Agenor des mitaines

Garde tes mains au chaud

En ces temps venus, de bises,

Noroîts et autres vents d’Autan, qui

Odieusement  pincent nos doigts

Roidis et engourdis par un  froid marmoréen

 

 

vu sur http://jatipi.centerblog.net/17530-quel-vent