Léonce  voulait un garçon pour continuer sa lignée de forgerons, mais c’est une fille qui vient de naitre.  

Avant de la déclarer à la mairie, il essaye de noyer sa déception, chez son pote Dédé au bistroquet du coin.

 

 Léonce se présente au guichet de la mairie du 18ieme, zigzaguant, le nez cramoisi, il sent le 45 à pleines narines.

L’employé d’Etat Civil, courtois, oui cela arrive, lui demande

 

Avec vous un certificat d’accouchement ?

 

Euh oui, le voici.

 

il sort un papier froissé de sa poche

L’employé toujours courtois, le repasse de sa main placide sur le bureau .

Et lui dit :

 

Ah oui, une petite fille et quel prénom voulez-vous lui donner ?

 

Léonce se gratte les quelques poils qu’ils lui restent sur la tête.

Son cerveau embrumé à du mal à se mettre en action.

 

-Cli, Cli…

 

Clitandre? lui dit l’employé  qui n’est point misanthrope ,   a des lettres et admire  Molière
   

Non euh Cli Cli….

 

Cliodhonna ? marmotte le guichetier en pensant à ses dernières vacances en Irlande.

mais il  commence à s’énerver

 

Euh non…cli..cli

 

Clio ? Clidna ????hurle le préposé à bout de nerfs.

 

L'éclat de l'officier de l'état civil  le remet d’aplomb, la mémoire lui revient et il dit:

 

Ah ! J'me souviens, quand on passé commande, y a 9 mois, ma régulière  m’a dit prend soin de mon bijou d’amour.

 

Comme ça avait marché, si c'était une fille alors on a pensé à la surnommer Clitorine, ça fait moins impudique.

 

Et si ca avait été un garçon ? lui demande alors  le scribe  éberlué ,  ça aurait été Priape ?