13 juin 2017

La mécanique du frisson

Atelioers d'écriture  quelques ingrédients : la nuit une rue sombre de hauts talons une silhouette furtive et la désagréable sensation de n’être pas seul écrire une histoire (un peu) noire, dévoilant peu à peu l’implacable mécanique du frisson       C’est la Chienlit- blackout général, les réverbères ne sont plus allumés. La nuit profonde accentue le mystère, et rend la rue encore plus sombre La lune quelques instants, a laisser entrevoir un chat noir, rebondissant en miaulant, avec un bruit de... [Lire la suite]
Posté par JAK la JARJILLE à 18:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :