mardi 29 mai 2018

Rhino C ’ rosse

 

 

- RHINOCEROS pour mercredi - Le blog de Lenaïg

 : Rhinocéros pour mercredi 30 mai 


 

 

http://leblogdelenaig.over-blog.com https://www.izoa.fr/332-home_default/papier-peint-deco-rinhoceroce-par-d-seppoloni.jpg

 

 

Rhino C ’ rosse,  mais il n'est point un faraud 

Haut de deux mètres  environ au garrot

Il peut sur sa lancée avec sa corne sur son nez

Noir ou blanc, à Sumatra, un jour, vous encornez

On dit qu’il fait partie de la famille des équidés

Cheval  leger il n’en a pas l’allure cependant

Eléphantesque , ce  serait  plus ressemblant

Rhino C ’ rosse? 

On le dit, mais je ne  le sais pas. Peut-on, Oh sinistrose, 

S’imaginer qu'avec lui, , on puisse   un jour   finir    la vie en rose?

Posté par JAK la JARJILLE à 23:53 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :


Il était classe....

 

mai 2018 - Ecriture Contrainte

Contrainte : Tableau Craie Principal Règle Bureau Estrade Sanction Professeur Classe 
https://popinsetcris.wordpress.com

 

Il avait de la  classe avec son  melon, le  professeur Tournesol.

Son principal souci était de paraitre élégant. Une règle absolue pour lui.


A une époque, dans le but d’améliorer  les effets détonants du N 14  , on le vit battre l'estrade  en Australie afin d’y , étudier  la  roche sédimentaire, appelée craie.

 On  le croisât alors,  suivi de Milou., arpentant   les  grandes falaises fragiles , les lunettes sur le bout du nez, marchant comme sur des œufs .

 

Sac à dos, peu de matériel, sauf son pendule, Il  n’avait pas besoin d'un bureau pour mettre  ses notes  à jour.   il  lui suffisait de  les crayonner   sur le dos de Tintin avec  un calepin noir à la couverture rigide.. Tintin se prêtait gentiment à ce manège. 

 

Capt’ Haddock  parle souvent de l’incident d’un certain jour en Australie ;.

 

Arrivant  tous à  Melbourne, ils furent accueillis avec chaleur par miss Bianca Castafiore
Elle embrassa le professeur Tournesol, qui n’en demandait pas tant, les étreintes pour lui ce n’était pas l'essentiel .

 

Devant ce tableau  impensable, Tintin malin,  en avance sur son temps, pris une photo avec son téléphone  portable.

 

Alors, sur l’écran tactile de l’appareil,  Tournedos, (surnommé ainsi  par la Castafiore) , vit sur sa joue l’empreinte du baiser Rouge Bourgeois, laissé par la cantatrice. Son chapeau en tombât, et l’on constatât sa  calvitie avec des cheveux en couronne..

 

 Il fut honteux et penaud tout comme il était lorsqu’il était enfant et que le  maître lui appliquait une sanction lorsqu’il  qu’il s’entrainait  avec son  pendule.

 

 

  

 

Posté par JAK la JARJILLE à 08:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 25 mai 2018

Les petits papiers

 

 



 

poule origami

 

 

 

Omar  se grimait et affectionnait de  créer  des origamis où miroitait toute sa poésie

 

 

 

Rival de cet engouement, son ami    Mario, aigri, en avait maigri car  il n’aimait pas les origamis

 

 

 

Inimitié vint    entre  deux complices,  qui s’étaient jurés     unis  pour  la vie

 

 

 

Guéguerre décuplée lorsque qu’une  Geisha   vint trouer  leur bulle, leur belle  tour d’ivoire.

 

 

 

Avec son  savoir,  elle s’immisça,   munie  de papiers soie en   chiyogami qu’elle choyait à fond.

 

 

 

Maniérée dans l’art de la conversation, elle avait aussi  la poésie du pliage,  l’art de  soumettre  des  feuilles où luisent  les  katazome-shi,  et vous l’aurez compris toutes sortes d’origami

 

 

 

Imbattable, pour   plisser   une grue, jamais nul  ne l’égalât, Omar exultait.

 

 

 

Notre Mario  larmoyant était écarté, car Omar aimait la belle geisha.

 

 

Il raffolait  s'ébattre avec  ses kusudamas, il s’y amusa  longtemps,

                                        en  devint   maboule.

