♂♀♂♀joa♂♀♂♀♂♀♂♀joa♂♀♂♀♂♀♂♀

 

 

Posté par JAKlineP à 22:04 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 17 janvier 2020

Douaniers en embuscade

Défi #594

gabelou

 

                                                                                                  

trait douane

 

titre douaniesr en embuscade

 

Défi #594 gaabelous

 

 

 

trait douane

 

 

Posté par JAKlineP à 23:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

Où la poche fait le Haiku

 

 

 ligne pour blog
 

Poche percée Panier troué

Achats inconsidérés

Bourreau d’argent

 

ligne pour blog

 

BTS en poche

Estudiantin décidé

Aussitôt job trouvé

ligne pour blog

 

Reniflements

Enchifrènement malsain

Mouchoir de poche

ligne pour blog

 

Pochette blanche

Sur Smoking élégant

Fait l’homme

ligne pour blog

 

Avare avéré

Allégation parcimonie

Poche enclose

ligne pour blog

 

Plein les poches 

Profits à gogo viles

Malhonnêteté

.

ligne pour blog

  

Laguiole cévenol

Abeille ou mouche certifiée

Couteaux en poche .

ligne pour blog

 

Miroir de poche

Pour assurément   coquette

Beauté assurée.

ligne pour blog

 

 Poche  protégée

Placenta nutritionnel

Faconne l ’enfant.

ligne pour blog

 

Badaud lanternant

 Pick Pocket intéressé

Poche vidée.

ligne pour blog

 

Ouvrages grand public

Lectures inépuisables

Livre de poche

 

 

 

Rencard amoureux

Montre-gousset de poche

Arrivée à temps

 

ligne pour blog

 F I N 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 04:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 15 janvier 2020

Poésies magyares

 

 

 

 

Aujourd’hui je vous invite à découvrir un poète magyar :

 

Sándor Petőfi

 que j’ai récemment découvert.

J’avais visionné une petite vidéo  qui m’avait intriguée,pour l'interprétation

de l'un de ses poèmes.

https://youtu.be/wtEaQ04UAqc

 

J’ai voulu en connaitre d’avantage, et après beaucoup de recherches, j’ai pu trouver, entre beaucoup d'autres,  ce texte , raconté d’une façon amusante ,par les auteurs de la vidéo ci dessus.

 Titre :la petite poule de ma mère

Je l’adore.

poeme la poule de ma mère sandor petofi

 

 

Il fait partie du livre  "Poèmes magyars " de cet auteur 

 

 

Si cela vous tente,  vous pouvez le saisir  ici .

 



 

Ce voyage dans la poésie vaut le détour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 23:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

mardi 14 janvier 2020

Sibel

 

 

 

Sibel

 

 

♥♥♥

Posté par JAKlineP à 23:12 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 12 janvier 2020

Voyage, Voyage

 

Atelier no 109.

 

Les 8 mots

Voyage, habiter, tissu, verdure,
cacher, partir, venir, être.

Un texte avec le plus possible
de 
mots commençants par H


http://ghislaine53.eklablog.com

 

Houa ! mes voisins reviennent habiter à nouveau dans notre coin de verdure,  haut de gamme,  loin des Hlm d’une  banlieue horrifiante

 

Habituellement ils ne restent pas très longtemps en voyage, loin de leur havre de paix.

Mais cette fois il s’étaient mis dans la tête de Hanter tous les Hauts lieux  du monde .

A leur âge, près de la Huitantaine, quelle idée de partir sous des cieux incertains, courir à perdre Haleine ,

Manger des Hamburgers , à en prendre le Hoquet ,  pour ne pas être en retard pour la prochaine excursion.

Et pour jouer les autochtones, s’ enharnacher, d’Habits  aux tissus exotiques.

Honorer des Horaires extra-matinaux imposés par l’animateur.

 

Horreur que tout cela, je préfère mes pénates et rêver de ces pays,

Avec les auteurs  que je fréquente sur page de vélin pour les plus précieux ,

Ou sur page recyclée pour les respectueux de la nature.

J’y trouve mon plein d’émotion, de connaissance, et je visualise avec plénitude  toutes les images insufflées par l’auteur.

Car j’imagine que malgré la curiosité de la découverte, pour

ces voyageurs à la carte, la déception est là, sur place.

 

Quid de la geisha d’origine, devenue une fille banale

qu’il faut à tout prix selfiser pour montrer aux relations

 

Quid des beaux paysages naturels, devenus bétonnés,

 

Quid du rêve

où nous entraine des

Cherryl Strayed, H de Monfreid, A.Poussin, Tesson, Stevensson ,et tant d’autres ..

