vendredi 24 février 2017

Non Mais !

d'après une proposition de Défi du samedi

Défi #443 - Le défi du samedi

Jobastre Même si vous n'êtes pas de Marseille,vous en avez certainement rencontré un. Alors...Racontez-nous !

http://samedidefi.canalblog.com

Mon inspiration pour le défi du samerdi a été succinte, mais je tenais à participer, ☺

 

jobastre

 

 

 

Posté par JAK la JARJILLE à 16:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


Le vieux lavoir

Une amie bloggeuse a posté une photo de lavoir.

C'est un déclic   spontané  d’enchantement   qui se déclenche en moi lorsque  j’en vois  un sur mes chemins de randonnée.

Hélas,   ils se font  de plus en plus rares. Balayés, détruits pour mille raisons.

Des vestiges qui s’envolent… Nostalgie me direz vous ?  Peut être, mais ils sont cependant les témoins de la vie dans les campagnes autrefois..

En décembre 2014 j'avais ecrits sur l'un de mes autres blogs ce petit article. Je le publie à nouiveau ici

vieux lavoir

Posté par JAK la JARJILLE à 11:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

jeudi 23 février 2017

Brocante

 

 

 

C’est la chine  au village  les badauds s’y  bousculent, y fouinent  pour  dégoter l’avantageuse  affaire.

En tout lieu,  des éventaires offrent leur bric-à-brac d’objets hétéroclites, attirail, anciens fracs, bouquins antiques, romans souvent gnangnan, s’y croisent et s’y côtoient à peu près dignement.

De polissons gamins  enjambent les étals renversant céans un chevalet bancal, au grand dam du camelot exaspéré.

Plus loin un chineur tente par un coup de poker d’obtenir un tableau dont il sent la manière.

J’erre dans cette multitude, allant au gré du vent Zéphirin de mes pensées qui vont  s évaporant.

Au détour d’une rue, soudain devant mes yeux je l’aperçois là, il me la faut, je la veux cette sonnaille en bronze, je t’ai bien reconnue, toi la Clarine au ruban rouge, celle de mon enfance.

Celle de ma Margueritte, belle vache  rousse, qu’’un damné jour de marché mon père a vendue…

Carillon,  je t’ai ressaisi,  pour quelques centimes, et  j’en suis tout émue.

 Tu as su si bien   effacer  le sentiment d’injustice qu’enfant j’avais ce jour là, vécu .

 

Alors me revient de mon enfance cette poésie de Lamartine:

   Objets inanimés, avez-vous donc une âme

                 Qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ?                              

Posté par JAK la JARJILLE à 10:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 22 février 2017

Conciliabule

 

Sujet semaine 08/2017 - Mil et une, atelier d'écriture en ligne

Edvard Munch - clic Le mot à insérer facultativement est : cri 

http://miletune.over-blog.com

 

 

 

La scène  se passe sur le pont. Clémentine et Claudine  reviennent de pratiquer leurs bonnes œuvres  où elles ont assisté également  à un discours de prédicateur

 

 

 

          -Vois tu Clémentine, j ai apprécié le discours du prédicateur ce tantôt.

 

-Oh tu sais, l’amour, la peur, la mort, ce sont des sujets très personnels  Chacun les affronte à sa mesure.  Regarde, pas plus tard qu’hier, j’ai rencontré la mère  Roquentine  qui va sur ses 99 ans. Et bien, elle m’assure se sentir éternelle, n’avoir pas peur de la mort,  elle se demande si  elle retrouvera l’amour avant de terminer son passage sur terre … elle a 15 ans dans sa calebasse.

 

          -Ma foi oui,  dans son  crâne !   Elle a bien de la chance d’avoir cet état d esprit.  Cependant,  je trouve la vie bien cruelle pour certains .Tout s’accumule sur leur tête sans que pour autant ils n’aient fait quoique soit pour cela.. Et le prédicateur nous a bien distingué ceux qui avaient cherché par leurs actes  leur malheur, et ceux qui….