 

 

                                                                             kusudamas

 

 

 

 

il faut toujours s'méfier des p'tits papiers 

 

Régine "Les petits papiers" | Archive INA

 

 

 

 

Posté par JAK la JARJILLE à 23:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Des roses sur mes pas

     21 05 2018 Montjoint composition

 

 

 

Sur un joliet  chemin de campagne

Au loin des nuages envahissaient le Pilat

Et dans des châteaux d’Espagne

Des roses s’épanouissaient sur mes pas

Posté par JAK la JARJILLE à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 22 mai 2018

Adventice

 

 

 

 

 

Acerbe, et

Désinvolte, puis aussi

Versatile. Quelquefois

Emportée, mais jamais

Nonchalante. Un petit brin

Têtue et souvent

Impulsive. Ce  qui en fait une

Coléreuse , cependant  non

Egocentrique

 

Et voici les défauts,  qui comme les mauvaises herbes  adventives, occultent mon esprit et font de mon jardin d’éden  un enfer…. véniel

Posté par JAK la JARJILLE à 20:38 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


Mise à jour

 

mon jardin ce 21 5 2018

 

 

 

Quelques jours de réorganisation et ce blog était indisponible.

Dorénavant  il n’y aura que  mes  participations à différentes

contraintes  d’ateliers d’écriture.

En vous espérant toujours comme lecteurs fidèles

A très bientôt pour un nouveau poste

 

Posté par JAK la JARJILLE à 18:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

jeudi 17 mai 2018

 

 

 

bete a bondieu

 

 

♥☺♥☺♥

Posté par JAK la JARJILLE à 20:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

tout sauf boulotte

 

 

 

 

 

 

Ma fille, nattes au vent, ma charmante  Charlotte.

A mon grand désarroi est devenue boulotte.

Surfe sur internet , reluquer   des revues  rigolotes

Où il est question de bouffe et surtout de charlottes

Elle ne m’aide plus à la cuisine, mais souvent y grignote

Dans la salle de bain,    suçant des bonbons, dans l eau elle barbotte

Si je rouspète un peu,  alors elle me traitre de vieillotte.

Sa dernière invention pour fuir notre  joli loft :

Elle veut  louer en Bretagne une vieille roulotte

Où dit-elle, elle pourra dans sa petite kichenotte

Cuisiner comme elle veut,  et déglutir avec son  épiglotte.

Elle fait sa crise de gelinotte, ah   vraiment elle yoyotte  

Qu’elle parte y vivre  sa vie, qu’elle nous boycotte,

J’ sais bien que sans tarder elle cessera sa bougeotte.

Démunie, quand  elle aura  complètement vidé sa cagnotte

Et vers nous à grand allure reviendra manger la gibelotte  

Ah ! Avoir des enfants c’est pas une sinécure chocotte

 

 

 

Posté par JAK la JARJILLE à 11:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 16 mai 2018

Malice et C°

 

 

☺☺☺

 

 

Maline et merveilleuse elle est bien la meilleure


Accroché au rire sans anicroches ni fausses notes


La maline fait sa maline souple comme une liane


Impossible de résister à ses maliceries éclairées


Coquine mais non conique, elle a des formes douces


Ironique et ionique c’est le plus, c’est le moins


Espiègle comme une ellipse enjouée de la lune


Ubuesque parfois, mais jamais, au grand jamais


Xylophage car elle aime le bois celui dont on fait de belles flutes

 

☺☺☺☺☺☺☺

☺☺☺

 

Posté par JAK la JARJILLE à 15:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

mardi 15 mai 2018

Cachez ceci que l’on ne saurait voir…

 

Liste 4

1 socle 2 pain 3 timbre 4 plante 5 stupéfaction 6 alimenter 7 déclarer 8 cadre 9 stylo 10 conduire 11 journal

 

 

Charles  ouvrit son journal  « La Revue »,   et roula un juron.

Sa stupéfaction fut inouïe

Le socle de la bienséance était ébranlé. 

" La Revuevenait alimenter    un scandale considérable.

L’ordre moral  était outragé.

Depuis des siècles, mêmes les théorèmes de Galilée et le  fameux  "Et pourtant elle tourne" n’avaient alimenté un tel charivari..

Des critiques  obséquieux, gagnant  leur pain grassement,  y allaient  de leur plumes, - pas encore stylo-  vindicatives et ignorantes de l’art.

 Ils déclaraient  avec véhémence  que l’on devrait rétablir les buchers pour de tels irrévérencieux.

 

Oui,  en ce matin, pluvieux fin du 19° siècle, 

Charles constatait que  « L’origine  du monde, »  de Courbet , sans cadre  et sans pudeur, s’y étalait

 

.Il restât  planté d’hébétude, et la voix sans timbre, il chuchotât  entre ses lèvres  caustiques  :

 

- mais où tout cela va nous conduire,  c’est le début de la  fin d’un monde !

 

 

 

 

Nota ceci est une fiction car l’on sait très bien qu’à cette époque nul, sauf initiés, ne pouvait admirer  ce tableau.

 

 

 

.

 

Posté par JAK la JARJILLE à 10:11 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :