contrainte  de l'atelier d'ecriture treize à ladouzaine
 liste 6

1 lait 2 falsification 3 chevalet 4 photographie 5 ciseaux 6 épave 7 lancer 8 disque 9 mouton 10 naguère 11 rampe 12 paysage  thème observation...
http://atelierecrituretreizealadouzaine.blogspot.com





 

 

Il y eut,  naguère , le daguerréotype précurseur de la photographie  qui fit son apparition,


Loin des feux de la rampe ces premières épreuves  furent par certains décriées, vilipendées.

On imagine,  des détracteurs ,  délateurs moutons, qui  prirent leurs ciseaux pour détruire les premiers tirages, les rendre inutilisables, sorte d’épaves,  au fond de poubelles à papier.

Mais, hélas  pour les collectionneurs, aujourd’hui il n'en reste aucune trace.


Et certains  artistes peintres,  habitués à fixer sur un chevalet des paysages, ou des personnages, dédaignèrent cette découverte venue leur faire concurrence...


En effet qui mieux qu'eux pouvaient capter la lumière ?

Sûrement pas ces nouveaux chasseurs d'images , ridicules la tête  cachée sous  un voile noir,  animant leur appareil avec une poire en guise de pinceaux,

Qui mieux qu’eux avaient l'observation nécessaire pour capter  les paysages, les attitudes:  ils avaient le génie, qu'un appareil au grand jamais ne pourrait remplacer,

Comment ?    Oser offrir une fausse apparence guindée,  sans âme, dénaturer, bouleverser leurs effets, c'était impensable, une falsification éhontée,

 On ne les aurait pas fait changer de disque . Ils répétaient à tout va qu'ils voulaient lancer un défi, comparer  la   photo et le  tableau  d'une cuillère de lait ? 

 Chagall  un siècle plus tard s’essaya même à la comparaison.

 

 

https://www.eternels-eclairs.fr/images/peinture/tableaux/marc-chagall/marc-chagall-cuillere-lait.jpg

 

Évidemment, ils n'imaginaient  pas que les images régneraient sur la planète,  loin de supposer  que des selfies remplaceraient  leur auto-portait ?

Pouvaient-t-ils admettre  que les photographes aient un œil aussi acéré que le leur pour capter la vie, le monde, ce qui nous permet aujourd'hui  d’admirer de grands artistes.

Et bien oui tout cela s’est fait dans la plus grande harmonie.

Dans les musées, les expositions, les galeries, ils ne se font jamais concurrence, ils se complètent pour le plus grands bonheur de nos yeux..