 

Cependant,pour en venir à la vérite 

 

Honnêtement, saurais-je vous cacher que cette aversion est peut-être due,

à mon AéropHobie.

Alors me conseillerez-vous la mer ? Hélas je suis aquaphobe.

Même l’Habituel quatre-quatre si pratique, ne m’est pas accessible car  je suis amaxophobe

 

Et pourtant,

 

Il n’empêche que devant la cheminée un de ces prochains soirs,

 Je serais bien aise de reluquer leurs photos de voyage ,et de rendre Hommage à leur carnet de voyage

 

Ha ! la perplexité faite humanoïde.

 

 

Posté par JAKlineP à 05:53 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 10 janvier 2020

Pruneaux pressants inconvenants

 

 

 

Ma mémé aimait déguster les pruneaux crus ou cuits.

Avec ses mains arthrosiques elle nous confectionnait

de faramineux FAR.
C’était alors l’occasion pour elle
D’ânonner très rapidement pour nous amuser :
« Pruneaux cuits-pruneaux crus »
Cela la faisait bredouiller et nous rions comme
Des sacs de billes, nous les petits galopins.

 

 

Mon pépé, un poilu en avait 3 dans son omoplate.

 En hiver il souffrait de rhumatismes à cause de ceux-ci.

 On n’avait jamais pu les extraire.

 

Mon oncle, leur fils aîné les faisait tremper la nuit

  pour ses besoins digestifs,

il les engloutissait au petit matin

en trois coups de cuillère à pot.

 

♫Et moi et moi♫

 

J’aime la prune d’Ente.

Et ne suis guère prudente pour en manger,

À jeun, jusqu’à satiété.

Et alors j’entre en farandole pour me rendre aux vatères.

Ce doit être une question d’hérédité .

AQUARELLE jak PRUNE 2017

 

nota: ma mémé ♥ réussissait mieux ses Fars  que moi mes aquarelles☺

Talent de cuisinière oblige

 

Posté par JAKlineP à 23:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 9 janvier 2020

Haiku

 

 

haiku 8 janvier 2020

 

Tradition oblige

Trouver la fève du gâteau

Couronne méritée

♣♠♦♥

L’an neuf trépassé

Pâtissiers réactivés

Fève ressuscitée

♣♠♦♥ 

Fève tropicale

Cacaoyers féconds

Chaud le chocolat

 

Bons vœux expirés

Chocolats à bon marché

Soldes généreux

♣♠♦♥

La neige est blanche

Reliquats en avalanches  

Le blanc s’exonère.

♣♠♦♥

 

Posté par JAKlineP à 22:24 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 8 janvier 2020

♫♪

 

Consigne 
Défis n °247 : Thème " Vie Multicolore  Liste de mots " - 

Vision, lumière, Heure, Instant, Synthèse, Chromatique, Monde, Sérénité, Parcelle, Vie..

http://plume-de-poete.over-blog.com

 

 

Elle avait une vision colorée de la vie, celle qui chantait

« Je Vois La Vie En Rose ».

Sa robe noire était ensoleillée par la lumière de son aura.

Ses chansons en était la synthèse

Sa voix a fait vibrer l’accordéoniste, a éclairé harmonieusement, tel  un peintre faisant usage de la   roue  chromatique,  les marins en partance pour le monde  qu’elle nous a  fait entrevoir en pleine lumière.

Elle a eu une courte parcelle d’existence, on ne peut dire qu’elle fut toujours dans la sérénité,

Mais chaque instant, chaque heure de sa vie, elle les a vécus pleinement, en les faisant pétarader comme des feux d’artifice.

Elle était la lumière à elle seule Edith Piaf

 

☼♫♪♫♪☼

Posté par JAKlineP à 23:34 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

mardi 7 janvier 2020

Martial

 

 

 

 

Monsieur est belliqueux

Armé de crânerie tactique

Rien n’arrête son zèle

Très sûr de lui,  évidemment non cocâtre ,

Il montre à qui veut bien toute sa virilité

A vous fumelles de savoir s’en protéger

La séduction faite mâle il a pour nom Le coq

coq point de croix

 

Posté par JAKlineP à 23:02 - Commentaires [9] - Permalien [#]

samedi 4 janvier 2020

Contes de la mère Cygne

 

 

Liste 23

1 calamité 2 vernis 3 édicule 4 récompense 5 stop 6 circonstance 7 simulation 8 cygne 9 ficelle 10 souris 11 éclairage 12 sole...

https://atelierecrituretreizealadouzaine.blogspot.com

 

 

 

 

Ficelle, ma fille jouait non-stop a un deux 3 soleil  avec ses copines.

