25 sept. 2017

à la découverte des herbes comestibles

 

herbier marche image du titre blog

 

 

 

Le temps est  humide et  le ciel pleureur.  mais rien ne nous décourage .

Grand branle- bas...

 Cela commence par un gâteau chez Martine.

Présentation de l’assemblée de cueilleurs : une dizaine dont le guide  Anthony

Nous abandonnons ce coin douillet, où cela sent bon le feu de bois.

D épart vers le lieu de cueillette 

Au point d arrivée, Chapelle Saint-Apollinaire, c’est le choc des chasseurs-cueilleurs, ironise notre guide . Un clin d’œil à notre condition humaine ? : en effet des chasseurs sont là, en pause casse-croute.

Un sentier sympa entre prés nous ouvre les bras et nous permet de caresser...ses cailloux, et d’embrasser…la vue splendide sur le pilat et peut être des Alpes lointaines et incertaines aujourd'hui.et...

 

   nous avons un accueil des plus charmants             herbier acceuil photo vero 18 9 2017 (1)

 

Les regards inquisiteurs cherchent les premières captures à faire.

Mais la saison n’est pas trop propice, les plantes, et autres végétations, tout ce petit monde  semble être  au repos en prévision de l’hiver.

Qu’importe nous allons zieuter, scruter et en découvrir quelques spécimens, Ces herbacées n’ont qu’à bien se tenir, ils ne savent pas à qui ils ont à faire,

Non mais des fois,  ces gens de la ville, armés de couteaux, ciseaux, sac de cueillette et …appareils photo pour immortaliser sont bel et bien là.!

 

Un églantier,

                                                                                                

cinnorhodon 2 vero 16 9 2017

Rosa Canina ,pour faire savant, -peut –être l’ancêtre de  nos rosiers….ce rosier sauvage  nous offre avec générosité ses cynorrhodons, souvent surnommés gratte-cul,  poil-à-gratter . Les graines sont bourrés de vitamines C (20 fois plus que les oranges – ca ce sont les savants qui le disent-) et aussi vitamines  B et PP .

 D’un goût acidulé, ils nous  offrent diverses recettes

Notre guide, Anthony  captive notre attention en nous expliquant tout cela.

Nous apprenons  quelques utilisations, ainsi ces boutons cuits et moulinés, feront de délicieuses « sauce-tomate » pour napper  plats de pates, riz ou autres, et en rajoutant du sucre sur les salades de fruits

Pour les patients-courageux, la confection de savoureuses confitures

Au printemps les pétales des fleurs décoreront nos salades  et, si la récolte est bonne et nous desaltererons d' un sirop très agréable

Les feuilles ont aussi une fonction bénéfique contre les dérangements intestinaux.

Sa voisine ,        avec lequel il entremêle ses branchages est une 

Aubépine

                                                   herbier aube pine fruit

dont les fruits rouges sont appelés cenelles.

Réputée pour  ses vertus tonicardiaques, ’hypertensives  fébrifuges décongestives, apaisantes  pour les palpitations,  calmantes pour  les  insomnies.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos yeux en l’air, au loin en bordure de champ, nous découvrons  des

Frênes majestueux,

                         herbier frene au loin phoro vero 18 9 2017 (13)   

     herbier frene

   

                                                                   

    dont les feuilles et l' écorce ont des propriétés anti-inflammatoires (adieu les rhumatismes) également diurétiques...   autrefois   utilisé comme  substitut du quinquina  (le quinquina du pauvre) d’où vient le nom quinine  .

Les fruits peuvent servir de câpres , mais faut il découvrir un arbre agé, car les fruits n'apparaissent que tous les 30 a 40 ans 

On peut en tirer également une boisson « la frênette »

 

Lfrênette aussi appelée frênée ou cidre de frêne est une boisson fermentée qui peut se préparer à la maison.

Elle est fabriquée à base de feuilles d'un arbre, le frêne.

A l'origine cette préparation était obtenue naturellement grâce à une décoction végétale, le sucre provenant principalement du travail des pucerons. Ceux-ci rejetaient sur les feuilles de la sève sucrée qu'ils prélevaient des jeunes rameaux.

Actuellement des éléments sont ajoutés à la préparation et varient selon les recettes : sucre, chicorée, acide tartrique, levure, feuilles de ronces, cônes de houblon, écorces d'oranges...

Cette boisson est légèrement pétillante et alcoolisée entre 2,5 et 6° environ. Elle est utilisée comme boisson désaltérante et pour ses bénéfices pour la santé (antirhumatismale et diurétique...). Des laboratoires l'utilisent pour réaliser des médicaments. 

