La pellicule facile, l’œil acéré, le reflex ou simplement le téléphone portable en bandoulière, j’ai toujours aimé fixer des moments précis que seule ma mémoire reconnait.

Et maintenant avec le numérique les tirages sont à l’infinis, il y a même saturation, et c’est peu dire en parlant d’images ! ☺

Garder des instants de vie, de ravissement, d’émotions, sous le coude pour les revivre, où bien ne pas les cueillir les laisser s’évader de la rétine sous peine de ne jamais  s’en souvenir ,restant en  un jardin secret ? C’est un choix que chacun décide.

 

 

 

J’aime pour ma part les collectionner. Que de photos, classées autrefois dans des  albums sur les étagères , et maintenant bien pixellisées, à l’abri sur un disque dur ou sur une clé que l’on  nous garantit à vie.

 

 

 

Si le coeur vous en dit ci dessous  un petit apperçu de mes moments saisis.

 

 

 

 

 

jacqueline pitiot

 ← clic sur la photo