Elles criaient si fort  que le cygne,  paradant sur notre mare , s’est envolé à tire d’ailes et a atterri , près  du poteau d’éclairage public,  sur l’édicule nouvellement construit.

Il est resté en équilibre précaire sur le faîte, et de ce fait a fait basculer une tuile.

Et Ö calamité, une petite souris, qui n’était vraiment pas vernie ce jour-là, a réceptionné sur sa tête, la tuile faitière de l’édifice.

Devant ces circonstances, ma fille, toujours elle, a joué alors au docteur urgentiste, et lui a pratiqué une stimulation cardiaque.

Mais le cygne, jaloux qu’on ne le sauve pas illico- presto de sa position dangereuse, a voulu se faire remarquer. Et alors a opter pour une simulation de folie, en battant des ailes comme un forcené.

Alors ma Ficelle, toujours super active, a pris l’échelle du jardin, et est monté sauver son cygne.

En récompense, celui-ci l’a mordillé dans le cou avec son bec , et a partagé quelques

brins de duvet.

Des plumes légères ont alors  auréolé les boucles blondes de ma fille.

 

Posté par JAKlineP à 17:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 3 janvier 2020

2020

 

 fidèles amies blogueuses

je souhaite la bonne continuité

de nos agréables relations

bonne annee

Posté par JAKlineP à 18:30 - Commentaires [7] - Permalien [#]

jeudi 2 janvier 2020

Si j'étais un magicien.... je serais Icare

 

Participez au Café Thé n° 116 - Aimeriez vous voler comme elle ? - Le blog de ecureuilbleu

Pour ce 116 ème Café Thé, je vous propose de broder autour de cette photo  et partagez vos sensations si vous voliez...

http://www.unebonnenouvelleparjour.com

 

Longtemps je me suis appelé Icare, je pouvais voler à ma guise.

Un rêve récurrent que j’ai fait souvent dans mes nuits d’adolescente et parfois devenue adulte.

 

Je m’envolais au-dessus des autres

Les pieds bien ancrés sur terre d’un seul élan, j’avais le pouvoir de m’envoler

Aussitôt, je naviguais au gré de mon envie.

Je volais de plus en plus haut où je voulais. Je faisais des piquées, des remontés, épiant ce qui se passait sous moi.

Ces rêves qui me paraissaient réels m’apportaient une sensation de liberté.

Au réveil,  je me demandais longtemps, si j’avais bien réellement ce pouvoir.

 

Les psy auraient dit :

Selon Freud que je cherchais à faire une rencontre

Nostradamus pensait que rêver longtemps de voler prédisait que de bonnes choses

Et tant d’autres ouvrages où les auteurs expliquent, tirent des conclusions, comme s’ils étaient eux-mêmes les protagonistes.

 

Mais aujourd’hui on sait que les rêves n’ont ni une signification d’échec ni l’annonce d’une réussite prochaine.

Seule,-si tant est que l’on puisse se les remémorer-, l’interprétation personnelle que l’on en faire,  peut avoir un sens. Et alors peut-être nous guider.

 

Mais pour moi voler c’était la liberté de faire ce que je voulais, sans contrainte, et j’en ressentais dans la journée qui suivait une certaine légèreté.

 

 

 

 

 

Posté par JAKlineP à 04:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

lundi 23 décembre 2019

Douce Nuit

nuit de noel

 

 

Aux souhaits de fin d’année je préfère ceux au jour le jour.

 Ainsi, je souhaite   que  nous pouvions  tous 

 être en accord avec nous  -même

 

........en un mot que tous se sente  bien.

J@K

Posté par JAKlineP à 08:55 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

vendredi 20 décembre 2019

Un choix douillet

 

 

 

eveque sur son siege final pour sam'defi

 

Posté par JAKlineP à 22:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 19 décembre 2019

Street art

 

 proposition de 

http://www.bricabook.fr/atelier-decriture-353/

 

 

 

Les arbres pleurent leurs feuilles que le vent d’automne expédie dans la rue

Jolande dépressive, le nez à la fenêtre les regarde choir.

 

Elle fulmine car depuis ce matin un préposé de la voirie s’active à tracer des marques pour passage au sol, dans sa rue.

C’est un maniaque, elle le voit prendre dans un grand pot la peinture avec délicatesse, secouer le surplus du pinceau, puis s’aidant d’une règle tracer des carrés blanc espacés de 50 cm.

Et cela prend du temps. Il n’en finit pas.

Jolande s’exaspère, pas étonnant que l’on paie des impôts, avec cette bande de mollassons.