Les feuilles, sont mises à bouillir et puis à infuser.

La décoction est ensuite filtrée.

Le liquide obtenu est additionné de sucre et de chicorée d'origine biologique. Le temps de la première fermentation est d'environ 24 heures.

La boisson est à nouveau filtrée puis mise en bouteille.

La fermentation se poursuit encore dans la bouteille qui sera entreposée dans un endroit frais (cave) pendant quelques mois.

Vu sur site c’fait maison

On en  rencontre souvent dans les chemins de campagne....

...... suite 

 

 

sous un ciel toujours chargé , revenons sur notre sentier,... 

 

 

 

 

                    titre suite é a la decouverte (page 1)

 

 

ici, quelques

 Muriers ( ronce)

 

herbier mures spghoto du net

 

   dont on apprécie les fameuses confitures, et qui offrent généreusement au printemps ses jeunes pousses de feuilles  pour faire des tisanes (photo du net car le notre n’a plus de fruits)

 

Astringent hémostatique antidiabétique  diurétique

 

Pour ma part si j’ai une angine je me fais des gargarismes avec les feuilles cela adoucit la gorge.

 

Anthony nous dit qu’il les fait sécher à l’ombre pour sa provision de l’année. En effet les feuilles d été et d automne sont plus coriaces,

 

 Et à propos de tisane Martine nous rappelle les  différentes façons pour  obtenir les infusions décoctions et autres dont ci-dessous un petit résumé du net

 

les infusions

Verser 250 ml d’eau bouillante (retirer du feu dès l’ébullition) sur 1 c. à café de la plante choisie.
 Laisser infuser de 3 à 5 minutes et filtrer.
Boire chaud après avoir ajouté un peu de miel si on le désire.

Les décoctions

Il est parfois nécessaire de faire bouillir la plante pour en extraire ses principes actifs, surtout pour les plantes ligneuses (bois, racines, graines)
 Déposer 1 c. à soupe de la plante choisie dans une casserole en acier inoxydable (éviter l’aluminium).
 Ajouter 500 ml d’eau, porter à ébullition.
Laisser mijoter de 5 à 10 minutes.
 Couvrir afin d’éviter l’évaporation.
 Filtrer et boire chaud.

Les macérations

Certains constituants sont tellement fragiles que même l’infusion risque de les altérer. Il faut alors laisser macérer la plante médicinale dans de l’eau froide ou tiède durant environ 10 heures.
Généralement, on prépare la tisane la veille et on la laisse macérer toute la nuit

 

   

 

tout près des muriers les surplombants, nous découvrons  

 

l'alisier blanc - (sorbier des oiseleurs)

 

herbier alisier blc phoro vero 18 9 2017 (4)

 

 

il a  le dessous des feuilles blanches .

 

il fleurit de mai à juin, en formant de petites fleurs, Ses fruits globuleux sont rouge- orangé, avec une pulpe farineuse. Aimé des oiseaux

 

herbier alisier fruits

 

 

 

 on peut faire des confitures avec ses fruits.

 

Son bois très dur sert pour fabriquer des manches d’outils

 

 

 

 

 

au milieu du chemin  voici trônant  le 

 

Plantin lancéolé 

 

                                     herbier grand plantainherbier feuille plantin phoro vero 18 9 2017 (5)

 

ci dessous  article vu sur http://jardinage.lemonde.fr

 

Les jeunes pousses et les boutons floraux de grand plantain et de plantain lancéolé se mangent crues en salade, en les ramassant au début du printemps. Lorsqu’elles sont plus vieilles et plus coriaces, vous pouvez les faire cuire pour les consommer comme des épinards ou en potage où leur amertume et leur petit goût qui rappelle les champignons, notamment les cèpes, sera très apprécié.

Vous pouvez cuisiner un pistou de plantain lancéolé ou de grand plantain en mélangeant les feuilles à de l’ail, de l’huile d’olive et un peu de sel !

Santé

Dans les affections respiratoires, en particulier en cas de bronchite chronique, de toux sèche et d’allergie, le plantain montre des effets anti-inflammatoires, antiallergiques, antispasmodiques et antimicrobiens particulièrement intéressants. 

Il a aussi une action sur les gorges irritées, les amygdales enflammées et les irritations oculaires.

Ce sont les vertus apaisantes, cicatrisantes et astringentes du plantain qui le rendent également intéressant en usage externe sur la peau pour soulager les brûlures ou les piqûres d’insectes, soigner les plaies, resserrer les tissus.

