nouveaux mots robert

Ce matin  après avoir consulté mon matinalier et pris une ristrette serrée...

et  j’ai descendu dans  mon jardin  pour y cueillir du romarin. ♫♫♪

 Et là,  dans mon poulailler (un  véritable modèle d’ écocité,) les volatiles    courraient dans tous les sens.

 Un renard à l’entour ? Me dis-je, que nenni !

Coqs & poules, semblaient  tous s’enjailler et négligeaient pour une fois les graines d’Alfa alfa que je leur avais  fait germer sur le lombricomposteur .

J’avais vu cette méthode  sur la toile en bon en geekeur que je suis .

Une scène postacalyptique s’offrait à ma vue.

Le coq en chef,   un antispéciste prônant  le régime végan, préconisant le vivre-ensemble rassemblait toutes ses émules.

Il les avait réunis en une sorte de tripartisme, réclamant leur vote d’adhésion au nouveau parti qu’il voulait créer pour remplacer ceux défaillants de notre république.

Son programme était clair (autant qu’un soir d’orage) et notamment il réclamait la disparitions des viandards  qu’il jugeait pas assez chouille , un peu trop hackathon ne s’occupant pas de la valetaille, ne cherchant qu’à uberiser  pour en tirer profit

Les poulettes, qui  on le sait ont le cœur sensible, n’étaient plus qu’occupées à tchouler

Bref un triste spectacle dans cet amphithéâtre rupestre.

Ne pouvant rien faire pour leur cas, à mon tour je les abandonnais, et de ce pas allait tweeter  à mon assureur   afin qu’il me malusse le transport  dans mon J7 de toutes ces bestioles pour  l’abattoir.

J’en aurais fini avec la poulaille et je me mettrais à l’aquabike .

 Le soir loin d’être embarrée ,  je posterais mes exploits en devenant youtubeuse

Et avec cette activité  débordante  je ne risquerais pas d’avoir un encéphalogramme plat.  

 

Allez bonne soirée de la part de Jak cot cot☺☺☺