 

Soudain elle écarquille les yeux et voit l’employé sortir de ses poches de la craie blanche et esquisser sur le sol un personnage tenant un môme par la main.

Elle n’en revient pas ! comment ?  ici- à Trifouillas les oies ?

 Elle lance à son mari qui regarde passionnément un match à la télé :

« Vois-tu   Jules, finalement, je ne regrette pas d’être ponctionnée si c’est pour enjoliver les rues de notre village. »   

C’est ainsi que modestement le Streets art a fait son entrée dans ce village du fin fond de la France.

Depuis des artistes du monde entier profitent du bon air sans pollution citadine.

Tout ce monde   afflue pour venir orner les rues, regoudronnées.

Depuis peu, également les maisons s’habillent de gracieuses glycines plus vraies que vraies, ou de scènes d’antan, plus réalistes les unes que les autres   retraçant le bon vieux temps.

Et Jolande a repris le moral, car ses d’impôts ont bien diminué.

 En effet, la commune a maintenant d’avantageux bénéfices touristiques et en fait profiter tous les autochtones.

 

 

Posté par JAKlineP à 20:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 18 décembre 2019

Une rue un soir de Décembre

 

atelier d'écriture en ligne

Sujet 45/2019 - du 14 au 21/12

 Le mot à insérer facultativement est : FOLIE

http://miletune.over-blog.com

                                                                              

 

 

Pedro le sans abri est là qui contemple les lumières de Noêl .

Son chien recroquevillé dans une couverture rapiécée semble parti dans des rèves  de spendeur, on voit   ses babines se retrousser joliment.

Pedro est à genoux, sa main aux ongles écornés,  est tendue dans une imploration silencieuse.

Un homme -sandwich passe, le pas lent . Il ne regarde même pas Pédro.

Peur peut-être de son devenir? 

Sa pancarte fait de la pub pour le magasin

« Cravattes et nœuds papillons en folie »

Un moineau égaré  s’envole attiré par la lumière.

Des amoureux au cœur embrasé s’embrassent voracement.

Un mioche sur une trotinette, prend le temps de faire du lêche vitrine  pour choisir sa commande au Père Noel.

La boulangère sert aux gourmands des mendiants chocolatés

Abbérations de la vie

C’est une douce nuit.

Posté par JAKlineP à 21:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

mardi 17 décembre 2019

Aubrée 18-12-2019

 

aubrée de ma blonde prenom mercredi

 

 

Posté par JAKlineP à 22:04 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

L'arbre à palabre

 

 

 perle de brume 

Perlesgivrésfinessearabesquetremble,

arbreinvisiblechassesensationsilence.

 

 

 

Sous l’arbre à palabre, des elfes invisibles dessinent des arabesques et chassent   des papillons .

A l’ombre de ce vieux baobab, tout le monde parlotte, commente sa vie,

Parfois on essaie de solutionner  les problèmes du village . On y expose, en finesse ou avec volubilité ses soucis, ses bonheurs.

On peut y voir,

Une enfant suçant langoureusement un GOULA-GOULA qui semble couvert de givre

Ou , un peu à l’écart,   entendre un vieillard récitant des poèmes  et  sa voix  trembler d’émotion ,laissant l’assemblée assise en rond totalement  captivée. Parfois il conte des légendes d’antan, et les enfants à l’entour font silence.

Des étudiants parlent de leur apprentissage de la vie, sous l’écoute bienveillante des parents fiers de leur progéniture

Même si   l’atmosphère est lourde et que la sueur perle sur les fronts, on ressent une sensation de bien-être,  d’abandon  qui  règne sous l’arbre à palabre .

 On entrevoit comme un apaisement, une sérénité de l’âme et de l’esprit qui jaillirai tel un voile de brume des entrailles du baobab . 

 

arbre a palabre evy

Posté par JAKlineP à 22:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

lundi 16 décembre 2019

Vent maraud

 

 

 

vent decoiffant

 

 

 

 

Consigne Raconter un événement avec un nom de rue

 

Le ciel gris et lourd laissait présager l’orage imminent.

Inquiet pour ses chaises, le jovial patron de l’estaminet les repliait préventivement  .

Des voix enfantines, s’échappant d’une fenêtre de l’école, distrayaient l’ambiance plombée en ânonnant un poème où il était question d’escargot et d’enterrement.

Sur la place personne, nul quidam, ni chien égaré, ou chat furtif.

 Alignés, les platanes traduisaient ce ressenti en agitant leurs feuilles dans un bruissement insolite.

Cette touffeur laissait augurer quelque chose d’inhabituelle…Le silence lourd et palpable, oppressant allait crescendo...

