Je change de registre dans mes publications.

Les mots sont toujours dans ma tête mais restent calfeutrés, ils macèrent  dans le cocon de mon imaginaire, bien à l’abri, impénétrables.

La peinture, mon autre regard, mon autre moyen d’expression   palliera à leur escapade.

Ici je mettrais les œuvres qui me touchent, m’interpellent me surprennent ….

 

Au choix pour les  commentaires , , plus facile et rapide....... juste un petit clic sur l'* j’aime un peu beaucoup ...

 

 

 

Rue de paris; Jour de pluie  Gustave Caillebotte