Le plantain se présente et s'utilise de différentes façons :

en infusion : 1,5 g environ de plantain séché / 150 ml (3 tasses maximum / jour) pour soulager les voies respiratoires,

en extraits fluides : 1 cuillère à café / jour, pour l’appareil respiratoire,

 en cataplasme de feuilles fraiches broyées pour calmer piqûres, brûlures, coups,

 en décoction : 50 g de feuilles / 1 l à laisser macérer une nuit puis à faire bouillir 1 mn, pour utiliser sur les yeux par une compresse ou en gargarisme contre l’angine ou en lotion contre l’acné.

Le plantain psyllium (Plantago psyllium) est utilisé pour traiter la constipation, à partir de ses toutes petites graines, riches en mucilages, que l’on récolte sur la plante. Faire tremper les graines quelques heures dans l’eau tiède ; en prendre 5 à 10 g / 25 cl en (3 prises maximum / jour) et boire beaucoup après chaque tasse.

 

 

   au dessus,sur le talus apparait une

 

Sarriette vulgaire 

 

 

dans le midi de la France nommée Pebre d'aî
on la reconnait à sa tige carrée nous informe notre guide                                         herbier sarriette vilgaire photoherbier sariette vulgaire phoro vero 18 9 2017 (7)

 

 Propriétés

La sarriette est traditionnellement utilisée pour ses bienfaits digestifs. Elle peut ainsi être prescrite contre la diarrhée (1), les flatulences ou pour stimuler la  digestion. La plante possède aussi des effets anti-bactériens et anti-fongiques (2), anti-inflammatoires et antidouleur (3). Localement, la plante peut exercer une action antiseptique et être utilisée pour soigner les petites plaies, les mycoses cutanés, les aphtes, le muguet et l’angine. Son huile essentielle peut, elle, être recommandée en cas de bronchite et de  cystite  Enfin, une étude a démontré qu’un extrait de sarriette pourrait protéger du cancer du foie (4

Elle serait aphrodisiaque

 

 

 après  découvrons la

 Linaire

 

herbier linaire phoro vero 18 9 2017 (17)herbier linaire bota

 

à profusion dans les champs

Utilisations officinales : toute la plante contient des substances diurétiques,

Dépuratives

La linaire vulgaire ne semble pas dénuée de toxicité, son emploi est à déconseiller

 

puis voici qu'arrivent  

 

Les orties

 

herbier ortie

 

 envahissant  un pré bien vert qui '  nous offrent leur piquant

 

La cueillette est active en prévision du   cake pour le repas. Les ciseaux vont bon train et l’on coupe les sommités qui semblent encore assez tendres

 

Nous apprenons que l’on peut faire également une bière d’orties

 

Ses propriétés sont énormes un trésor de santé ! il y en a tant qu’il serait  fastidieux de les énumérer  ici,  voir entre autres le site –clik- Ortie

Déminéralisation

Détoxifiante

 Calmante pour les douleurs rhumatismes…

Anti-allergénique

Bonne pour les mamans qui nourrissent leur enfant car galactogène

Hémostatique 

Anti diarrhéique

Vermifuge,

Révulsive,

Antibactérienne

Elle favoriserait  la concentration, la mémoire.

certains préconisent de  ne pas consommer les graines 

un jus d'oseille calmerait les brulures dues à l'ortie

Que de qualités même pour le jardin les purins d’orties sont très réputés ! Selon le dosage fortifiants ou herbicides,... mais nous ne sommes pas partisans de supprimer les plantes  dites mauvaises n’est-ce pas ?

 

pas très loin une  

Armoise

ambroisie2(artemise) ressemble à l'absinthe

  

reconnaissable à ses feuilles blanches dessous. Pendant la guerre séchée elle remplaçait le tabac pour les amateurs.

elle est tonique, fébrifuge, antispasmodique, vermifuge,

autrefois elle guerissait l'epilepsie

dans les étables suspendue elle chasse les mouches.

 mais attention au dosage peut être toxique

 

 

 

ne pas confondre avec l'ambrloisie allergène ci dessous

 

 

 

 

Ambroisie

 

 

Attention  allergie

 

C’est l’indication d’un sol qui va mal nous dit Antony

 

herbier ambroisie ne pas confondre

 

 

 

 

 

 voir site http://www.ambroisie.info/pages/reconn.htm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

éloignons nous...voyons ces jolis 

 