Soudain, dans cette torpeur, le gros bourdon du glas de l’élise s’élançât à la volée, venant rompre cette attente inconsciente. Le bedeau accroché à sa corde, annonçait ainsi, la fin de l’office de l’enterrement de Jeanjean,  l’ancêtre du village, le père de Paulo.

Il avait quitté ce monde après bien des souffrances, et tous les autochtones le regrettaient sincèrement

Avec lui parti le dernier annonceur , plus de roulement de  tambour, pour lire les avis ,  aviser  des nouvelles...

 Les villageois s’étaient rendus, (exceptionnellement pour certains), à l’église ce jour là ,pour lui rendre un dernier hommage.

Tous ce monde, y compris les convertis d’un jour, sortirent en silence de l’église, et  la place fut envahie. .

D’un coup , tous se lâchèrent de leur silence engrangé durant une heure, et s’apostrophèrent  bruyamment, se remémorant quelques faits   cocasses de Jeanjean.

Enfin la famille sortie. Chacun voulu faire un geste de sympathie, une poignée de mains, embrasser… dans un tohu-bohu général.

 

C’est alors que sans crier gare, le vent se levât dans un tourbillon impressionnant, un véritable ouragan.

Instantanément, tous les chapeaux s’envolèrent et dans la pagaille générale chacun courût à qui- mieux -mieux, en tous sens, pour récupérer son gibus….

L’hilarité fut générale, on oublia le mort, qui lui était resté fidèle à son poste.

 

Depuis dans le village, la rue qui donne sur l’église s’appelle la rue des Couranlaires !!!!

 

 

Nb le fait est réel il m’a été raconté par ma mère. Il se passait dans les années 38/40 où les gibus étaient de mise !!!!

Posté par JAKlineP à 04:37 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 13 décembre 2019

Qu'on se le dise....

 

Défi #589 - Le défi du samedi

Ballodrome Ben oui, je suis du nord des Hauts de France,la basse Belgique quoi... pas la Drôme

http://samedidefi.canalblog.com

 

Augustin le maire de Baldigny est dans tous ses états.

Depuis 20 ans qu’il est élu, jamais il n’a constaté telle chienlit dans sa bourgade.  

Chaque jour à son lot de suprise.

Dimanche dernier des protestataires se sont bousculés sur le ballodrome  de la place du marché, pour contrecarrer  le jeu de balle prévu a 11 heures. .

 Prétexte, certains riverains en ont assez des nuisances implantées juste devant chez eux, le dimanche seul jour où ils peuvent farnienter.

Augustin doit également biaiser devant la   revendication des nouveaux bordiers de l’église ancestrale, D’aucuns seraient gênés par le son du jaquemart à heures fixes qui décrètent   insupportable

Pis, à l’entour, un coq a été condamné pour nocuités décibelatrissimes : Chaque matin dès potron-minet, il annonçait le lever du jour.

Sans parler des vaches, à la périphérie du village,   qui ont été sommées d’ôter leur sonnaille car elles émettaient un son insoutenable pour des oreilles délicates, habituées au calfeutrage morbide des écouteurs

Augustin en a par-dessus la tête. Il     est entièrement affligé, au bord du burn-out.

Que faire ?

 

Ses administrés –hormis les récalcitrants- le soutiennent

Ils aiment leur village avec toutes ses composantes

Même l’odeur du fumier ne les rebute pas.

Lors, ras-le bol, dans le bistroquet du coin, réservé aux autochtones, une contre-jacquerie s’élance.

On décide derrière, une pinte de Chuche-Mourette que tout nouvel habitant devra montrer patte blanche avant de s’installer.

Prouver ses origines terriennes, son amour de la nature et surtout

présenter un certificat d’honnestre homme tolérant.

Tant pis pour la désertification, et  si le quota pour l’école, n’est plus atteint, des marmots, ils vont se mettre  à en faire, dans la bonne ambiance générale, bien entre eux.

 

defi samedi conseil ml

 

 

Posté par JAKlineP à 23:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 12 décembre 2019

Haïku du vendredi

 

Tempête, nouveau thème de haïkus - Lenaïg - Le blog de Lenaïg

Pour vendredi 13 décembre. Grosse tempête, même tempête dans un verre d'eau (!), que ressentons-nous dans la tempête, que nous soyons dehors et que tout vole autour de nous, que nous soyons à l'abri mais que les rafales nous effraient ou nous donnent...

http://leblogdelenaig.over-blog.com

 

 

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRpbeoqrUiBOeAr7YCBJ8qV8HRVFQ_Z_IyFMCury1RttBFCUfCw&s

 

 

Débordement

Bouillonnement fougueux

Lait sur le feu