Ubiquiste,  ses collègues rondement   l’avait ainsi étiqueter 

Bobardier de condition,  de faques- news devenu  coutumier 

Il s’avérait être   le pourvoyeur   de bulles-informationnelles

Qui dispersaient  dans le pays un notoire   trouble émotionnel

Uhlan, tel il était,  cavalant partout, omniprésent en toutes   contrées

Inventant, truquant, romançant.  A la Une,  pas un   VIP n’était  épargné

Tant qu’à la fin, dans les paroisses , rassemblés, autour du clocher 

Ecœurés on  devenait d’inconditionnels septiques avérés plus que blasés

 

 

En voulant réformer  l’opinion, à coup de twister de link, ou de FB,

La confiance accordée aux médias, au galop peut un jour s’en aller …

Mais je crains bien, hélas qu’une ère nouvelle n’arrive

Où les moutons auront alors une grâce divine

Mais fi de ma suspicion, rêvons, demeurons  utopiques

Gardons stoïquement,  la  présomption  du…. bon sens