   Groins d'âne

 

herbier marche groin d ane Hypochaeris radicata Porcelle enracinée

 

 

 

 

 

Nous  en cueillons pour ajouter à notre salade

 

(Genre pissenlit mais pas même famille, c’est celle des  porcelles)

 

 

 

 

 

On connait la fameuse salade lyonnaise aux lardons avec des  groins d’âne

 

et  en vue de notre repas pantagruélique, c’est un  rajout de feuilles de  pissenlits, un peu coriaces  en cette saison, mais feuilles tendres au printemps

 

 

 

Puis son concurrent ou presque, 

 

Le Pissenlit

 

herbier pissenlit

 

 

 

 

 

 

 

Effets positifs du pissenlit sur les systèmes digestif et hépatobiliaire. En effet, les feuilles de pissenlit sont réputées pour renfermer des minéraux et des vitamines en grandes quantités. Elles permettent également de traiter l'inappétence, les troubles de l'estomac ou urinaires. 

 

Avec les fleurs on peut faire une délicieuse confiture

ci-dessous ma recette

 

J’en ramasse au printemps dans des près non pollues 365 fleurs de pissenlits  que j’effeuille je les laisse 1 heure telles quelles

 

Puis Je les mets dans une marmite cuivre  avec environ 1 litre d’eau froide  avec 2 oranges et 2 citrons non traites coupés en morceaux

 

Je laisse, après ébullition cuire doucement 1 h sur le feu

 

Je laisse reposer puis filtre le mélange

 

Je rajoute du sucre moins d’un kilo je laisse cuire jusqu’à ce qu’elle épaississe.

 

Alors je mets de suite en bocaux          

 

 

 

 

 

et admirons des yeux sans mettre les doigts le

 

 

 

Chardon comestible

herbier chardon phoro vero 18 9 2017 (18)

herbier chardonDes gants sinon ! aie ! aie ! comme pour l’ortie, avec les ciseaux c’est plus facile

 

 

 

Contient du potassium - propriétés dépuratives.

 

Les feuilles de chardon sont très utilisées dans les jus végétaux

 

Quelques recettes chardonici (– clik)

 

 http://joanno.e-monsite.com/pages/recettes-sauvages/aux-chardons.html

 

 

 

Ensuite des fleurs roses en grappes attirent notre regard ce sont des

Renouée… persicaire ou bistorte?

 

 

renouee 9539

 

.

 Propriétés vulnéraire et hémostatiques.

Les jeunes pousses de bistorte se consomment cuites à l'eau comme des épinards, mais au printemps car feuilles moins amères.

Anthony nous dit qu’elle fait partie de la famille des sarrasins.

 

il y a aussi la Renouée   aux feuilles plus larges.

 au printemps en remplacement des épinards

On en trouve dans les prés humides

 

 ATTENTION

ne pas confondre avec la Renouée du japon Invasive - photo wiki

 

 

renouee du japon

 

chicorée

pour agrémenter notre salade

mettre photo

 

dont les racines torréfiées servent à faire la fameuse chicorée rappelant le café

 

en groupe, voici la 

camomille sauvage

camomille 6 et 6 bis

 qui fera de bonnes tisanes pour améliorer notre digestion

 

 la belle

Aquilée

achilee mille feuillea voir 5

qui nous offre ses belles fleurs roses

 antispasmodiqueemménagogue, cicatrisant, tonique, peptique, elle possède aussi des propriétés digestives et cholérétiques, nous dit wiki

 

 

Une  reine apparait

La reine des prés

                                              

reine des pres ph 9581

et nous protégeras des rhumatismes, arthrose, douleurs dentaires, fièvre, petites plaies ouvertes, courbatures musculaires, crampes,

le rôle en somme un peu de l’aspirine car elle contient de l'acide salicylique,

Mais attention aux personnes sous traitement anticoagulants  elle fluidifie le sang.

                                            

Cela sent l’automne par ici les....

colchiques

colchiques

égaient le champ  

 

 

 

 

Cette balade agréable se termine, au retour nous saluons quelques curieux

la curiosité

 

sont fous ces gens de la ville

 

 

Et le ciel se fait plus radieux

 

 le temps change au fur et a mesure

NB j’ai du  oublier certainement quelques récoltes….. ci dessous a identifier

nota la  1 est trouvée:reine des prés 

voir les noms

 

 

à bientot la belle équipe ....

