C’est un grand jour ,presque normal, celui d’une course bruyante et désordonnée

A la queue leu-leu, un long  cortège  d'endiablés accompli des gestes irréfléchis,

Venue de toutes parts du centre ville de la banlieue, et même de la campagne

La cohorte se rend au lieu dit,  où depuis quelques jours à cors et cris on annonce qu'il va se produire des miracles.

Avec leurs mômes leur mari, leur caddy vous voyez défiler à tout bizingue une

Cavalcade effrénée. Défilade  guignolesque de naïfs moutons de Panurge


Arrivée devant chaque allée bien fléchée, la sarabande s’enfile, se fraye. 

Dehors les devantures sont occultées au vrai blanc de Meudon  

Et bien oui vous avez compris, devin sage que vous êtes  ,ici un seul   mot magique règne :

o l d e s   qui offrent aux badauds l’ occasion de recouvrer leur atavique barbarisme