Le 13 avril 1968 sa vie a basculé.

 

 

 

Jean collectionnait les enveloppes Premier Jour

 

Bien évidemment si vous n’êtes pas philatéliste, cela ne vous dit rien, mais attendez la suite.

 

Il y avait à Montignac, une promotion au cours de laquelle  l’enveloppe Premier Jour  allait  être oblitérée avec un cachet spécial  , Il avait pensé faire coup double :   profiter de l'aubaine , enrichir sa collection et visiter le lieu.

 

 Mais il n’avait pas prévu de rencontrer la femme de sa vie.

 

En effet animée par la même passion Josiane s’était rendue   la Poste , pour obtenir la fameuse  enveloppe du Premier Jour.

 

Un  bâtiment triste en pierres taillées .

 

Au guichet, tous deux attendaient patiemment leur tour.

 

Un p’tit malin, pressé, resquilleur attira leur attention.

 

Ils haussèrent simultanément les sourcils  se regardant interloqués par ce geste incivique,

 

Leurs yeux électrifiés se croisèrent,

 

Il a suffi d’un seul regard échangé, pour que le coup de foudre soit immédiat

 

Animés par cette certitude ne ne plus pouvoir se quitter, ils allèrent graver leurs initiales en catimini,  sur les murs de Lascaux  afin d’immortaliser leur rencontre,- loin de la vigilance  des gardiens- 

 

 Ces instants merveilleux partagés, il se promirent de se revoir.

Dans des délais plus que courts ce fût fait.

 

 

Ils collectionnent toujours   ensemble les timbres,ont eut   des jumeaux,  pour lesquels on le devine, ils sont  véritablement  timbrés. 

 

 

 

Sur le mur de leur salle de sejour prône bien encadrée cette image  

carte-maximum-1er-jour-grotte-de-lascaux