                                                                                   la belle equipe

 

j ai mis en marron ce que j ai trouvé sur internet 

 

 

 

  si vous désirez idenfifier une plante voici deux sites ci dessous       

 

Plantes Sauvages

Ce site n'est pas un site commercial. Il a été créé il y a 15 ans par deux amoureux de la nature qui au grès des vacances et des RTT ont commencé par collectionner les photos puis répertorier toutes les plantes sauvages rencontrées.

http://plantes-sauvages.com

 

Identification Assistée par Ordinateur (IAO)

Il s'agit d'une clé d'identification interactive, reposant sur des critères d'identification simples et illustrés. Cette clé fonctionne sur n'importe quel support (ordinateur, tablette, smartphone).

http://abiris.snv.jussieu.fr



 

 

 

 

 

☞Rive de gier Jacqueline le 24.09.2017..

…..

 

 

 

 

 

 

 

 

                      

 

 

 

 

 

Posté par JAK la JARJILLE à 07:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

17 août 2017

Abélia mielleux

abelia et abeille

Abeille gourmande, vole, vole..

Sur mon Abélia aux fleurs alléchantes

Je t’offre ce précieux butin, cette sève puissante

Alors généreusement donne  moi  ton miel,

Ce miel parfait  dont si tant  je raffole.

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par JAK la JARJILLE à 18:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
04 août 2017

Voltaire au jardin

 

pour blog final histoire voltaire

 

 

Dans les années 1920, un  habile artisan avait  confectionné de ses mains créatrices ce voltaire à crémaillère, en merisier massif, d’époque Louis-Philippe,.

Ce fauteuil confortable  a  bien vécu et soupesé maints postérieurs de vieilles rombières, levant le doigt en savourant un thé.

Puis il est resté aux oubliettes, en pénitence au grenier,  remplacé par une assise plus moderne.

Plusieurs lustres s'écoulèrent,  Dans la pédiode seventies , son tissu devenu  usé, délavé,  maman,  habile brodeuse, l’a revêtu d’une toile solide qu’elle avait brodée.

Quelques années passèrent ainsi, puis il fût  encore  dédaigné quelque temps,

Dans une chambre de maison de vacances il   refit  une apparition pour accueillir une lectrice de mon cœur.

A nouveau délaissé, il était aux oubliettes, dévêtu, seule sa carcasse subsistait, mais il gardait sa prestance

Il vient de trouver une nouvelle vie à laquelle rien ne le destinait.

Véro ma soeurette, l’a transformé  et il trône dans son jardin.,.  

Je l’ai immortalisé...  mon reflex habituel ☺

 Il m’a  garanti qu’il est ainsi heureux, parmi les fleurs et les oiseaux.

 Il ne garde aucune rancune pour  son abandon,  dans sa nouvelle vie , il réjouit des yeux les hommes oublieux.

 

 

 

 

Posté par JAK la JARJILLE à 06:39 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
01 août 2017

BULLET JOURNAL

Mon bujo

Fini la procrastination, bonjour l’organisation je commence un Bullet journal.( bujo pour les intimes)

Et oui il n’y a pas d’âge pour entreprendre.

Reste à savoir si ma ferme volonté tiendra le coup !

Mais c’est important pour moi d’organiser mes journées, à quelle heure arroser mon jardin, comment m’habiller pour sortir mon chien, où trouver un emplacement favori pour lire en toute quiétude…comment entretenir mon matériel de peinture,  noter la recette de fabrication maison du savon de castille (là mon coté écolo)

Eh bien oui, tout ceci sera pensé, écrit, avec mille décors sur mon nouveau carnet de bord,

Cela…occupera mes journées oisives.

comme  Organisation = Créativité, alors là je sens que je vais jubiler.

En attendant d'accomplir ce travail de titan, ce matin , le ciel m'est tombé sur la tête

ciel charge premier aout

 

Posté par JAK la JARJILLE à 07:22 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
09 juil. 2017

Aquarelle

 

Lamartine voulait suspendre son vol

Brassens assurait qu’il ne faisait rien à l’affaire

Claudel suggérait qu’il était le pécher de l’éternité

Fermerait-il toutes les blessures, en laissant des cicatrices, comme le susurre Marc Lévy

Marcel Proust était à sa recherche, l’avait-il  perdu ?

Le vieil homme  grincheux qui en a vu écoulé une grande partie  dit souvent : de mon…..

 

Oui vous l’avez bien entendu,  je parlotte ici  de ce temps dont on dit mille choses.

Ce temps toujours en accusation,  et qui  souvent intrigue  

Mais qu’est-il, cet omnipotent compagnon de notre vie.