 

Silence…puis

 

 ..Quoique, à la réflexion, nous sommes toujours à la merci de …

 

à nouveau silence …

 

          -Tiens, ce pont où nous sommes, il peut s’effondrer et nous propulser dans la rivière, et notre tort aura été là, justement d’être là..

 

 

-Tu dérailles Claudine, tu me fais frémir,  vite passons ce pont. Allons  voir si Sidonie a terminé notre Robe  de demoiselle d’honneur, pour le mariage de notre sœur …

 

 

 

Elles s’éloignent avec des pas légers mais pressés, de ce pont de bois…

 

Arrivées sur la rive, elles entendent un grand craquement….

 

Elles poussent ensemble alors un grand cri …


 

Posté par JAK la JARJILLE à 11:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Rose63 m'a inspiré...


pensees espoir pour blog

 

Et de grandeur nous en avons bien besoin présentement! 

Posté par JAK la JARJILLE à 11:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


la rose du samedi

 

c'est ici la rose du samedi clik image ..

http://jakdigiscrap.canalblog.com

 

Posté par JAK la JARJILLE à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 20 février 2017

Profitons du soleil aujourd'hui

ne cherche pas

Vite mes godillots, mon bâton, mes toutous à mes trousses

alors voir si c'est vrai.....

 

Posté par JAK la JARJILLE à 10:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

samedi 18 février 2017

Regards sur une photo

Regards sur une photo

 

Se levant, se couchant, ou bien déambulant dans les rues de sa ville, le vieil homme  est toujours fatigué.

Il a timidement emprunté un bout de banc pour s’assoir. Il  s’interroge sur sa vie écoulée, il rêve à son passé sans gloire, seules ses modernes baskets le relient encore à la vie

Assis sur le bout des fesses, il a laissé de la place à  une fillette bien sage   qui s’informe, déjà au téléphone. Elle demande vraisemblablement,   au vu de son  air studieux, quels seront les horaires d’entrée   cette année pour  l’école maternelle.

L’œil du photographe les a ce jour réunis. 

Posté par JAK la JARJILLE à 19:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 17 février 2017

Fontaine d'antan

                                                                                   vieille fontaine st etienne

  

 

Au coin d'une rue,une fontaine,  surgie d’un temps révolu, a rallumé ma mémoire avec une  étincelle de félicité.

Pourtant elle est vétuste ,  on lui a ôté sa bouche généreuse, elle ne sert plus à  rien, pas même de décor dans cette triste ruelle de Sainté.

Au début du siècle dernier, l’eau n’éclaboussait pas  tous les éviers de ses jaillissements gaspilleurs. Il fallait souvent dans les milieux modestes  aller la quérir  à la fontaine, et bien évidemment,  on économisait ce précieux liquide.

Notre aïeule se rendait plusieurs fois par jour au coin de la rue pour pouvoir recueillir  l’eau s’échappant goulument d' un gosier en forme d 'animal ,  ceci à coup   de pompage requérant des efforts inevitables.

Jeunettes, ma sœur et moi, nous l’accompagnions dans ce rituel qui n'existait pas chez nous où l'eau coulait à volonté

 Elle nous posait indubitablement la question :

Qui part en grinçant, et revient en pleurant ???

Inévitablement en chœur nous répliquions

La cruche !

Il fallait faire un effort pour avoir de l’eau, on l’économisait.

Aujourd’hui elle est gaspillée à longueur de journée avec mépris et insouciance, pourtant elle est  un bien précieux. Sans  vouloir à tout prix faire un retour dans le passé,  ne serait-il pas venu le temps d’en  faire vraiment prendre  conscience à nos chérubins ? 

Ce pouvoir de l’eau magique, source de vie  qui manque à certains, et qui pourrait un jour nous manquer.

Posté par JAK la JARJILLE à 20:18 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 16 février 2017

challenge rose du samedi

clik pour voir sur

 

Posté par JAK la JARJILLE à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :