Ma fille, nattes au vent, ma charmante  Charlotte.

A mon grand désarroi est devenue boulotte.

Surfe sur internet , reluquer   des revues  rigolotes

Où il est question de bouffe et surtout de charlottes

Elle ne m’aide plus à la cuisine, mais souvent y grignote

Dans la salle de bain,    suçant des bonbons, dans l eau elle barbotte

Si je rouspète un peu,  alors elle me traitre de vieillotte.

Sa dernière invention pour fuir notre  joli loft :

Elle veut  louer en Bretagne une vieille roulotte

Où dit-elle, elle pourra dans sa petite kichenotte

Cuisiner comme elle veut,  et déglutir avec son  épiglotte.

Elle fait sa crise de gelinotte, ah   vraiment elle yoyotte  

Qu’elle parte y vivre  sa vie, qu’elle nous boycotte,

J’ sais bien que sans tarder elle cessera sa bougeotte.

Démunie, quand  elle aura  complètement vidé sa cagnotte

Et vers nous à grand allure reviendra manger la gibelotte  

Ah ! Avoir des enfants c’est pas une sinécure chocotte