Il passe vite ou lentement, c’est selon l’humeur, l’âge où l’émotion.

Mais pour moi une chose est certaine

C’est que j’aime le prendre afin de le  vivre à fond,  j’essaie un tant soit-peu  d’en être la maitresse.

Je sais qu’il est incompressible.

Je le conjugue au présent, le met souvent  à l’imparfait,  le projette malgré   mes ans encore  dans le futur, le passé je le laisse antérieur , arrangeant  au présent tous mes bons souvenirs.   J’évite le subjonctif les ya-ka me conditionnent trop  à l’insu ma bonne volonté.

Tout ceci pour vous dire que  le temps passé un dimanche après midi à taquiner l’aquarelle est un temps merveilleux

Je me souhaite de pouvoir  vivre encore longtemps tous ces temps formidables.

 

Le temps, celui  de la chaleur, du froid, de la pluie, ou  du vent tous ensemble n’y pourront pas grand chose .

Ainsi chaque instant  même soit il  fugace,  restera eternel

 

 

 

Ci-joint mon « chef-d’œuvre en,péril» ☺    

  d’après une photo de mon aminaute Michèle Trinckquel.

 

aquarelle faite d après PHOTO MICHELLE TRINCKQUELrectifiee gimpg

 

 

 

 

 

Posté par JAK la JARJILLE à 22:12 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

23 juin 2017

Pour le plaisir

 

 

Farniente obligée,  soleil trop enveloppant  lecture à gogo

 

J ai retrouvé une nouvelle de Giono qui m' avait enchantée,il y a plusieurs années 

 

Je vous la transmet ci dessous pour le plaisir,

Elle est narrée par Philippe Noiret    avec l' agrément d'un petit film animé très parlant

Il y a deux parties

 

 

 

 

Posté par JAK la JARJILLE à 15:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
14 juin 2017

Foudroyant

 

Ce tantot la foudre m'a fait regagner plus vite de pré"vu mon havre de paix.

Mon ami fidèle, protégé de la foudre, a bien voulu m' ouvrir word pour m'y laisser pleuvoir des mots.

les voici.

 

Julia est en rogne. Elle sort de chez le coiffeur et voilà que l'orage éclate.

 Le ciel depuis plusieurs heures sans  hypocrisie , avait bien fait  augurer du grabuge   à venir ,  confirmé par l'air chargé  d’ions baladeurs  d’une touffeur accablante.

 Elle aurait dû se munir de  son parapluie ; mais voilà la sagacité,  ce n'est pas son genre, alors à quoi bon râler elle l'a bien cherché !

Mais sa rage  vient surtout du fait qu'elle a un rendez-vous important .

A 16 heures elle doit absolument  paraître  éblouissante. Et sa chevelure ést un de ses atouts principaux.

L'artistique  coup de peigne de Michelle  la coiffeuse a été complètement anéanti par cette douche intempestive

 Un coup d'œil à sa montre il ne lui reste plus que quelques minutes pour se remettre en beauté.  

Devant son  psyché , elle hésite, se demande si elle  va bien se rendre à ce rendez-vous  avec un parfait inconnu, dont elle a fait la connaissance sur Internet par l’intermédiaire d’un site apparieur.

 

Battante, coute que coute ,elle décide de ne pas renoncer  et à sa manière , elle façonne   une originale  coiffure qù' après tout elle ne juge pas si mal.

 Elle est satisfaite.

Sa robe à bretelles découvrant  ses belles épaules l ‘attend sur  le fauteuil, elle l’enfile 

Subrepticement,  un peu de parfum "Petite Robe Noire", et la voici dévalant les escaliers de son immeuble.

 

Taxi pile-poil, pris avec l'élégance d’une pirouettante parisienne.

Un numéro de rue  précis annoncé

Départ en douceur du chauffeur -il a envie de lier conversation pense-t-elle-mais elle n’a pas la tête à ça.

Au lieu dit, monnaie généreuse et la voici qui repart, sans délai vers le café cossu, lieu de cette premiere rencontre .

 Mais à peine le pied sur le trottoir, un nouveau coup de tonnerre  résonne, présage d'une  autre chute dévastatrice.

 

L’éternelle insouciante n’a  toujours pas pris de parapluie .

 

Qu’a cela ne tienne,  voici juste à deux pas , une boutique spécialisée en la matière.

 

 Elle s y engouffre, se protegeant la tête de son sac Hermes

 

Et là, la foudre fait avec intensité un nouvel effet inatendu

 

Devant elle un  Adonis en personne  contemple son entrée  fracassante.

