Déjà, dès son plus jeune âge, il tétait de la bouteille

Dans son bib sa mère ajoutait des gouttes du produit de la treille

Si bien qu’il fut addicts à ce bon  fortifiant,  devenu  adolescent

Puis il épousa une vigneronne.  Il testa  son cépage de velours

Et depuis dans les vignes  landaises,  il élève avec amour

Un vin réputé franc et  gouleyant sur les rives de l’Adour.

Et comme il voit  toujours très grand, alors pour sa  conserve

Dans de grands contenants il le  met précieusement en réserve

Emprisonné dans des géantes   qu’on appelle souvent  Melchior

En hommage à un roi mage qui avait des cheveux d’or.

                                                                                                         melchior blog

Oui ,

Il aime le vin de la treille

Et son nez fait merveille

Lorsqu’il illumine Noël