 

Desarsonnée devant ce regard scruptateur,elle bégaie, ânonnant  

"auriez vous un parapluie?"

 

Le spécialiste  éclate en rires incontrôlables

Devant sa bourde elle s’esclaffe à  son tour.

 

Les  yeux dans les yeux ils se lancent des éclairs de reconnaissance avec une  sensation de -on se connait depuis toujours-.

 

Fini, révolu, aneanti ,  le rendez vous avec l'inconnu.

 

Elle sait instinctivement qu’elle a trouvé un solide abri pour longtemps ….

 

Posté par JAK la JARJILLE à 19:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 mai 2017

Abandon

 

vie de chien

 

Ce  matin à l’abord d’un rond point, dans un coin de campagne,  j'ai   aperçu deux chiens, de taille, couleur et race très différentes, mais en commun  ils avaient un air de curieux aventuriers de véritables   compagnons en goguette, on sentait un échange d’hostie entre eux

Je n’ai pas eu le temps de les prendre en photo, mais ils ont imprégné ma rétine à défaut de ma pellicule.

Cela m’a inspiré cette petite  nouvelle.

 

Azor et Utack en ont assez d’ouïr leur maitre et maitresse, J et R, écrivaillons  pour salon, élucubrant, délirant  sur des mots qu’eux, quatre pattes ne comprennent pas.

Soit disant moins doués que les humains, ils ne reconnaissent  que quelques ordres ou amabilité, selon le ton:

- ici, sois sage… couché… papatte…sussucre…gentil chienchien

Et les conciliabules hebdomadaires de leurs maitres respectifs  qui se croisent dans un atelier d'écriture,  ne les intéressent pas.

Ils en ont d’ailleurs ras la jatte, car pendant ce temps, ils sont privés de main chatouilleuse sous leur col.

Ils ont décidé de se venger, et ce matin, ils ont largué les  jugulaires amarres.

Rendez-vous  est donné,  au moyen de  leur signe gestuel  cabalistique :

La queue trois fois à droite et une fois à gauche :

ca veux dire «  on décampe »….

La rencontre a  lieu  vers Le Réverbère, cohorte habituelle   pour toutous en goguette,

La vie est belle, le soleil est au rendez vous,.

Ils gouttent l'air via leur  bulbe olfactif, le nez implorant le ciel.

Des  phéromones messagères,  titillent leurs papilles,    on peut dirent qu’ils en bavent d’avance

Justement, devant la maison rose, cette joueuse Shih Tzu  ferait bien l’affaire !

BCBG habillée top-chic, tenue en laisse  par une maitresse qui n'a pas lésiné pour la décorer d’un ruban  doré,, et qui garde l’œil vigilant , anticipant  les embarras

Ils n’insistent pas ce n’est pas pour eux!

Et Hop ! Les voici traversant sans même regarder, un  passage pour piétons.

Ouf ! Une  voiture !, mais c’est un dingue qui conduit !

Il a failli ôter du  museau les moustaches sensitives d’Utack

 

Vigilants,  ils abordent la campagne, avec  l’espoir de trouver montures  à leur gout

Un confrère, Golden, ferme et droit  sur ses pattes  leur  adresse un aboiement joyeux  et vient sentir leurs  appareils à chromosomes, mais sans  agressivité, et zen , passe son chemin...

Plus loin, près d’une porte entrouverte, une écuelle attire leur  regard scrutateur  , aiguisé,    par leur odorat, miam-miam cela sent bon la saucisse…

Une approche sournoise, mine de rien et vlan !

Ils happent   vite fait ce méli-mélo de cochon, ,

Un jappement  furibond, et délicat à la fois   grrrrrrr…. les  stoppe,

Une déesse paraît, une Bergère allemande, musclée et harmonieuse, les laisse pantois. Celle-ci , devant  leur  charme campagnard,   estompe sa fureur et de ses grands yeux en amande,  les invite à la bagatelle en se trémoussant  … mais voila, ils sont deux, lequel choisir…

Lors, la jalousie semble visiter les deux comparses,

Non ce n’est pas possible, ils ne veulent pas briser leur   vieille amitié,

Sacrifiant leur envie, ils repartent vers d’autres aventures oubliant  la belle,  et son regard déçu.

 

Il leur  faudrait deux sœurs.  Utopique pensée, existent-t-elles  vraiment, dans cette contrée.

Ah si ils pianotaient  sur Meetik, peut-être là,  …?

Mais pour eux  il n’en est pas question. La toile ne les intéresse pas, et  ils  n'ont nul besoin  de GPS pour guider leur instinct.

Alors  ils s’obstinent et poursuivent leur recherche du Graal  canin.

 

Les voici devant  un immense parc aux grilles en fer forgé.

Une superbe Barzoï noble et magnifique,  belle Hélène de la Grèce antique,  les  salue de son regard doux et vif, intéressée de leur    esprit d’escapade…mais elle est emprisonnée,  point de cadenas en vue  à ouvrir de leurs dents aiguisées.

Alors, quand vont-ils trouver l’âme sœur recherchée ?

Utack, veut y renoncer, mais  Azor est rempli  d’une acharnée volonté, et de plus il n’aime pas capituler.

Et les  voici repartis,  la queue en trompette courant dans les prairies.

Des aboiements au loin  affriolent leur appétit d’amour. Ils galopent au plus pressé vers ces lieux prometteurs

Apparait  soudain une immense bâtisse, insolite dans cette rase campagne,

une sorte de prison…des barreaux à toutes les fenêtres ?

Mais rien ne les  rebute.

Abandonnée, envahies par les herbes, intuitivement, ils la flairent    habitée par des congénères.

Finauds ils se  glissent, entre  les quatre planches pourries qui servent de clôture. 

Aubaine, près d’un abri, deux chiennes se terrent.

Même  « race » qu’eux,  celle des corniauds…

Probablement filles d’un mâtiné ayant couvert une chienne de race, dont les chiots femelles ont été  délaissés par des maitres égoïstes,

Elles se sont  retrouvées  ainsi dans ce chenil déserté…

Car c’en était un de chenil, à nommer plutôt mouroir pour chien,  isolé, perdu, loin de tous les regards et toute âme qui vive. 


Il avait eu une vie autrefois, mais faute de moyens il avait été désaffecté

Certes,  les humains ont la parole, mais parmi eux combien sont ingrats vis à vis de la gente canine ?
Ce n’est pas le cas de nos deux compères.

Lors, prenant  leur courage à deux pattes, illico, ils   conjurent  nos deux oubliées , avec  maintes mimiques compréhensibles qu’entre eux, de les  suivre.

Les pauvrettes, affamées, amaigries, sans hésiter,   galopent  alors allègrement vers la liberté

Ce sont de vraies jumelles, identiques et joliettes …

Dans l’instant,  pas question de gaudrioles, c’est remis  à un autre jour.

Rapidement, ils s'en retournent   avec leurs  deux captives consentantes et ravies…Chacun droit dans leurs  niches respectives,

Sagement ils  attendent   leurs  maitres qui,   inquiets étaient  partis  à leur  recherche…

Azor et Utack savent  bien que trop heureux de les  retrouver, ils accepteront leurs  originales compagnes…

Et c’est ainsi que J.   et R.   ont eut en supplément deux bouches inouïes  à nourrir….

Sans escompter la progéniture certaine à venir 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

            

Posté par JAK la JARJILLE à 10:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
15 mai 2017

Taquinerie du 3ieme âge

 

Inutile de mettre le son....

je n'ai pas résisté à vous faire voir cette vidéo....


 

 

 

 


Il est bon d'être matinal

et d'admirer une promesse de belle journée

2017 14 mai soleil naissant

 

Posté par JAK la JARJILLE à 06:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
11 mai 2017

Vieux cabanon

la petite maison dans la prairie 11 5 2017 montjoint 2 png

Le bastidon abandonné dans la prairie

Négligé, lentement  a  sombré dans l’oubli

Nostalgique il  couve de son œil embrumé

Coquelicots et  genêts venus le saluer

Remplaçants les ceps  qui autrefois là régnaient.

Antique cabanon où régissent ceans les araignées

 

Au  cours d’une  randonnée j’ai retrouvé cette vieille cabane de pierre qui servait autrefois d’abris pour les outils du vigneron

Dans ses entours, il y avait de nombreux ceps, j’aimais grappiller quelques raisins, peu nombreux et peu sucrés.

Mais  il y a une dizaine d’années un arrachage intempestif au profit de prairie fourragère a transformé le paysage.

Cependant le cabanon est resté stoïque  au milieu de la parcelle

C’est le témoin des hommes qui ont peiné pour faire naitre une piquette, vin noble, même si sa cuvée n’était pas célébrissime.

C’était souvent du Chouchillon .

Posté par JAK la JARJILLE à 18:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]